Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Allemagne : la plus belle déculottée depuis Koursk...

27 Octobre 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Après avoir misé sur le tout export, le pays s'est ramassée la plus belle déculottée depuis Koursk, la chancelière annonçait entre 5.5 et 6 % de récession, avec l'avantage de ne pas avoir à faire face à une crise immobilière.
Le choix entre la rigueur fiscale et les baisses d'impôts -lire, cadeaux aux plus riches-, qui vont faire l'affaire :
"
réduire la charge fiscale des familles, réformer l’impôt pour les entreprises et l’impôt sur l’héritage".
Le mot "réforme" a un double sens : douceurs pour les riches, régression pour le reste de la population.
"
Simultanément, une réforme du financement de système de santé conduira à l’augmentation des cotisations des assurés, seuls à supporter l’augmentation des coûts médicaux liée au vieillissement de la population, tandis que les cotisations des employeurs seront plafonnées."
On ne saurait être plus clair : on a choisi l'abjection totale, et la lutte des classes.

Seul élément semble t'il positif : on demandera aux "alliés" -les occupants américains- de retirer les armes nucléaires.
Bien entendu, continuer à comprimer les plus modestes ne devrait pas tellement aider à la reprise, et comme tout le monde veut la relance par les exportations, y compris les USA, on voit mal comment le commerce international ne s'effondrerait pas.
Quand à ceux qui voudraient continuer comme avant, ils pourront chanter "j'voudrais ben, mais j'peux point"...
Si les deux larbins issus de la seconde guerre mondiale coupent les amarres avec l'empire, ils le font différemment.
Le Japon a visiblement compris qu'on ne peut maltraiter la population plus longtemps.
L'élite teutonne, elle, a visiblement besoin d'un peu de plomb dans la tête.

On en est au même point partout. On espère, magiquement, que "les autres" permettront à la machine économique de repartir.
Les allemands -les dirigeants- sont, de loin, les plus tarés. Avec un taux d'extraversion de l'économie de 50 %, ils ont été au bout de leur logique.

Après, cela reléve de la psychiatrie. Certaines évidences leur échappe visiblement. Les stocks de machines outils chinoises peuvent leur permettre de tenir un siécle sans autre investissement. Dans certains secteurs, c'est 90 % des machines outils qui sont neuves et n'ont jamais servi.
Le gouvernement lui même s'alarme du phénomène des capacités de productions, qui deviennent démentielles et sont, là aussi, un phénomène relevant de la psychiatrie.
Le jour où ce phénomène chinois s'arrête, l'Allemagne coule... 6 % de récession feront pâle figure...

Le marxisme léninisme des élites occidentales a donc de fortes chances de très mal se finir...
Le nouveau drapeau allemand :
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Un article intéressant :<br /> <br /> Aujourd’hui la France : un pays perclus de rhumatismes<br /> http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/aujourd-hui-la-france-un-pays-55419<br /> <br /> D’énormes écarts se sont creusés entre les générations. On peut les chiffrer.... il y a de quoi bouder.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Désolé Patrick mais vous vous trompez !<br /> <br /> Vous faites une analyse que je qualifierais de française mais vous oubliez que "Fraternité ou Égalité" ne sont pas des devises allemandes.<br /> <br /> Bien sûr, les inégalités augmentent en France mais jamais un programme comme Hartz IV ne serait passer en bloc en France.<br /> <br /> N'oubliez pas que les allemands ont votés pour cette coalition libérale.<br /> <br /> Le Japon , après avoir bouffer 20 ans de rigueur et plans de relance , vient de changer de politique.<br /> <br /> Les allemands doivent vivre la même expérience avant de changer (surveillons les scores de Die Linke lors des prochaines élections).<br /> <br /> Mais , s'ils décident de changer, ils garderont le cap et le suivront avec rigueur.<br /> <br /> PS: Il y a eu un faux débats sur ARTE car les deux intervenants avaient la même opinion. Pour la première fois à la télé, on parle de dettes non remboursables, de recessions pour les prochaines<br /> années . Le présentateur avait éssayé de contrôler "politiquement correcte" les propos des invités, mais à force de répéter, le message est passé.<br /> <br /> Heureusement, c'était tard et pas sur la une.<br /> <br /> http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=1079570,day=4,week=44,year=2009.html<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> En parlant de machine outil ... voir la vidéo ici d'une belle démonstration de ce que l'on peut réaliser en étant inventif ... http://www.youtube.com/watch?v=3ruwZdaPjbs<br /> <br /> <br />
Répondre