Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comics airways.

16 Juin 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Bozo le clown a encore frappé, sous les traits de la direction de British airways. Elle propose à ses employés de travailler sans salaire, pour le fun.
Leur boss a montré l'exemple. C'est vrai que pour lui, manquer un mois de salaire, surtout à 100 000 £, ce n'est pas bien grave.
Cela aurait été beaucoup plus méritoire de le faire pendant un an, de même, on ne fait pas le compte des distributions de bénéfices, trop belles pour être honnêtes, et qui ont perdurées à de hauts niveaux pendant des années.
Personne ne connaissait donc, "l'épargne de précaution ?"
Bien entendu, l'ignorance de règles élémentaires de gestion semble être la règle dans le monde de la finance.
La "lutte pour la survie",  dont parle la direction, apparait donc comme toute relative.
Où sont donc passés les milliards des années 1990 ? Distribués, volatilisés. La main d'oeuvre, est, depuis la Période Thatcherienne la variable d'ajustement.
Le moindre bénéfice, est, par contre, immédiatement distribué.
Peut on penser que les achats d'avions, les nouvelles commandes, soient une priorité pour une firme en mal de trésorerie ?
Par contre, ceux qui doivent être aussi mal que les salariés en ce moment, ce sont les fournisseurs, Airbus, comme Boeing. De nombreuses livraisons devaient avoir lieu entre 2010 et 2014... 

Les compagnies aériennes seront les premières victimes du peak-oil, et sont les premières victimes du peak-oil. Mais, leur gestion "dans l'air du temps" a très notablement avancé la crise. Aucune n'a prévu, comme la plupart des grandes sociétés, qu'un temps de vaches maigres pouvait succéder aux temps de vaches grasses.
La plupart, d'ailleurs, des grandes sociétés, devraient périr dans la crise économique actuelle, doublée d'une crise énergétique, qui, elle, ne s'arrêtera pas. Elle ira de "stop" au "go", mais de manière trop rapide pour que de grandes entreprises aussi irresponsables qu'imprévoyantes puissent y survivre seules, longtemps.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
LA FIN DE L'aviation (et donc du tourisme) de masse est proche. Ce jour sera béni par tous les amoureux du nationalisme, du beau et du calme. <br /> <br /> J'ai beau stresser à mort sur les temps difficiles à venir (avec 0 euros de patrimoine, je vois pas trop comment je pourrais m'en sortir), tout ça m'enthousiasme quand même au plus haut point!
Répondre
E
Discours de notre PDG (depuis 6 mois) aujourd'hui et moins langue de bois que les précédents:<br /> <br /> - crise économique longue et dure<br /> - crise en W<br /> - au moins jusqu'à fin 2010 le chômage de mois en mois va exploser et croitre<br /> - Le dollar va tôt ou tard dévaluer<br /> <br /> voilà les autres nouvelles, pas forcément exécrables d'ailleurs, concernaient la boite<br /> cdlt
Répondre
B
Ne rêvons pas : les vélos ne seront pas fabriqués en France dans les années qui viennent. Les ouvriers français ne sont pas compétitifs par rapports aux ouvriers d'Europe de l'est. <br /> <br /> Vous connaissez les Velib ? Ce sont des vélos en libre-service, que l’on peut louer à Paris, Marseille et Lyon. Ces Velib sont fabriqués par l’entreprise française JC Decaux.<br /> <br /> Cocorico ! Enfin, une entreprise française, JC Decaux, travaille et produit des objets bons pour l’environnement !<br /> <br /> Euh … en fait, non. L’entreprise JC Decaux fait produire ses Velib à Toszeg, en Hongrie. Les ouvriers hongrois fabriquent les Velib pour un salaire de misère (352 euros par mois). <br /> <br /> Bon, bien sûr, les ouvriers français pourraient fabriquer les Velib en France. Mais le patron de l’entreprise JC Decaux est comme tous les patrons des entreprises multinationales : il ferme ses usines en France, et il va ouvrir de nouvelles usines ailleurs dans l’Union Européenne. <br /> <br /> L’Union Européenne tire les salaires vers le bas.<br /> <br /> L’Union Européenne provoque le chômage des ouvriers français.<br /> <br /> L’Union Européenne provoque la désindustrialisation de la France.<br /> <br /> <br /> http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/06/12/pourquoi-les-velib-fetiches-des-bobos-sont-vandalises-par-bertrand-le-gendre_1206129_3232.html
Répondre
A
"grandes entreprises aussi irresponsables qu'imprévoyantes"<br /> La situation est on ne peut mieux résumée par ces quelques mots.<br /> On a essoré jusqu'à la moelle, la variable d'ajustement, le salarié, et à côté de ça, on a enrichi à outrance les financiers et les "grands" patrons.<br /> On a bien sûr préféré la dette à l'épargne, et voilà donc à présent le salarié mis à l'index et gentiment remercié. Sauf que là remercié ne veut pas dire "merci cher employé" mais "ciao ressource humaine, je n'ai plus besoin de toi, tu es devenu un boulet, va-t-en donc pointer au chômage".<br /> Les PARASITES par contre qui ont plumé la compagnie font semblant de donner l'exemple.<br /> Quand on a palpé 1000 fois chaque mois le salaire de son employé de base depuis des années, on ferait mieux de se faire tout petit au lieu de la jouer bon prince qui feint de travailler désormais gratuitement... en attendant de pouvoir à nouveau s'en mettre plein les poches.
Répondre
G
Oh, et pour réagir au commentaire de Logique, je me demande si on ne va justement pas voir revenir la production locale de véhicules, et notamment les bicyclettes (ou, plus intelligent, les vélomobiles). La revanche de Lapébie, Lejeune, Mercier et les autres...
Répondre
G
Des niouz en provenance d'Aéroports de Paris (via Boursorama). <br /> ADP a vu son trafic passagers baisser de 6,3% en mai, comparé au même mois de 2008. Pour l'ensemble de l'année 2009, il table sur une réduction de son trafic comprise entre 4,5% et 6,5%, après une légère croissance de 0,8% l'an passé. <br /> <br /> Dire qu'Airbus était tout fier d'annoncer des "commandes" à l'occasion du salon du Bourget...
Répondre
L
Tu as raison Patrick, il va y avoir beaucoup de grosse entreprise qui vont mordre la poussière, dans les années a venir. Surtout celle qui ont mélangé productivité et finance. Je voie bien 25% des grosse entreprise passé en faillite. Et je t'accorde que l'aviation tout comme l'immo et l'automobile vont particulièrement souffrir. C'est fini le temps des vaches grasses, il semblerait ?<br /> <br /> M'enfin en 1900 il y avait 100 fabriquant de voitures 20 ans plus tard il n'en restait que 10 et 50 ans plus tard que 4 et maintenant il n'en reste que 2 (je parle pour la france).<br /> <br /> Bientot il n'en restera qu'une Renault-PSA-wolsvagen-fiat :)))
Répondre
A
Dans l'article en lien du "Monde" il y a une incohérence entre 2 phrases:<br /> <br /> "il y a douze mois à peine, M. Walsh était fier de gratifier à nouveau les actionnaires de dividendes "<br /> <br /> "En un an,l'endettement net a pratiquement doublé, pour s'élever à 2,4 milliards de livres sterling (2,7 milliards d'euros)."<br /> <br /> Donc il y a un an, il avait 1.35 milliards de dettes et versement des dividendes.
Répondre
P
<br /> actuellement, c'est la norme de s'endetter pour distribuer le dividende. On distribue plus que le disponible...<br /> <br /> <br />