Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grippe mexicaine : un problème agricole.

2 Mai 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Avant, les anciens disaient qu'il fallait éviter les grands élevages, pour une bonne raison : ils font les grandes épidémies.
Particulièrement les élevages de porcs.
En plus, se pose après le problème des déchets. Ils deviennent si importants, que leur traitement n'est pas possible.
Ceux qui sont passés devant une porcherie sont marqués par une chose : l'odeur.
L'agriculture actuelle ne pourra perdurer : il lui faut consommer 10 fois plus d'énergie qu'elle n'en produit.
Mais, cette agriculture intensive, continue ses ravages.
En effet, qu'est ce qui peut pousser un élevage industriel à se délocaliser au Mexique, avec des coûts de transports, plus importants que les frais de personnel economisés  ? Et encore, les élevages industriels, n'ont pas une main d'oeuvre importante.
Le motif de ces délocalisations, c'est de pouvoir se comporter comme des... cochons, alors que dans les pays industrialisés, les pollutions sont sanctionnées.
Et un élevage important souffre d'une tare : il est antiéconomique d'évacuer les déchets.
A la Gloria, la plupart des malades, la quasi totalité de la population, sont plus intoxiqués que contaminés.
Car, plus la "pandémie" s'étend, plus le bilan diminue, alors qu'avec le nombre de "cas" recensés au niveau mondial, l'alerte grippale n'aurait même pas été déclenché.
D'ailleurs, les officiels n'ont été prévenus de l'importance de la grippe de 1968, que quelques mois après.
Je me rappelle de cette époque, tout le monde était pourtant au courant que la grippe était mauvaise, du moins dans les milieux populaires.
Là, on a déclenché une alerte à la pandémie, pour une maladie dont l'importance diminue chaque jour, dont la mortalité n'est pas établie et qui, apparemment, se soigne bien ?
Bien sûr, certains se gaussent et rient de ceux qui parlent de complot.
Bien entendu, on ressert le 11 septembre (entre nous, si 4 avions détournés, ce n'est pas un complot...), Thierry Meyssan, etc. C'est bien connu que les autorités ne manipulent jamais, ni n'utilisent jamais l'arme bactériologique.
Personne n'a parlé d'armes de destructions massives bidons pour l'Irak, et les buts de guerre en Afghanistan apparaissent à tous comme clairs et évidents. (ah, non ? tient ?).
D'après la mémoire orale, pour répondre notamment à Abdel, la grippe espagnole était évidente, même pour des non-médecins.
Beaucoup de maladies sont évidentes. L'importance de l'épidémie de grippe de 1968 était évidente, aussi, sauf pour les autorités. Le lien social et la discussion suffisait pour s'en apercevoir : "untel est mort",   "j'ai eu la grippe, et je l'ai eu mauvaise".
Plus près de nous, en 2002, une double épidémie de grippe sévissait. Les patients étaient avertis : certains l'avaient eu deux fois. Les autorités, je ne sais pas si elles ont jamais été au courant.
En 1918, les services de santé étaient frustres, surchargés par la guerre, sans moyens de couper les surinfections bactériennes.
Les témoins de cette époque ont parlés des moyens utilisés : des boules de camphre dans les poches, autant dire rien, et des pratiques relevant plus du rite et de la magie, que de la science.
Comme au XIV° siècle et à l'époque de la grande peste noire, l'épidémie est un symptôme : le symptôme de l'effondrement de l'état et des structures sanitaires.
Après, ne restent plus que les structures locales, très inégales.
Quand on étudie les cimetières de cette époque, on trouve de tout, des traces de paniques, de morts enterrés à la va-vite, mais à l'autre extrème, on trouve des sites soigneusement ordonnés, bien tenus, signe d'un côté de désorganisation, et de l'autre de survivance, voire d'accroissement de l'emprise des pouvoirs locaux.
L'épidémie, c'est finalement le reflet du monde.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
Bonjour,<br /> <br /> Pour ceux que cela intéresse, j'ai créé un site qui rassemble tous les symptomes de la grippe et ses différents remèdes.<br /> <br /> N'hésitez pas à aller faire un tour : http://www.symptomesgrippe.com<br /> <br /> Belle journée,
Répondre
C
Votre conclusion est lumineuse. <br /> Tocqueville n'aurait pas mieux résumé la situation: toute démocratie tend, paradoxalement, au développement d'un totalitarisme.
Répondre
T
Les couveuses kowetiennes sont du passé, la fosse commune de Timosoara également...<br /> Le seul complot qui existe, c'est celui de quelques saoudiens analphabètes pouvant frapper des tours avec une précision chirurgicale lors d'un seul essai, et des tours en flamme s'écroulent pour la seule fois de l'histoire -j'ai vu une video récente d'un incendie d'une tour à Pekin, elle n'a pas bougé.
Répondre