Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

loi scellier : la catastrophe dans 60 villes.

11 Juillet 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Immobilier

L'investissement en loi Scellier serait à éviter dans une soixantaine d'agglomérations. Ce chiffre n'étonnera personne et correspond aux dérives du robien, maints fois signalés.
C'était simple. On construisait là où c'était facile et pas cher de le faire, c'est à dire là où il y avait les terrains, pas là où il y avait les besoins.
Cette dérive bien que moindre, continue. Il ne faut pas facher les professionnels de l'immobilier, pigeonner le client, ce n'est pas grave.
Pas de demande locative, ou loyers plus bas que le plafond prévu, voilà les risques dirons nous classiques, on peut y rajouter les risques dus à la crise : l'insovabilité des copropriétaires qui suspendent le paiement de leurs charges, faute de moyens.
On voit le classement, A, B1 et B2. Ce sont les B2 surtout qui sont concernés.
En gros, le périmétre de la loi scellier est beaucoup trop étendu, et correspond à un déculottage des politiques face aux lobbys en tous genres.
D'après la carte, d'après les risques, on constate que c'est en gros, une loi "PLM" qui aurait du voir le jour, et c'est loin d'être le cas.
le conseil donné vaut de l'or ; "
Seule solution pour réaliser le bon investissement : prendre son temps, s’informer correctement et passer au crible l’offre proposée. Il faut étudier le contexte économique de la ville, choisir le bon quartier, privilégier un immeuble de qualité, cibler un logement adapté à la demande, s’assurer de la pertinence du prix et de la simulation proposée (mensualités, loyers, frais, assurance, etc.) et envisager la revente dès l’achat.  "
IL FAUT CONNAITRE LE MARCHE LOCAL !
Question personnelle : suis-je surdoué ? depuis le temps que je l'ai dit, d'abord sur le "blog immobilier", ensuite ici... 
Un achat immobilier, ça ne se fait pas "en confiance". Mais c'est comme une brosse à dent, c'est perso !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article