Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auto-entrepreneur : la dernière arnaque...

6 Juillet 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

ça y est, ils l'ont fait. La suppression pure et simple du salariat.
Fini les "contraintes" (lire : les coûts), du salariat, on crée un statut bidon, qui transforme le salarié précarisé, en torche-cul jetable.
Formule hyper simplifiée : Chiffre d'affaire et 23 % de taxe. Simple, non ?
Seulement, pas de congés payés, pas de protection sociale si...
Enfin, le jeté aura toujours droit à une prise en charge directe de l'état, à travers tous les minimum : RMI, minimum retraite, CMU...
Effet pervers total, le patronat est donc complétement débarrassé de ses responsabilités vis-à-vis de la main d'oeuvre, recul de responsabilité dont on avait vu les effets exponentiels lors de la crise de 1993.
Effets pervers aussi, dans beaucoup de domaines. Citons le bâtiment et sa garantie décennale. Qu'arrivera t'il si le travail est fait par un auto-entrepreneur non assuré et insolvable ? De bonnes perspectives en vérité pour les embrouilles et les familles ruinées par les malfaçons.
les artisans du bâtiment (coucou jérôme) peuvent indiquer le coût d'une décennal, c'est assez corsé.
Donc, création d'une nouvelle catégorie de futurs pauvres, à la charge de l'état dès que le moindre trou d'air se fera jour.
Quand on voit qu'une journée travaillée (après un certain seuil) donne droit à une journée d'indemnisation chômage, on voit donc la TRES grosse ficelle utilisée pour "réduire le coût du travail".

Bien entendu, dans les cas de retournements de conjonctures, les personnes sous se statut sombreront vite dans la misère du jour au lendemain (s'ils n'y sont pas déjà).
Conçu dans l'optique d'une croissance forte et éternelle néolibérale, ce statut a été lancé à contrecourant et en dépit du bon sens.
Il ne résoudra rien et contribuera à accroitre la crise. 1780, ça c'est moderne, coco...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
vous avez raison. et pire on peut dire que ça n'était qu'une perte de temps puisque avec les amendement modifiant ce régime prévu pour 2016 ce dernier n'aura plus aucun avantage. encore une perte dont le prix sera payé par le contibuable
Répondre
I
<br /> Bonjour,<br /> Ha si nous avions su tout cela avant de nous lancer! Au chômage depuis 2005, et après plein de petits boulots précaires (dont une seule offre de l'ANPE! et avec un patron qui n'a jamais voulu<br /> fournir de fiches de paye et qui n'a jamais été inquiété parl'URSSAF) nous avons décidé de nous mettre en auto-entrepreneur comme créateurs de sites Internet.<br /> Des prix bas, car nous n'avions pas la grosse tête, un investissement en matériel entièrement supporté par le ménage... et devant nous des Assedics complètement incompétents, personne ne savait<br /> rien sur ce statut, des mois d'attente, des liasses de paperasse....pour aujourd'hui (au bout d'un an de papiers!)finir à devoir rembourser un ASS qui n'était finalement pas compatible avec le<br /> statut (alors que le RSA l'est et que nous n'avions pas pu en bénéficier à cause des droits ASS, qui sont moins importants en plus!!!)...<br /> Du coup, au lieu de gagner de l'argent nous voilà à devoir rembourser tout notre chiffre d'affaire annuel (je ne parle pas de bénéfice car travailler à notre compte ne nous aura rien rapporté, mais<br /> nous aura coûté au contraire) sur lequel nous avons réglé nos charges URSSAF!<br /> <br /> En effet, nous voilà plus pauvres qu'avant, et après avoir travaillé un année! alors que tranquilles devant la télé, nous aurions pu bénéficier de centaines d'euros en plus par mois sans rien<br /> faire!<br /> <br /> Ce système de RSA et d'arnaque à l'autoentrepreneur nous donne une bonne leçon: mieux rester chez soi à ne rien faire (quel exemple navrant pou nos enfants!!!) que d'essayer de s'en sortir et de<br /> créer son entreprise, même humble..<br /> <br /> <br />
Répondre
P
une décennale en charpente-couverture pour une entreprise de 4 personnes me coute a l'année 3200 € avec une franchise de 750 € .<br /> déjà bien assez lourd , surtout avec aucun sinistre en 15 ans d'exercice .<br /> <br /> merci pour votre blog qui donne des infos que les média public et autres ne donnent plus
Répondre
P
<br /> Merci pour l'appréciation et le renseignement. ça rejoint ce qu'on m'avait dit (pour une entreprise un peu plus grosse peut être) , mais sans sinistres aussi : 500 000 francs sur 15 ans...<br /> <br /> <br />