Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Afghanistan : le masque tombe...

29 Octobre 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Un article d'AP.
C'est fou ce que les articles parus sur internet semblent influencer la presse PRAVDA.
A tel point que désormais, on refait les calculs.
Même très imparfaitements.
Bon, d'un côté, les pouilleux, 25 000 au maximum, de valeur très inégale. De l'autre côté, les branleurs, 300 000  (estimation politiquement correcte), avec les mercenaires, 375 000.
Soit, 12 contre 1 dans un cas et 15 dans l'autre.
Et le commandement américain... demande des renforts...
Soit 50 000 hommes (occidentaux) et 200 000 afghans. On arriverait au ratio de 27 contre 1.

Enfin, si les contingents afghans étaient fiables, ce qui est loin d'être le cas. Pendant l'offensive du Têt 1968, l'armée sud vietnamienne s'était bien comportée, mais ses soldats étaient incapables de l'emporter : ils ne savait pas pourquoi ils se battaient.

Pour les occidentaux, le problème, c'est qu'il y a beaucoup de monde à l'arrière et très peu au front. Les unités combattantes sont une goutte d'eau.
Elles ont suivis, comme des petits caniches, l'ami américain : 1 au combat, 9 pour le "soutenir". Soit pour 100 000 hommes, 10 000 au combat...
Donc, on peut estimer que sur 300 000 hommes, seuls 10 000 sont utiles...

Les guérillas préférent les petites armées très structurées, difficiles à infiltrer, plutôt que les gros bataillons.
Ce fut le choix du sentier lumineux et de l'Ira. Il est difficile et sans objet d'infiltrer des groupes de 4 personnes....

Cerise sur le gâteau : ce genre de conflit est très couteux pour l'occupant et très économique pour le résistant. C'est un chancre qui affaiblit l'ennemi par le portefeuille.
On connait la conséquence du Viet Nam sur le portefeuille : la fin de l'étalon or, et nous vivons ses conséquences encore...

Qui a vécu par le glaive, périra par le glaive...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bravo BA pour tes analyses. Tiens pendant que l'ont y est contre toute attente; les ventes d'armes aux état unis, elle ont augmenter ou elle ont baisser. J'aimerais bien savoir se que cela<br /> represente dans le PIB ?<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Vous oubliez la surprise à venir: "Contre toute attente, le PIB du 3e trimestre a été révisé à la baisse et n'est en réalité que de X. Quant à la première estimation de celui du 4e trimestre, il<br /> est nettement moins bon qu'attendu." Tiens-donc !<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Contre toute attente et à l’insu de leur plein gré.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Le PIB augmente du tonnerre aux USA mais CONTRE TOUTE ATTENTE, le chomage augmente!<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Pourquoi le PIB américain est-il en hausse au 3ème trimestre ?<br /> <br /> Réponse : l’administration américaine a payé les consommateurs américains pour qu’ils achètent des voitures neuves, des logements neufs, etc.<br /> <br /> Je cite Loïc Abadie, qui ne dit pas que des conneries, même si il en dit souvent :<br /> <br /> « Pour finir, un petit graphique des ventes de véhicules légers aux USA, qui résume à lui seul l'effet des "plans de relance" et l'absurdité de ceux-ci : la relance du secteur automobile a consisté<br /> en un programme de prime à la casse appelé "cash for clunkers".<br /> Avec ce programme, le gouvernement a effectivement obtenu d'incontestables résultats...qui ont duré 2 mois (juillet-août 2009), puis les ventes sont retombées à niveau d'avant-plan dès la fin du<br /> programme (septembre 2009). Le coût du véhicule supplémentaire vendu grâce au plan "cash for clunkers" est estimé à plus de 45 000 $ par Avery Goodman. »<br /> <br /> Plus précisément, le plan de soutien à la consommation de voitures neuves a coûté 45 354 dollars par véhicule neuf acheté.<br /> <br /> Quant au plan de soutien à la consommation de logements neufs, il coûte à l’Etat 8 000 dollars de crédit d’impôt par logement neuf acheté. En novembre 2009, ce plan s’arrête.<br /> <br /> Et en France ?<br /> <br /> En France, l’Etat donne des primes à la casse, des bonus écologiques (pour acheter des voitures), des primes de rentrée scolaire (pour acheter les fournitures scolaires), des primes à la cuve (pour<br /> acheter du mazout), des primes pour acheter ceci, des primes pour acheter cela.<br /> <br /> Conclusion : l’Etat distribue des primes aux citoyens pour qu’ils achètent des voitures, des fournitures scolaires, du mazout, des logements écolos, etc.<br /> <br /> Pourquoi ? Parce que les citoyens sont fauchés et surendettés. Sans les aides et les primes versées par l’Etat, la consommation s’effondrerait brutalement.<br /> <br /> Conséquence : les Etats se surendettent à la place des citoyens.<br /> <br /> Et ça va continuer.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> La propagande médiatique expliquée aux enfants.<br /> <br /> 1- Pour faire un bon bourrage de crâne, il faut d’abord répéter matin, midi et soir :<br /> <br /> « La récession est finie. - La récession est finie. - La récession est finie. - La récession est finie. - La récession est finie. - La récession est finie. - La récession est finie. - La récession<br /> est finie. »<br /> <br /> <br /> <br /> 2- Ensuite, quand les chiffres de l’économie réelle sont mauvais, il faut faire semblant d’être surpris. Il faut employer les expressions suivantes :<br /> <br /> - « CONTRE TOUTE ATTENTE, les chiffres sont mauvais. »<br /> <br /> - « Les chiffres sont INFERIEURS AUX ATTENTES. »<br /> <br /> - « C’est bizarre que les chiffres soient mauvais, parce que LES ECONOMISTES ATTENDAIENT MIEUX. »<br /> <br /> - « Le résultat s’est dégradé PLUS QU’ATTENDU. »<br /> <br /> Bref, il faut jouer la comédie : il faut faire semblant d’être étonné.<br /> <br /> <br /> <br /> 3- Quelques exemples tirés du site boursorama.com :<br /> <br /> Mardi 27 octobre :<br /> <br /> « La confiance du consommateur américain s'est dégradée CONTRE TOUTE ATTENTE en octobre, montre l'indice du Conference Board, en raison des inquiétudes croissantes concernant l'état du marché de<br /> l'emploi aux Etats-Unis. »<br /> <br /> http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=abf00f74937adee68b54cf486cf46724<br /> <br /> Mercredi 28 octobre :<br /> <br /> « Etats-Unis : ventes de logements neufs INFERIEURES AUX ATTENTES. Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs ont reculé de 3,6 % à 402 000 en septembre après 417 000 en août (chiffre révisé de<br /> 429 000). LES ECONOMISTES ATTENDAIENT 440 000 ventes en septembre. »<br /> <br /> http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=08cf2826ea51f492c163be12e4974039<br /> <br /> Jeudi 29 octobre :<br /> <br /> « Etats-Unis : 530 000 inscriptions hebdomadaires au chômage. Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage comptabilisées la semaine dernière ont progressé PLUS QU’ATTENDU. »<br /> <br /> http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=8e768c185f97968d529c7c8b4ac7caf6<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Le produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de 3,5% en rythme annuel au troisième trimestre, une progression supérieure aux attentes, montre la première estimation publiée par le<br /> département du Commerce, qui marquera, si elle est confirmée, le retour à la croissance de la première économie mondiale après sa pire récession en 70 ans.<br /> <br /> Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une hausse de 3,3%. Le PIB américain s'était contracté de 0,7% au deuxième trimestre.<br /> <br /> C'est la première fois qu'il ressort en hausse depuis le deuxième trimestre 2008 et cette progression est la plus forte depuis le premier trimestre 2007.<br /> <br /> Cette croissance a été soutenue notamment par une hausse de 3,4% de la consommation des ménages, qui représente deux tiers de l'activité économique aux Etats-Unis.<br /> <br /> GLUPP !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> "Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage comptabilisées la semaine dernière ont progressé PLUS QU'ATTENDU."<br /> C'est bizarre, je m'attendais à lire... CONTRE TOUTE ATTENTE ! ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Jeudi 29 octobre :<br /> <br /> USA : 530 000 inscriptions hebdomadaires au chômage.<br /> <br /> Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage comptabilisées la semaine dernière ont progressé plus qu'attendu.<br /> <br /> Le département du travail a enregistré 530 000 nouvelles demandes, contre 531 000 la semaine précédente.<br /> <br /> Les économistes de Wall Street tablaient sur 525 000.<br /> <br /> http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=8e768c185f97968d529c7c8b4ac7caf6<br /> <br /> Comment ça, les inscriptions au chômage ont progressé " PLUS QU'ATTENDU " ?<br /> <br /> Mais comment est-ce possible ?<br /> <br /> Comment ça, " Les économistes de Wall Street tablaient sur 525 000 ", mais il y a eu en réalité 530 000 nouvelles inscriptions au chômage ?<br /> <br /> Mais comment est-ce possible ?<br /> <br /> Comment ça, " la récession est finie - la récession est finie - la récession est finie - la récession est finie - la récession est finie - la récession est finie - la récession est finie - la<br /> récession est finie - ", mais il y a eu 530 000 nouvelles inscriptions au chômage la semaine dernière ?<br /> <br /> Mais comment est-ce possible ?<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> mais c'est parce que ça marche à l'électricité !<br /> <br /> <br />