Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bobard iranien Deuxième...

20 Juin 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Le clivage présenté comme religieux et ethnique, est en réalité un honnête clivage de lutte des classes.
Moussavi a été soutenu par les classes supérieures, ahmadinedjab, par les classes populaires, ouvrières et paysannes, ce qui correspond à une constante du chiisme, qui prend en compte les voeux des plus déshérités, et non ceux de la bourgeoisie.
D'une manière générale, les religions structurées arrivent à établir une certaine protection sociale, contrairement au calvinisme libre échangiste qui vous dit qu'il faut travailler dur et avoir les faveurs de dieu.
Bien entendu, le milieu de naissance influant beaucoup sur la destinée terrestre, n'est pas pris en compte.
On disait, pour prouver la véracité de la fraude que Moussavi n'avait pas été soutenu par les provinces azéries.
"
Les attaques ouvertes d’économistes oppositionnels contre les dépenses sociales du gouvernement, contre sa politique de crédit accessible et de très généreux subventionnement des produits alimentaires de première nécessité ne les ont pas vraiment fait apprécier par la majorité des Iraniens, qui bénéficient de ces programmes sociaux du gouvernement. "
On peut y rajouter les vélléités de privatisation Moussaviennes, dans l'air du temps précédent, celle qui précédait l'apocalypse de la globalisation. Les travailleurs du pétrole, ont sans doute beaucoup apprécié.
Pour les provinces périphériques, à priori non-iranienne, la sagacité des américains, par l'utilisation du terrorisme et des infiltrations a sans doute beaucoup aidé Ahmadinedjab.
En s'appuyant sur les classes populaires, le résultat des élections est donc parfaitement cohérent, sauf pour l'occident, où ces classes, sans représentations politiques, et intoxiquées par une propagande massive, se réfugient dans l'abstention.

De plus, Ahmadinedjab représente un leader, plus nationaliste que religieux. L'Iran, loin d'être un pays obscurantiste, est un pays largement plus avancé que la région. Le taux de fécondité, d'ailleurs, y est très bas.
Les revendications vestimentaires et de mixité, sont très éloignées des voeux réels, prioritaires de la population.
Ces voeux sont l'accés au crédit bon marché, pour le monde rural, la nourriture et l'emploi.
Bien entendu, en cas d'ouverture sur l'occident, ils est évident que ces trois voeux seraient renvoyés aux calendres grecs et sacrifiés pour les "avantages" de l'ouverture au monde. 
Un bobard à signaler sur la BBC : une manifestation pro-ahmadinedjab, massive, à laquelle il était présent, a été passée au compte de l'opposition.
Diffamez, il en restera toujours quelque chose. Cette pantalonnade risque, d'ailleurs, d'être une dernière dans son genre. L'unanimité est loin d'exister aux USA, le pouvoir exécutif est prudent, et, à part Sarkozy, même le monde européen trouve que le bouchon a été lancé un peu loin.
Quand aux manifestants, il est visiblement plus facile de faire descendre dans la rue les branleurs des classes possédantes, visiblement, ayant du temps libre, que les classes populaires, plus occupées.
Cela prouve une chose : c'est que naitre est plus important que l'intelligence pour être dans la classe dirigeante. S'aligner, ici aussi, sur un "modèle" en pleine implosion, ça ne dénote pas l'éveil de "l'intelligentzia" iranienne, mais plutôt, là aussi, un conformisme idiot.
Le résultat risque d'être, comme d'habitude, un durcissement de ceux que la manoeuvre n'a pas déstabilisé. Rappelez vous le temps où Chavez, se réclamait de Tony Blair...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
L'affaire iranienne tombe bien pour détourner l'attention du populo de la merde financière et économique noire dans laquelle nos zélites zéclairées zé omniscientes, voire démocratiques, nous ont fourré libéralement. Ben Laden commence à s'user, il est plus que temps de renouveler la fable de l'ennemi oriental aux yeux injectés de sang et au cimeterre entre les dents.<br /> Accessoirement, en moussant un max ça aide aussi à faire passer une petite affaire de détournement de fonds par le clan Balladur (dont notre "petit mais concentré de génie cosmoplanétaire" NS 1er). Presque rien, juste quelques "rétrocommissions", et quelques morts pour la France qui eux prouvent que notre régime est viable.<br /> La responsabilité des assassinats attribuée au paravent/épouvantail Al Quaida s'étant écroulée, il faut vite remonter un autre décor.
Répondre
T
d'accord avec le texte mais faut pas abuser non plus, il ya eu des morts chez les manifestants et ça ça prouve que le système Iranien n'est pas viable.
Répondre
W
Effectivement le bouchon a été pousse trop loin.<br /> Cela a quand même une chose bénéfique, c est qu elle nous ouvre les yeux. Elle nous montre bien que beaucoup de médias répondent aux idées de leurs propriétaires à l unissant et pour leur intérêt.<br /> Et qui donc maitrisent ces médias.<br /> <br /> C est pitoyable, mais ça réveillera des incrédules manipules.<br /> <br /> Il restera maintenant le bâton en Iran pour remettre cette minorité à sa place. Ils auront tout gagné.
Répondre