Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEME SANS GUERRE

20 Janvier 2022 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement, #Energie

La Russie a gagné sa confrontation avec "l'Europe". Reste à savoir si "l'Europe", veut se ramasser encore plus dans son cloaque.

L'OTAN n'est plus qu'une ombre, même avec les USA, il lui faudrait 9 mois pour rassembler 30 000 hommes à opposer à 100 000 russes, encore plus nombreux dans 9 mois, et disposant d'un arsenal russe, c'est à dire amplement fourni, au contraire de celui de ces connards d'occidentaux, qui n'ont que quelques heures de feu.

Donc, en bref, moins on a les moyens de faire la guerre, plus on menace.

Chose ultime, la Russie peut mettre "l'Europe" à genoux en quelques mois en suspendant les livraisons d'énergie, et il n'y aura pas de fournisseur alternatif. 

L'économie russe a encore des traits soviétiques, c'est à dire que le réel et le physique y est prépondérant, et pas en Europe occidentale et aux USA, où il est devenu fictif et plus encore virtuel. Dire, donc, qu'une économie italienne seule est lus importante est idiot. Les loyers, ont flambés, mais réellement, représentent ils quelque chose ? Et c'est souvent 30 % du pib en occident, contre 1.5 en 1945...

Poursuivre, pour les armées de l'OTAN, quelques bandes de hors la loi en Afrique est une chose, affronter une armée russe, en est une autre. Hitler avait 3 300 000 hommes et 1 000 000 d'alliés, sans compter tous les auxiliaires "enbochés" sur place.

A cela s'ajoute la crise de production nucléaire en France, et les hausses de tarifs électriques, non pas dû ni au renouvelable, ni à sa défaillance, mais à des règles légales de fixations de prix, pour respecter un "marché", où, la plupart des compagnies électriques ne produisent rien, et leur permettre de survivre... "passe que" le marché, c'est bien, nous dit on. Seulement, le marché en énergie, ça n'existe pas pour l'électricité, peu pour le gaz, pas du tout pour l'uranium et celui du pétrole est tellement manipulé qu'il faut être gonflé comme une outre pour y croire.

Contrairement à ce que certains disent, la Russie peut éventrer la totalité du continent européen, même sans armes nucléaires, et en ne sortant pas un soldat de ses frontières.

L'extension de l'OTAN est virtuelle, l'OTAN n'existe pas en tant que force conventionnelle, et il lui faudrait des années pour réexister, et la seule chose que craint la Russie, c'est l'installation du reliquat nucléaire US à ses frontières.

Pour l'Ukraine, la seule inconnue en cas de guerre, c'est la vitesse de débandade de l'armée ukrainienne, même rééquipée par les USA ? Plus ou moins d'une heure ???

Pour le cloaque ukrainien, visiblement, la Russie n'a aucune envie d'y mettre le doigt dedans, surtout si elle peut rayer le pays de la carte de ses préoccupations à distance.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Un biais persiste chez nos amis lecteurs pour qui une guerre avec la Russie est impossible (à cause de raisons techniques etc.)<br /> <br /> Celui de penser qu'une guerre est faite pour être "gagnée".<br /> <br /> On a dit : les USA sont des gros nazes ils n'ont pas gagné les guerres au MO (Irak, Syrie).<br /> <br /> Mais encore une fois... que signifie "gagner" ?<br /> <br /> Foutre la merde, sanctuariser le pétrole iranien (empêcher les mollahs de l'extraire et donc de l'utiliser comme arme stratégique)... là c'est étrange mais la "défaite" devient comme par magie une... victoire.<br /> <br /> La covidémence nous prouve qu'il y a une grosse couille dans le potage. Tout le monde est d'accord pour dire que ce n'est pas normal.<br /> <br /> Dès lors, attaquer bêtement la Russie à propos d'un non sujet absolu (l'Ukraine dont tout le monde se fout, une bande de peigne culs)... devient possible, rationnellement, si l'objectif principal n'est pas de "gagner" au sens conventionnel voire enfantin du terme.<br /> <br /> L'Occident covidé, dégénéré et empoisonné par les produits ARNm aurait... bien besoin d'une belle diversion. D'un gros boum.<br /> <br /> D'un 9/11 version 2. Même et surtout si ça fait mal, et subirait une "défaite".<br /> <br /> Les avantages d'une "guerre", après tout c'est dans les manuels des politiciens depuis la nuit des temps.<br /> <br /> Bill Clinton pris la bite à la main ? Pouf, il bombarde la Serbie.<br /> <br /> La cible doit être à la mesure de l'enjeu bien entendu. ;-)<br /> <br /> La Russie, là ce serait du costaud. Un bon petit chaos, des dizaines de milliers de morts, de l'ultra violence en direct à la télé, et au final les Occidentaux défaits, une "paix foireuse".... tout ceci ferait un parfait scénario.<br /> <br /> De quoi occuper le cheptel jusqu'à l'apparition du Covid 28.<br /> <br /> Bref, le scénario absurde, fou d'un conflit Otan/Russie... n'est plus si absurde, n'est plus si fou...<br /> <br /> Poutine ne doit pas tomber dans le piège. Mais le risque de provocations et d'opérations faux-drapeau est élevé.<br /> <br /> L'Occident a besoin de chaos, pour dissimuler toute la merde.
Répondre
S
Excellent, je pense que c'est à peu près ça qui se trame dans les têtes des stratèges Anglo-US ; tu viens d'exposer en résumée la doctrine Cebrowski appliqué à heartland.
L
C'est aussi mon point de vue. La construction de l'Europe ne pourra pas se faire sans guerre. Elle sera soit intérieur soit extérieur voir les deux à la fois. Tout comme la construction des état Unis.<br /> M'enfin cela permettra peut être de s'émanciper des US. <br /> L'avenir le dira.
R
Comme vous l'écrivez :Poursuivre, pour les armées de l'OTAN, quelques bandes de hors la loi est une chose, et elles le font plutôt mal, que cé soit en Afrique ou en Afghanistan, par contre elles seraient beaucoup plus efficaces dans un affrontement conventionnel. Ne jamais sous estimer l'adversaire, règle numéro 1 de l'art de la guerre. Mais peu importe, l'affrontement n'aura pas lieu, on en restera aux gesticulations guerrières.
Répondre
G
Salut à tous.<br /> J'ai de plus en plus l'impression que la guerre est voulue par l'occident pour expliquer son écroulement en cours. Et comme l'écroulement est en cours, il faut faire vite. <br /> <br /> La Russie gagnera la guerre, c'est totalement certain, mais peu importe du moment que cela permet aux dirigeants occidentaux, croient-ils, de repartir à zéro ou plutôt de tout remettre à zéro. Le problème c'est qu'ils vont demeurer à zéro, où ils sont déjà depuis longtemps, et ne pas en sortir.<br /> <br /> Comment le pourraient-ils: il n'y a pratiquement plus d'ossature technique et technologique, détruite par les âneries des différents décideurs en matière d'éducation et de recherche. Les seuls qui restent encore un peu à la hauteur ont plus de 65 ans et sont, par la force des choses, de moins en moins nombreux. Par contre on a tout ce qu'on veut en sciences sociales et humaines. <br /> <br /> Bref, c'est fini. Ca me rappelle la chanson de Greame Allright "Jusqu'à la ceinture". On a de l'eau jusqu'au cou et ce c.n de capitaine nous dit encore d'avancer. Je suis très pessimiste. Et le Saker aussi apparemment.
Répondre
W
Tu ne parle pas beaucoup d inflation<br /> http://m.lessentiel.lu/fr/news/story/hausse-jamais-vue-des-prix-a-la-production-16490580
Répondre
W
Confirmation<br /> https://youtu.be/KrFXLpR8SOY
Répondre
M
Se souvenir qu'il est écrit que l'étincelle partira delà Syrie , que la Russie envahira la Turquie , membre de l'OTAN , fournisseur principal en hommes et matériels dans cette partie du monde. Sans la Turquie, les USA quittent le moyen orient.<br /> Si la Turquie est attaquée, les traités otan prennent effet .<br /> La Méditerranée devrait voir des flottes / flottilles occidentales , russes & chinoises , ce qui est le cas aujourd'hui sous couvert de manœuvres.<br /> L'Ukraine est un piège à cons mais ultérieurement si les des sont déjà lancés.<br /> N'oublions pas que les objectifs militaires sont urbains avant tout , tendance ayant pris naissance il y a plusieurs siècles et qui s'est accentué jusqu'à devenir prioritaire de nos jours. Le champ de bataille s'est inversé de la campagne à la ville .<br /> Donc l'usage de blindés en combat urbain à change( expérience guerre en Syrie devenue sujet des nouveaux manuels militaires , russes en premier., usage missiles antichars ) , les blindés à roues sont limités par les gravats des immeubles effondrés , pas les chars, mais restent primordiaux pour d'autres avantages .<br /> La durée de vie d'un char en combat urbain s'est réduite, produire des blindés de haute technologie à un coût faramineux(USA) pour qu'ils deviennent des tas de ferraille , cela devrait faire réfléchir sur les caprices allemands pour la production d'un char Franco allemand, de plus le parc existant de blindés Leclerc français , à moderniser certes, devrait suffire aux besoins guerre moderne.<br /> Les économies réalisées permettraient de réinvestir dans la production de munitions en tous genre, stock français à peine de quoi faire jouer les enfants, rapport parlementaire français..<br /> Les élites françaises et ukrainiennes ont bradé les fleurons industriels respectifs , si je dis cela ne te met pas en colère Nicolas. <br /> L'artillerie russe , sous toutes ses formes, est très puissante . Celle des pays européens voire us en Europe n'est pas comparable en termes de puissance de feu.<br /> La boue des steppes est passé de mode.<br /> L'Europe est fortement urbanisée, ceci explique cela.<br /> En termes de logistique pour forces terrestres, la Russie n'a pas vocation à sortir de son pré carré , par tradition de La Défense anti aérienne d'abord puis par extension , les missiles du champ de bataille se sont développés à haut niveau côté russe, <br /> Les économies dites moyennes sont les plus à même d'encaisser les à-coups , se rappeler du test des pigeons à qui on a fait traverser la manche un jour de tempête, les forts et les faibles ont peris, les moyens sont arrivés.<br /> Plus dure sera la chute.....si on tombe de haut.<br /> À mon idée , on va crier paix, paix à un moment donné apres avoir joué à se faire peur avec l'Ukraine puis cela dégénérera à partir de la Syrie ensuite.<br /> Il y aurait tant à dire mais ce serait trop long!<br /> La seule question à un million de dollars est quand ?<br /> M.S.BLUEBERRY.
Répondre
M
Complément.<br /> Même si le déballage de matreiels militaires défensifs/ offensifs provenant USA/ pays otan est incessant dans les aéroports ukrainiens cela ne pourra que faire plaisir aux russes le moment venu .<br /> Polis, ils sauront dire merci.<br /> Les talibans l'ont déjà fait.<br /> Se souvenir également des pièces vitales dernier cri d'un F-35 crashé en mer récemment , récupérées par un mystérieux engin sous marin.<br /> Couverture aérienne un peu mitée, non ?<br /> Qui va dire merci ?<br /> Français rassurez vous, mourir pour l'Ukraine , le president de l'Europe le voudrait bien ( discours prônant l'alliance Europe otan contre la Russie ) , mais une autre gifle en perspective ?<br /> Dr folle- amour aux commandes !<br /> On ne s'emmerde pas devant un tel spectacle mais les conséquences inevitables, d'un ( mauvais/ voyou et drôle / indéterminé ) genre vont bien finir par nous emmerder....<br /> On n'a que ce que l'on mérite.<br /> Dormez en paix braves gens.<br /> M.S.BLUEBERRY.
P
"la Russie peut mettre "l'Europe" à genoux en quelques mois en suspendant les livraisons d'énergie..."<br /> Moi je dirais que quelques semaines de coupures du gaz suffiraient
Répondre
R
Les russes n'ont même pas besoin de couper le gaz , ce qui pourrait devenir un cassus belli pour les connards de Bruxelles.<br /> <br /> Il suffit aux Russes d'honorer leurs contrats et rien de plus !<br /> <br /> Éventuellement de déclarer que certains gazoducs actuellement en service DOIVENT être mis à l'arrêt pour causes de corrosions et réparations. Comment en vouloir à un fournisseur qui joue la sécurité de ses clients ???<br /> D'autant plus qu'il y a un gazoduc TOUT NEUF qui attend sa mise en service dépendant d'une buraucratie corrompue.
W
Voila un bon billets patrickeen. Un grand plaisir de te lire.<br /> J attends quotidiennement tes articles et je suis frustré quand tu part en croisière sans nouvelles.<br /> <br /> J adore cette phrase<br /> <br /> "Les guerres propres n’existent pas dans le lexique stratégique russe"<br /> <br /> Et pourtant Poutine est considéré comme un mou en Russie . Heureusement pour l Europe.
Répondre
K
- Nous construisons un rafale par mois, sur UN site industriel.<br /> - Nous construisons une frégate en 18 mois, sur UN site industriel.<br /> - Nous ne construisons plus de char lourd, ils étaient fait à roanne.<br /> Nous ne fabriquons pas de munitions de petit calibre, et rouvrir une chaine de montage prendrait plusieurs mois, sans compter la formation du personnel.<br /> Nous disposons de 77 pieces. http://www.opex360.com/2020/09/28/artillerie-nexter-obtient-un-nouveau-contrat-pour-assurer-la-maintenance-des-caesar/<br /> Et macron veut emmerder les Russes avec 77 pièces d'artillerie. Les cosaques ils vont bien rire quand ils nous verront arrivés. Enfin les hautes huiles des états majors ont déja expliqués que la troupe n'était point prête pour un combat de haute intensité. Nous aurions pour 2 ou 3 jours de munitions puis après on leur jettent des pierres ?<br /> Regarder la disponibilité des matériels, surtout les hélicos, ça tourne autour des 20 ou 30%, 4 heures de maintenance pour une heure de vol pour le NH90. Les avions on serait à 70%, je ne sais pas les blindés. Bref du matériel fragile, pas résilient fait pour engraisser les fabriquant avec les pièces détachés. <br /> <br /> Pour vous donner une idée l'opération bagration en 1944, c'était 24 000 canons.<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Bagration<br /> Napoleon disait qu'un Russe une fois mort il fallait encore le pousser pour qu'il tombe. <br /> <br /> Les mecs qui nous dirigent ne touchent plus terre ils sont dans la narrative, dans la com.
Répondre
M
et si on lit l'article , le marche de maintenance des Caesar est de 98 M€ pour 77 canons. plus d'un million par canon....
L
Si les russes ont fini par dire que cela suffisait !<br /> c'est sûrement parce qu'il ont un atout majeur dans leur jeux. Il ne jouent pas au poker, c'est pas leur style.<br /> je pense qu'il vont faire une petite partie de chasse aux sous marins à partir de février. L'histoire de démoraliser un peu plus les occidentaux. ;))
Répondre
O
Tout est dit mais les oxydentaux sont tellement c....qu'il va falloir les obliger à se casser le bras eux-même avant qu'ils ne pleunichent comme leurs maîtres leur ont appris.
Répondre