Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

60/120 et prime à la casse...

11 Novembre 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Le libre marché (on ne rit pas sur le blog), veille à tout.
C'était, nous dit on, bien plus efficace que l'économie dirigée.
En matière immo-bullière, la preuve arrive que non.
Il existe 120 communes de plus de 50 000 habitants en France (en 2006),  pour "la Gazette des communes", l'offre de location est très excédentaire dans 60 communes de plus de 50 000 habitants.
La demande est entre 6 et 13 euros et l'offre entre 11 et 25.
De plus, studios, F1 et F2 ont été construits en masse, alors qu' hors région parisienne, le marché immobilier n'existe pas ou plus pour ces produits, qu'il ne commence qu'au F3, voire que les produits soient si surabondants, que le marché "appartement" n'existe même plus.
On assiste à des baisses allant jusqu'à 15 % cette année, et on parle de 10 pour l'année prochaine.
Il est logique d'ailleurs que les loyers s'alignent sur un salaire médian.

les dispositifs fiscaux ravageurs sont en place. ils ont globalement déstabilisé le marché. L'autre déstabilisation du marché provient de la montée du chômage.
Un autre mensonge en demi teinte : "
le marché du locatif neuf reste toutefois tendu ", alors qu'il faut simplement mettre le doigt sur le mot "neuf".
Pour la majeure partie du pays, le suréquipement est la règle.

Pour ce qui est du très correct politiquement journal "Les Echos", il parle lui, de "prime à la casse".
Les avantages fiscaux mènent désormais à l'abime, tout au moins dans le neuf.
Une politique sensée et cohérente serait de relancer la rénovation ET la destruction de biens des quartiers ENTIERS, qui ne méritent que la pioche du démolisseur (et là, on ne parle que de la question dégradation et vétusté des logements), afin de récupérer les terrains et d'arrêter le mitage urbain.

Mais cette politique, de démolition, pourra prendre de l'ampleur avec l'effondrement des prix immobiliers et les flambées de taxes. Les propriétaires (au moins ceux de longue date) pourront voir d'un oeil intéressé expropriations et dédommagements, même à des valeurs très inférieures à celles des années passées.
Quand aux autres propriétaires, ils ne verraient pas d'un mauvais oeil la réduction de l'offre.

LIBRE MARCHE, OUI, MAIS AVEC LA GARANTIE DE L'ETAT !!!!

Voilà ce qui caractérise le fondamentaliste du libre marché...

PS : Bien entendu, dans les 60 communes "non concernées", cela ne veut pas dire non plus que tout baigne, simplement que la situation est moins dégradée et qu'il y a un peu plus de demandes.
Mais on me signale aussi des cas de logements inlouables sur des zones "épargnées"...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> @nam<br /> ton Europe semble décidément bien loin de l'Europe tel qu'elle a été faite et continue à se faire, c'est a dire comme un moyen de retirer le peu de pouvoir qu'avait le peuple français et européen<br /> sur les financiers et leurs copains qui nous gouvernent.L'europe c'est le technocrates et les financiers qui l'ont faite et ils ont un programme. Mais comme il plait pas beaucoup a la populace il<br /> préfèrent pas trop insister sur les détails mais plutôt nous montrer le gros arbre qui cache la foret...<br /> <br /> Sinon je suis d'accord avec toi, les politiciens nationaux sont irresponsables ,oui mais pas dans le sens de fou, mais dans le sens de responsable de rien d'important...Avant d'avoir une vrai<br /> europe démocratique (en supposant que cela soit possible), il faudra tout casser pour tout refaire au niveau de l'organisation de l'europe.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Mis a part que mettre en concurrence les dirigeants aurait des conséquences un peu différentes que de mettre en concurence systematiquement les travailleurs (même si je serai bien content d'avoir<br /> un peu plus de plombiers polonais). Après tout cela serait une sorte d'arroseur arrosé.<br /> <br /> Et puis yen a marre d'avoir tjs le choix entre des irresponsables de gauches et des fachos de droite.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Nam, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi.<br /> <br /> Ton exemple sur le parti finlandais et la mise en concurrence des politiques fait bougrement penser à la directive Bolkestein,<br /> <br /> qui ne serait pas appliquée aux plombiers polonais, ici, mais aux campagnes politiques !<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Sur les blog les fautes d'orthographes partent bcp plus vite que dans la vrai vie, c'est du au fait que ce n'est pas pratique ces petites fenetres!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Dans la phrase «Une politique censée et cohérente serait de… » je crois que tu as utilisé le mot « censé » dans la signification du « sensé » ; y a une confusion.<br /> Mais c’est juste une remarque ; quand on tire aussi vite que Lucky Luck, ça arrive.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> chapeau bas pour "immo-bullier".<br /> Très fort.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Ah oui, autre point noir des subventions: la hausse du prix des actifs a des prix inabordable (pour ceux qui n'ont pas envie de jouer le jeux de la chasse aux credits d'impots).<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Ce que cela change ? Ils sont libéraux et donc sont sensés etre contre les subventions (immobilier, auto) qui sont inutiles pour l'économie et coutent cher au contribuable.<br /> <br /> De plus, si on avait la possibilité de voter pour un parti européen, cela augmenterai l'offre politique: peut-être qu'un parti qui existerait en finlande aurait un programme et une politique plus<br /> pertinents que ce qui existe en France. Bref, il y a aurait plus de concurrence entre politiques (peut-être).<br /> <br /> Enfin, le fait de faire un vote trans-linguistique permettrait que l'on se focalise moins sur le verbe, et plus sur les programmes (au moment des elections ou tout le monde devient un peu<br /> exalté)...<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Sauf que les politiciens européens sont à la base des politiciens nationaux...je ne vois donc pas ce que l'europe peut changer la dedans...<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Rien a dire sur cet article, cela prouve la mediocrité des politiciens NATIONAUX. C'est bien pour cette raison que je suis pour l'EUROPE.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> https://www.torproject.org/index.html.fr<br /> http://www.gpg4win.org/<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Every phone call, email and internet click stored by 'state spying' databases (Richard Edwards)<br /> <br /> Every phone call, text message, email and website visit will be stored for a year for monitoring by the state<br /> <br /> http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/politics/lawandorder/6533107/Every-phone-call-email-and-internet-click-stored-by-state-spying-databases.html<br /> <br /> "All telecoms companies and internet service providers will be required by law to keep a record of every customer's personal communications, showing who they are contacting, when, where and which<br /> websites they are visiting.<br /> <br /> Despite widespread opposition over Britain's growing surveillance society, 653 public bodies will be given access to the confidential information, including police, local councils, the Financial<br /> Services Authority, the Ambulance Service, fire authorities and even prison governors."<br /> <br /> etc.<br /> <br /> <br />
Répondre