Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1400 milliards...

30 Juin 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

la dette accumulée a atteint 1400 milliards. Une seule responsable, la loi de 1973 qui interdit à la banque de France de faire crédit à l'état.
L'état, donc, ne frappe plus monnaie à coup nul, pour son propre compte, mais fait appel aux banques privées, qui frappent monnaie pour LEUR propre compte, en facturant beaucoup.
Lumineux non ?
Donc, la dette publique est un artifice complet, une histoire pour faire peur aux imbéciles et aux gogos, d'autant que l'histoire à l'air convaincante : "on ne peut dépenser plus que l'on gagne". Au niveau micro, oui, au niveau macro, non.
Car l'argent, il faut bien le fabriquer, à un moment ou a un autre.
Comme c'est l'argent-dette qui règne, le moindre désendettement, et même au delà, la moindre progression de l'endettement est une catastrophe économique. Une économie ne peut tourner, sans fabriquer, toujours plus, d'argent.
Aussi, les hommes politiques pataugent dans la semoule. Ils essaient de sanctuariser la dette, qui ne sera jamais remboursée, sauf en monnaie de singe.
La politique du pire, adoptée en 1973 aboutira au pire : au lieu de monétiser dans l'intérêt de la collectivité, des sommes de l'ordre de 300 milliards, on en a monétisé 1400, faisant perdre à la monnaie 90 % de sa valeur. Pour les 10 % restant, ça va suivre.
Bien entendu, un bénéficiaire : le banquier.
Pour les tranches les favorisées de la population, c'est l'emprunt obligatoire-obligataire qui germe dans les esprits. (Le taux d'imposition à 90 % pour les intérêts des emprunts avait été voté par la chambre bleu horizon dans les années 1920, donc une chambre très à droite).
Au monde, où il y a beaucoup de personnes, mais pas un seul cerveau, on s'inquiéte du niveau d''endettement, en citant les politiques brutales de réduction de déficits engagées.
Mais il ne faut pas oublier que ces pays ne se sont pas effondrés économiquement pour une seule raison : il existait, à l'époque, un consommateur de dernier recours, le consommateur US.
Celui-ci, est mort et enterré.
En France toujours, on vient de redécouvrir les niches fiscales. Comme il n'y en avait que 500, on voit qu'on avait du mal à les apercevoir.
Bien entendu, si certaines peuvent être utiles, d'autres sont les pires qui puissent exister : la déduction du personnel de maison, par exemple.
Bien entendu, gageons que ce sont les niches fiscales concernant les petits revenus qui seront taillées et non celle concernant les tranches hautes de l'IRPP.
A l'image de ce qui s'est passé pour l'assurance vie : pour 4000 Francs d'investissements, on avait droit à 1000 francs de crédit, mais on a gardé l'exonération des revenus. La prime de 1000 francs intéressaient les petits revenus, l'exonération, les plus gros...
Les ambitions, sur ce plan, sont modestes. Face à 70 milliards de niches, in veut économiser de 0.5 à 1 milliard, sans compter, bien sûr, toutes les douceurs faites pour réduire le coût du travail, et de nulle portée contre le chômage...

En un mot comme en 100, la dette, c'est la marque du bredinisme congénital des élites. Elle va nous pêter à la figure, et les dettes sont le détonateur de bien des révolutions. 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Si le taux de reserve de la BCE r=2% (peut etre pas sur tout les depots, mais admettons), la limite du multiple est 1/r soit 50 (si la BCE prete 100 au systeme bancaire, le systeme ne peut pas preter plus que p tel que 100 = 2% * p soit 5 000)(Modern Money Mechanics l'evoque d'ailleurs, "How Much Can Deposits Expand in the Banking System?"). C'est la limite theorique, dans la realite c'est bien moins que ca.
Répondre
N
J'admet que j'ai commis un abus de langage: la banque en elle même peut en théorie preter 10 fois plus, mais le système bancaire globallement va créer 100 fois plus de pret que ce qui est déposé. En effet: 1 depsé à la banque centrale => 10 de pret crée par la banque. Ces 10 de prets vont servir à payer des vendeurs de biens lors des transactions (immo) et donc vont être re-deposés dans une autre banque. Le livre "modern money mechanics" précise le calcul mais à la fin on en arrive à 100 de pret crée par le système bancaire pour 1 déposé à la banque centrale par une banque.
Répondre
J
Nam preter 100 fois plus? Je ne sais plus trop ou en sont les taux de reseve, mais un multiplicateur de 100 me semble bien trop eleve.
Répondre
J
Milliards par ci, milliards par là, ...<br /> <br /> On discute en centaines de milliers de milliards, notamment pour les produits dérivés en OTC (gré à gré).<br /> Voir million de milliard : 10 exposant 15 ...<br /> <br /> Telle une digue qui se remplit sans arrêt et de plus en plus vite, on peut ouvrir un peu les vannes de temps en temps et viendra le moment où même les vannes grandes ouverts, la flotte va passer par dessus !<br /> <br /> Ce moment, ce sera des T-Bunds US à mâturité proche qui ne vont pas trouver preneur. La FED va tout racheter, le dollar s'écroule et soit :<br /> <br /> 1. Grosse inflation, mais vraiment grosse (mon pronostic à <br /> 75%)<br /> 2. On ferme les banques pour quelques jours, scénario à l'Argentine ou à la Roosevelt (25% car il faut l'armée)<br /> <br /> Dans les deux cas, SORTEZ dès maintenant de tous produits financiers en monnaie-papier.<br /> <br /> Il va (il doit) y avoir une baisse de l'or et l'argent ces prochaines semaines, ce sera la dernière, profitez-en, en physique bien sûr ...
Répondre
B
Exact.<br /> <br /> Les banques européennes n'ont rien remboursé du tout à la BCE.<br /> <br /> Elles ont déposé 252,067 milliards d'euros à la BCE.<br /> <br /> C'est tout. <br /> <br /> Il n'a jamais été question de remboursement.
Répondre
L
Elles n'ont rien rembourse du tout, elles deposent a court terme ce qu'elles ont emprunte a long terme. Je ne vois pas ou elles pourraient trouver des milliards a 1 an a moins de 1%.
Répondre
N
Seul hic: les 100 fois 4% sont preté à des connards dont un pourcentage incomprésible ne pourra pas rembourser.
Répondre
N
Les banques déposent des sous dans les banques centrales, certes à 0.25%, mais grace à ces dépots elles peuvent preter 100 fois plus (grâce aux réserves fractionnaires) à des connards comme nous à des taux d'environ 4% pour les pret immo et 7% pour les auto et 18% pour les revolving. Bilan: lorsqu'elles dépensent 1%, elles gagnent 100 fois 4% + 0.25%. Pas étonnant qu'elles fassent le tour de passe-passe d'emprunter à la BCE et de re-déposer derrière..
Répondre
L
En clair les banques viennent de remboursé se que leur a preté la BC. Et rien de plus. En remboursant elles évitent de payer les 1% d'interet. Maintenant elle peuvent ré-emprunter les mêmes sommes a des taux moins élevé. Rien de plus et rien de moins. Pas d'hyper-inflation en vue pour le momment, je pense qu'il va falloir encore attendre. <br /> <br /> Les nouveaux chomeur fond baisser la masse monnaitaire en plus. Donc pour moi c'est toujours la même chanson déflation pour tout le monde. Ensuite il y aura de l'inflation pour compenser la déflation, mais tout de suite c'est pas vraiment possible de partir en hyper inflation sans ébranler la consommation. <br /> <br /> La partie est trés tendu, mais personne n'est a l'abrit d'une faillite des états. Mais la encore ces un autre scénario, c'est d'ailleurs le pire des scénarios.
Répondre
B
Il y a quand même un problème.<br /> <br /> Les banques européennes ont emprunté 442,24 milliards d'euros à la BCE à 1 %.<br /> <br /> Bon.<br /> <br /> D'accord.<br /> <br /> Ensuite, les banques européennes ont choisi de déposer 252,067 milliards d'euros à la BCE à 0,25 % ! Il est là, le problème. Les banques européennes empruntent à 1 %, mais ensuite elles épargnent à seulement 0,25 % !<br /> <br /> Pourquoi ont-elles choisi ce placement à 0,25 % ?<br /> <br /> Mon hypothèse : parce qu'elles savent que la deuxième crise financière arrive. La BCE est l'hébergeur en dernier recours. Même si la BCE ne donne que 0,25 % d'intérêt, au moins, ces 252,067 milliards d'euros seront sauvés du tsunami qui arrive.
Répondre
N
Bref, encore une fois les banques vont faire la pluie et le beau temps. Elles feront ce qui les arrange pour maintenir le système.
Répondre
M
1% a un an c'est inespere (disons EONIA + 25 sur 1 an apres avoir echange le taux fixe contre de l'EONIA via des operations d'echange de taux d'interet), rien d'etonnant a ce que les banques se soient ruees sur l'occasion. Il faut regarder comment va se faire la diffusion au cours du temps.
Répondre
B
Je ne sais pas.<br /> <br /> Elément en faveur d'une inflation très forte : les banques centrales du monde entier ont injecté des milliers de milliards de dollars pour éviter l'effondrement total du système. Donc ça pourrait provoquer une inflation très forte.<br /> <br /> Elément en faveur d'une inflation très faible : partout dans le monde, des entreprises font faillite, des hommes et des femmes se retrouvent au chômage, basculent dans la pauvreté, la consommation s'effondre. Donc ça pourrait provoquer une inflation très faible.<br /> <br /> Conclusion : j'en sais foutre rien.
Répondre
L
cher M. BA, pensez-vous que ce tsunami sera hyperinflationniste ou hyperdéflationniste et (demanderais-je un peu égoistement) qu'est-ce qui serait le pire pour un rmiste?
Répondre
B
Donc, en juin, les banques européennes ont emprunté 442,24 milliards d'euros à la BCE à un taux de 1 %. <br /> <br /> Et ensuite, les banques européennes ont déposé à la BCE 252,067 milliards d'euros, qui vont leur rapporter seulement 0,25 % d'intérêts.<br /> <br /> Vous trouvez ça normal ?
Répondre
C
Je regarde bien le graphique et voila mon interpretation: la BCE a offert un credit sur 1 an a 1%, les banques se sont ruees dessus, et en attendant leur utilisation les fonds sont deposes a la BCE. Il est trop tot pour en conclure quoi que ce soit sur la strategie des banques.
Répondre
B
« FRANKFURT - (Dow Jones) - Euro-zone banks continued to hoard much of the liquidity they received last week, placing EUR 252.067 billion in the European Central Bank's deposit facility overnight from Tuesday, data from the ECB showed Wednesday. The ECB pays an interest rate of 0.25 % on the funds, which is broadly in line with the current interbank market rate. »<br /> <br /> http://www.easybourse.com/bourse-actualite/marches/banks-continue-to-park-liquidity-in-ecb-s-deposit-facility-694514<br /> <br /> En clair : les banques européennes viennent de déposer à la Banque Centrale Européenne la somme hallucinante de 252,067 milliards d’euros, alors que la BCE ne va leur verser presque aucun intérêt ! Les banques européennes ne vont toucher que 0,25 % d’intérêt ! C’est nul !<br /> <br /> Conclusion : les banques européennes voient arriver la deuxième crise financière, et, dans la panique, elles mettent leur argent en lieu sûr.
Répondre
B
Les banques européennes mettent leur argent à l’abri en prévision de la deuxième crise financière qui arrive.<br /> <br /> Les banques européennes mettent leur argent en dépôt à la Banque Centrale Européenne, alors que les taux d’intérêt versés par la Banque Centrale Européenne sont quasi-nuls.<br /> <br /> Les banques européennes préfèrent placer leur argent à la Banque Centrale Européenne, même si cela ne leur rapporte presque aucun intérêt, car leur argent y sera en sécurité lorsque la deuxième crise financière éclatera.<br /> <br /> Regardez bien ce graphique : il montre les sommes d’argent déposées par les banques à la Banque Centrale Européenne. <br /> <br /> Depuis quelques jours, ces sommes d’argent déposées explosent. Cela montre que les banques européennes savent que la deuxième crise financière est imminente : elles mettent donc leur argent à l’abri pour le protéger de ce tsunami :<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=ECBLDEPO:IND
Répondre
N
Beaux retour de l'inflation, à la seventies, peut-être, mais toute la question est de savoir quand les banques décideront-elles d'appuyer sur le bouton du crédit facile...
Répondre
B
regardez l'intraday du cac 40 aujourd'hui ! collapse brutal pour seulement un chtite communiqué de la baisse de confiande du conso us...<br /> <br /> qu'est ce que ça va etre pour les vraiment mauvaises nouvelles, car franchement comment un moral de consommateur peut remonter ou rebaisser en 15 jours? ( météo? mort de bamby? pluie de grenouilles?) on se fout de nous et on joue avec les nerfs là
Répondre