Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les chômeurs diplômés sont priés de dégager...

6 Août 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

En Grande Bretagne, comme en Chine.
Au Royaume-Uni, on va les expédier en voyage humanitaire à l'étranger (Afghanistan, peut-être ?),
En Chine, on va les envoyer "cadrer" à la campagne.
Bon, on va pas chipoter. Vu les conditions de transports régnant en Chine, ça fait certainement plus de tsoin-tsoin, que prendre le billet d'avion à Heatrow.
Cerise sur le gâteau, comme la compagnie aérienne phare britannique (tragic airways) va déposer son bilan sous peu, ils ne pourront pas rentrer (les chinois, ils pourront toujours faire ça à pinces), et c'est les plouclands où ils auront été envoyé qui devront assumer.
A moins, qu'égalant le capitaine Blight, son mauvais caractère, sa résolution, sa teigne et sa traversée légendaire jusqu'à Timor, ils retrouvent les vertus marines de leurs ancêtres et rentrent en coquille de noix incertaines pour aller casser la gueule à leurs députés (quand il y a de la passion et de la hargne, on trouve toujours des solutions.) corrompus jusqu'à l'os.
En ce qui concerne les britanniques, le fruit semble murir à vive allure, entre bonus, taxes farfelues et en tous genres, et "économies" à la mort-moi-le-noeud...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le Canard Enchaîné, mercredi 5 août 2009, page 3 :<br /> <br /> Selon Le Figaro, "KOUCHNER DEFEND LA STRATEGIE FRANCAISE EN AFGHANISTAN" (Le Figaro, 3 août). Or, de stratégie française, il n'y en a point. Le Canard s'est fait un devoir de l'écrire, le 13 mai dernier, en révélant que les généraux français se plaignent d'être toujours écartés, par leurs collègues américains et britanniques, des réunions consacrées à la nouvelle stratégie de l'OTAN en Afghanistan.<br /> <br /> Fin de citation.<br /> <br /> Les Etats-Unis et les Anglais décident seuls de la stratégie de l'OTAN, et ensuite ils demandent à la France d'envoyer des soldats sur le terrain pour appliquer cette stratégie. La France n'est donc qu'un simple exécutant. Les soldats français sont donc des supplétifs des armées étatsuniennes et anglaises.<br /> <br /> Entre parenthèses, Charles de Gaulle avait bien vu ce que serait la France si elle restait dans le commandement militaire intégré de l'OTAN : la 5ème roue du carrosse, placée derrière le carrosse, pendant que les Américains et les Anglais conduisent le carrosse et font ce qu'ils veulent.
Répondre