Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 %...

10 Octobre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Le FMI se promène avec une grenade dégoupillée dans une poudrière.

 

Le FMI veut confisquer l'épargne financière. Au moins, à hauteur de 10 %. On se rapproche du cas chypriote, avec une tendance plus "égalitariste", en prenant à tout le monde, le même pourcentage, sans doute au prétexte de "l'égalité".
On vit un mauvais remake.

C'est ce que Necker avait proposé, me semble t'il sous une forme un peu différente : que les français "abandonnent", le 1/5 de leur revenu.

Avec le succès que l'on devine.

Une mesure aussi brutale et injuste rend l'atmosphère extrêmement inflammable. C'est la crainte de la banqueroute qui fit la révolution. Pas les injustices pesant lourdement sur les plus petits.

 

Sans doute, n'osera t'on pas agir ainsi. On se contentera de prendre 1 ou 2 %. Sans résultat, d'ailleurs, car la libre circulation des capitaux fait que cette taxe reposera sur les seuls gueux.

Et que la recette ira aux dépenses courantes.

 

De plus les possédants, mêmes modestes, craignant pour leur épargne, risquent de devenir beaucoup plus dangereux que les racailles de banlieues.

 

La zone monétaire euro est un échec, est loin d'être un concurrent au dollar, il lui a toujours servi, servilement de béquille.

 

La natalité s'effondre encore plus en Europe, signe évident de crise, et que les élites exterminent leur population, qu'ils méprisent, avec autant d'entrain qu'ils rêvent et veulent exterminer le reste du monde.

 

Un dernier sondage place le Fn en tête des intentions de vote aux européennes, avec 24 % des voix, et d'après ce que j'entends, même au niveau local, les confrontations risquent d'être entre les sortants et les listes FN ou soutenues par lui...

 

Ces 24 % le mette 2 % au dessus de l'UMP et 5 % au dessus du PS. Le mouvement de balancier sur lequel compte beaucoup l'UMP est donc singuliérement compromis.

Plusieurs remarques sont à faire, vis à vis de ce sondage :

- Mélenchon bénéficie aussi du mouvement de rejet, sans doute jusqu'à ce qu'il dise encore une connerie sur l'immigration (c'est plus fort que lui),

- La gauche "de gouvernement", régresse, petit à petit,

- l'alliance des charlots du centre, ne lui bénéficie en rien, ils font moins réunis, que séparés,

- l'UMP bénéficie, un peu, de la dite alliance. Rien de fracassant.

 

Mais il est clair que le parti unique à deux têtes, a du plomb dans l'aile, désormais. Mathématiquement, le recul de l'un, ne profite plus à l'autre. Mais à un tertium quid.

Pour l'alliance, FN-UMP, pourquoi un parti en pleine ascension s'allierait il à un cheval de retour, mort de surcroît, à l'électorat âgé, qui lit un logiciel vieux et obsoléte, aussi vieux et obsoléte que les logiciels qui guident le parti unique à deux tête.

 

Effectivement, il n'y a aucun débat politique télévisuel, autre que l'ostracisme. PS et UMP n'ont plus rien qui les différencie. Ils ne peuvent se permettre de débattre, donc.

La crise sociale s'accroît, notamment, dans les catégories hier épargnés, fonctionnaires, nouveaux retraités. Presque aucun n'a la durée de cotisation nécessaire à une retraite à taux plein.

1300 euros, hier retraite "moyenne", est en train de devenir, une "bonne", voire "très bonne" retraite.

Les plus de 50 ans voient reculer la terre promise, et sont de plus en plus sans emploi.

 

Notre classe dirigeante, aussi impudique, vulgaire qu'impudente, peut prendre nanard comme emblême. Elle aussi dégoupillent à tout va les grenades dans le dépôt de munitions. 

 

Il est logique, que, malgré une population largement castrée, elle arrive à la révolution et/ou l'effondrement de la société, et son extermination.
Car les gardes armés qui seront sensé protéger l'aristocratie auront tôt fait de la remplacer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
passé en douce comme a leur habitude.... la dictature se resserre sur nous.<br /> <br /> <br /> http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20131014trib000790419/le-gouvernement-favorise-les-collectionneurs-d-art-en-penalisant-l-or-des-francais.html?google_editors_picks=true
Répondre
L
De toute façon, l'unique équation a laquelle nous sommes tenu est simple. Soit ont se mange le mur façon UMPS soit ont se la mange façon FN. Sachant que façon UMPS ont va s'appauvrir et eux vous se<br /> goinfrer sur notre dos et que façon FN cela nous laisse la possibilité de pouvoir reprendre notre destin en main en virant une sacré bande d'incapable. Mais cela ne nous épargnera pas le mur, mais<br /> au moins ont aura tenter une manoeuvre d'évitement qui pourrait peut être fonctionner ?
Répondre
A
Les réserves fractionnaires bancaire sont la source de l'extravagante richesse des 0,01% du système bancaire rothschildien.<br /> <br /> Comment ça fonctionne ?<br /> C'est très simple et cette simplicité en devient incompréhensible.<br /> <br /> - Lors de tout crédit , la banque qui ne DISPOSE PAS du capital à prêter inscrit simplement la somme au crédit du demandeur.<br /> <br /> Mais l'emprunteur , lui , ne disposant pas de ce privilège de création monétaire , est obligé de rembourser avec son travail .<br /> <br /> Au final , la banque encaisse le principal , qu'elle n'avait pas ainsi que, ajoutant l'insulte à l'injure , les intérêts sur ce capital inventé.<br /> <br /> Dans le système actuel d'autoriser les banques à fonctionner ainsi , les autorités ont crée un parasite qui capte frauduleusement la moitié des richesses crées .<br /> <br /> Ce parasite est devenu obèse et veut nous éliminer par la guerre ou la misère ,l'injustice, le FMI , le FESF , etc...<br /> <br /> Aucun des politiciens de gauche comme de droite ou du FN n'inscrivent à leur programme la répudiation de la dette publique , de nature tout autant frauduleuse que les dette privées ainsi que la<br /> cause première de la martingale: la suppression du système à réserves fractionnaires .<br /> <br /> Tous , absolument tous les politiciens sont donc inféodés au système maffieux rothschildien .
Répondre
G
tout est dit en 2 chiffres :<br /> <br /> 0.7% de la population mondiale<br /> <br /> possède 41% de la richesse!!! en phase d'accélération...<br /> <br /> ça veut dire qu'ils vont continuer a se goinfrer......<br /> <br /> mais encore plus vite
Répondre
B
Ce qui s’est passé à Chypre a été une expérience qui a été très révélatrice.<br /> <br /> Il y a quelques semaines, les dirigeants politiques ont volé l’argent des épargnants chypriotes : les dirigeants politiques étaient inquiets de savoir quelle allait être la réaction des<br /> épargnants.<br /> <br /> Le vol de l’épargne des Chypriotes était un test.<br /> <br /> Or les Chypriotes se sont laissé faire.<br /> <br /> Les Chypriotes se sont laissé voler leur épargne.<br /> <br /> Donc les dirigeants politiques des pays en faillite vont généraliser le vol de l’épargne.<br /> <br /> Et personne ne bougera.<br /> <br /> Ni les épargnants français, ni les autres.<br /> <br /> Quand un pays va devenir hyper-endetté, les dirigeants politiques de ce pays vont voler l’argent des épargnants, car ils ont vu que les épargnants préfèrent se laisser voler leur épargne plutôt que<br /> de se défendre contre le voleur.<br /> <br /> Voici la liste des pays qui vont voler les épargnants en 2014 :<br /> <br /> 1- Japon : dette publique de 242,3 % du PIB en 2014.<br /> <br /> 2- Grèce : dette publique de 174 % du PIB.<br /> <br /> 3- Italie : dette publique de 133,1 % du PIB.<br /> <br /> 4- Portugal : dette publique de 125,3 % du PIB.<br /> <br /> 5- Irlande : dette publique de 121 % du PIB.<br /> <br /> 6- Etats-Unis : 107,3 % du PIB.<br /> <br /> 7- Espagne : 99,1 % du PIB.<br /> <br /> 8- Royaume-Uni : 95,3 % du PIB.<br /> <br /> 9- France : 94,8 % du PIB.<br /> <br /> Le FMI ne parle pas de la Belgique. En mars 2013, la dette publique de la Belgique était de 104,5 % du PIB.<br /> <br /> http://www.imf.org/external/pubs/ft/fm/2013/02/pdf/fm1302.pdf
Répondre
A
"La natalité s'effondre encore plus en Europe , signe évident de crise "<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> j'aurais tendance à dire tant mieux vu que nous sommes en surpopulation . Empreinte de la population supérieure à la biocapacité de l'Europe .
Répondre
L
D'ailleurs je me demande bien pourquoi nos oligarches dégraissent étant l'armé Française :) :)
Répondre
S
Ostracisme est un mot à mon sens trop valorisant pour les nantis de l'UMPS et leurs satellites. En effet, si l'on parle d'ostracisme cela signifierait qu'il y ait des idées en cause ou en<br /> débat.<br /> Or, c'est là qu'est le problème. Vide sidéral. Ni idée, ni personnalité tenant un autre discours.<br /> Seul arme: le procès d'intentions comme l'a pitoyablement démontré Bouti avec une haine non maîtrisée, ni maîtrisable face à Filipot.<br /> Bouti fils naturel de système mondialiste sorti de l'oeuf des trois points barre.<br /> Bouti donneur de leçon républicaine sous condition que la République soit aux ordres de ses comparses.<br /> <br /> C'est du fascisme au sens premier, pas de l'ostracisme.
Répondre
L
C'est clair :) :)
Répondre
X
>> La zone monétaire euro est un échec, est loin d'être un concurrent au dollar, il lui a toujours servi, servilement de béquille.<br /> <br /> http://fr.ria.ru/tribune/20131008/199490379.html
Répondre
B
Mercredi 9 octobre 2013 :<br /> <br /> Le FN dopé par sa "domination absolue chez les ouvriers"<br /> <br /> Pour la première fois à une élection nationale, une enquête donne le FN en tête au premier tour, avec 24% des intentions de vote aux élections européennes de 2014, devant l'UMP à 22%, et le PS à<br /> 19%.<br /> <br /> 44% des ouvriers votent FN. Olivier Duhamel, spécialiste de droit constitutionnel, a commenté cette étude au micro d’Europe 1. Et le politologue, qui a pris le temps d’étudier dans le détail ce<br /> sondage de l’Ifop, a décelé un autre signe de la bonne période traversée par le parti d’extrême-droite :<br /> "il y a quelque chose qui frappe tout de suite : le Front national pourrait arriver en tête aux Européennes. Mais j’ai trouvé quelque chose d’encore plus impressionnant : les intentions de vote en<br /> faveur du FN chez les ouvriers, qui est de 44%."<br /> <br /> De ce constat, Olivier Duhamel tire une conclusion qui devrait fortement déplaire à la gauche en général, et à Jean-Luc Mélenchon en particulier :<br /> "cela fait un certain temps qu’il y a un vote important des ouvriers vers le FN, mais au premier tour de l’élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen n’avait fait que 23% chez les ouvriers,<br /> soit quatre points de plus que sa moyenne nationale. Là, ce n’est pas quatre points de plus, mais 20 ! C’est une domination absolue du FN chez les ouvriers. Ce résultat là est au moins aussi<br /> important que le résultat global."<br /> <br /> http://www.europe1.fr/Politique/Le-FN-dope-par-sa-domination-absolue-chez-les-ouvriers-1668991/
Répondre
L
J'ais pas compris la derniére phrase ?
Répondre