Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le franchissement de la ligne.

9 Juillet 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Qu'est ce qui caractérise une période révolutionnaire ?
C'est le passage des forces de répression de l'autre côté de la ligne.
Parce que les dites forces elles mêmes sont persuadées qu'il est inutile de continuer.
1905 : les cosaques et la bureaucratie brisent les troubles en Russie.
1917 : les cosaques et la bureaucratie passent aux émeutiers.
Parce que les émeutes étaient journalières, que les flots de victimes ne décourageaient pas les nouvelles émeutes, avec comme cause la faim.
La trame fut la même dans l'Iran du Shah. Les centaines de morts et le renforcement des manifestations firent passer la majorité de l'armée dans la neutralité, puis dans l'autre camp.
Seuls les immortels de la Garde impériale combattirent jusqu'au bout.
1979 : Nicaragua, après des semaines de troubles l'armée de l'air et la marine puis l'armée de terre passent à l'insurrection. Ne reste plus à Somoza que sa garde présidentielle (15 000 hommes),  bien mieux armée et équipée que les 3 corps d'armée.
Mais même la garde nationale  (la garde présidentielle somoziste)  verra l'inanité de combattre une insurrection qui renaissait dés qu'ils avaient tournés les talons.
Pire, même l'ambassade américaine trouvera que Somoza commençait à puer.
USA 2009 : "
Sheriffs in Michigan and Illinois are quietly refusing to toss families on to the streets, like the non-compliance of Catholic police in the Slump. "
Simplement les sheriffs aujourd'hui refusent tranquillement de mettre les gens à la rue. Même refus d'appliquer les ordres et la loi. Il n'y a même pas eu des troubles massifs, seulement le trouble des forces de l'ordre, pas sûres elles mêmes de ne pas se retrouver dans la même situation bientôt. Les états n'ont plus un rond.
 "
Some 342,000 homes were foreclosed in April, pushing a small army of children into a network of charity shelters. This compares to 273,000 homes lost in the entire year of 1932 " .
L'écoeurement, simplement, le sentiment que ce qui est fait ne fait n'aggraver le mal.
Car, où vont se retrouver les familles ? Dans le meilleur des cas dans la famille, dans le pire à la charge des services sociaux débordés et désargentés.
Pendant ce temps, les immeubles sont systématiquement pillés et désossés, leur valeur tombe à zéro, voire devient négative (il faut démolir le reste), le terrain n'est même plus une valeur, et les collectivités locales voient leurs finances fondrent.
Cela, les représentants des forces de l'ordre l'ont vu journellement.
On comprend donc que localement, ils n'en aient plus rien à battre de mettre les gens à la porte.
Pour quoi faire ? Pour que même la banque y perde ? Un mauvais arrangement avec ces familles vaut mieux qu'un bon procès.

En attendant, on peut noter donc un début de décomposition interne visible dans cette petite phrase de EAP.
Le régime ne peut plus compter sur les forces de l'ordre. Elles ont commencées à s'autonomiser...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

logique 10/07/2009 11:01

Ils en sont a conbien depuis le début de la crise ?

logique 09/07/2009 22:14

entre 1929 la population était de 121 millon en 2009 a peux prés 280 milloins. il reste encore un peux de marge, 250 000 en gros. M'enfin il semblerait que la police a eu connaissance de ses statistiques :))))))

Patrick REYMOND 09/07/2009 22:26


oui, mais là c''est sur un mois.


JLS 09/07/2009 21:50

Je vais sur pas mal de blogs américains de gauche comme de droite et c'est vrai que beaucoup d'américains commence à être désabusé et ne croit plus au système.
Les critiques vont aux banques et surtout à l'idéologie du free trade.
Le protectionnisme gagnent des points mais je pense que les US iront jusqu'au bout de leur logique néo libérale quite à s'effrondrer.
De plus ce qui freine les revolutions dans le monde developpé c'est la moyenne d'àage de la population qui est très élevé. Passé 40 ans on se révolte peu.
Autre point une bonne partie des jeunes dans les pays occidentaux sont originaires du tiers monde et je ne suis pas sur qu'ils suivent les autres jeunes bobo d'origine européennes.
De plus il faudrait une idéologie cohérente aux Etats-Unis or Obama c'est l'homme des banques, en France le PS n'a aucune idée.
Cela ne m'étonnerait que des massacres d'hispaniques en particulier de mexicains aient lieu de la part des rednecks aux US, enormément de commentaires haineux envers les mexicains.