Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la dîme de l'énergie...

29 Juillet 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Michel Rocard et DCB (Dany "le rouge"), les feux fossiles attardés, ont encore fait des leurs. L'un trouve que la taxe carbone est "révolutionnaire", l'autre que ça va faire mal.
Remarque : on peut noter le degré de fossilisation de la vie politique avec le retour de ces deux attardés de fin des années 1960. Ils n'ont même pas la hauteur de vue de De Gaulle.
Lui, voyait loin et clair.
Michel Rocard était premier ministre en 1988.
Il avait tous les moyens, à l'époque, d'orienter l'économie française sur la voie de la sobriété énergétique, par le moyen et de taxes, et de normes.
Qu'à t'il fait ? Rien. Pour la taxe, il est un peu tard.
Pour l'autre, sa taxe "révolutionnaire", date de 1948, c'est la TIPP. Elle fait que la consommation d'une voiture française est ridicule comparée à une voiture US.
Toujours est il que pour Laurel et Hardy, il est bien tard. C'est trop tard, au moment du pic-oil. 
"La taxe sera lourde", et son produit, on y pense... pour compenser la suppression de taxe professionnelle.
"Encore une provocation" pour Thomas Piketty, pour lequel, elle ne fera consensus que SI ELLE EST INTEGRALEMENT REDISTRIBUEE. A ceux à qui elle est prise, pas aux entreprises...
Dernière provoc : les tarifs EDF vont augmenter de 1.9 %.
La demande de 20 % est passée comme une lettre à la poste. Le gouvernement peut faire social en consentant une faible hausse... En contexte de déflation...Alors que les tarifs EDF sont censés être indexés.
Bien entendu, si les tarifs augmentent plus fortement pour les entreprises que pour les particuliers, ceux-ci paient, bien plus cher...

Une consolation pour M. Chen, ce n'était que le premier, il risque d'être suivi par beaucoup d'autres. Il peut prévenir que ça risque d'arriver pare charettes.
En effet, l'incident chinois prouve que les autorités peuvent mater les incidents locaux; mais même un GIGN contre un incident de masse, c'est trop léger.
La perfection des forces de répression, l'arsenal juridique, n'aura permis, comme d'habitude, que de retarder l'issue, et de la rendre encore plus violente.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Comment faire baisser les chiffres du chômage pour le mois de juin 2009 ?<br /> <br /> Réponse : regardez bien les chiffres de la page 10 :<br /> <br /> http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-avec_RSA_version_finale.pdf<br /> <br /> - « Entrées en stage » : + 5,8 % sur un mois !<br /> - « Arrêts de recherche (maternité, maladie, retraite) » : + 3,7 % sur un mois.<br /> - « Dispenses de recherches d’emploi (DRE) » : + 23,3 % sur un mois !<br /> - « Cessations d’inscription pour défaut d’actualisation » : + 19,3 % sur un mois !<br /> - « Radiations administratives » : + 1,4 % sur un mois.<br /> - « Autres cas » : + 3,3 % sur un mois.<br /> <br /> Conclusion : en France, le chômage explose. Pour camoufler cette explosion du chômage, le gouvernement multiplie les « Sorties de Pôle Emploi (catégories A, B, C) ». <br /> <br /> C’est une manipulation scandaleuse.
Répondre
P
<br /> On ne peut pas mieux dire.<br /> <br /> <br />