Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Année sanglante en Espagne...

7 Avril 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

- Dette sous évaluée : à 60 % du PIB (officiellement), à 90 %, réellement,

- baisse supplémentaire de l'immobilier de 35 % (consenus officiel : 15 %),

- secteur bancaire "zombie",

- économie en déconfiture,

et le plus marrant :

- "the most uncompetitive labor market in Europe ". Hier modéle du libéralisme, aujourd'hui "most uncompetitive"... Décidément, à zerohedge, ils ont bien choisi leur logo.

Clair sur le diagnostic, nul sur le reméde.

Comme si le problème, c'était le marché du travail... Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Si, quand même. D'un point de vue personnel, je ne comprends pas l'intérêt d'un individu à s'auto humilier en permanence par l'affichage de sa bêtise abyssale. Christophe se trompe sur tout, tout
le temps, un peu comme l'économiste en chef de Natixis. Souvenez vous, ils y a 6 mois, il nous prédisait le début de la 3ème guerre mondiale en Syrie. Il n'a rien compris au retournement d'alliance
qui s'opère en ce moment même. Il n'a rien compris du retour de la Russie aux affaires. Il n'a rien compris à la situation intérieure des EU et d'Israël.

Il vient juste à intervalles réguliers nous asséner ses poncifs qui tiennent plus du lobotomisé halluciné que de la réflexion intellectuelle primaire.

J'en ai marre de ces oiseaux de malheur sans pudeur, qui aboient comme leurs maitres en se sachant protégés par leur anonymat. D'un autre côté, christophe sait ce qui va lui arriver quand ses
idoles perdront la partie. On comprend qu'il ne soit pas trop pressé de le reconnaitre.
Répondre
R
"...sont bien trop forts."

Pauvre tache... Voila ou mène l'inculture. A la soumission sans réserves. Pas d'autres commentaires.
Répondre
C
Puis quant on voit comment ils ont géré la Grèce, il n'y a certe pas eut d'échec et mat technique, du moins pas encore, mais quand même, pour un probleme minuscule à l'echelle européenne, on n'est
pas passé loin!
Alors maintenant l'Espagne, si les P4 qui nous dirige evitent l'echec et mat technique, c'est qu'ils sont bien plus doués que je le pense.
Fais defiler un peu les pages du PDF sur zerohedge, y'a aucune zone de lumière, aucun espoir, aucune voie de sortie, et l'argent gratuit de la BCE peut retarder legerement l'échéance mais là c'est
vraiment incommensurable.
Répondre
B
Exact.

Dire qu'il n'y aura jamais de "game over" revient à dire que les montagnes de dettes empilées sur les montagnes de dettes peuvent monter jusqu'au ciel.
Répondre
C
Pas d'échec et mat? voire...

Le solde négatif "Target2" de l'Italie dépasse maintenant 270Mrd, en augmentation de 76Mrd en un mois. Fuite des capitaux? nooooooon, si peu...

D'ailleurs, en Allemagne, ces soldes Target2 commencent à inquiéter, pour peu qu'on dispose d'une calculatrice avec beaucoup de chiffres: ESM+EFSF+TARGET2+LTRO(26% de la BCE)+ELA(emergency
liquidity assistance, on se créée sa monnaie à discrétion), putain, mais on commencerait presque à parler d'argent, là!!

Dans Les Echos j'ai lu qu'on s'attendait à une baisse des prix de l'immobilier en France? Ah?

Je n'arrive même pas à imaginer l'ampleur de la tentation pour le gouvernement espagnol, devant la montée de la vindicte populaire, de proclamer "c'est pas not' faute, c'est ce p. d'Euro!!".

J'ai lu en Allemagne que not' bon préz' menacerait les instances européennes, ainsi que Shengen de boykott? quésaquo? y'a pas deux mois c'était
intégration-solidarité-fiscalité-commune-eurobonds-for-ever????

Il n'y a pas qu'un cygne noir, c'est toute une escadrille en vol qui menace le systême. Depuis 2008, rien n'a changé, sinon en pire.
Dire qu'il n'y aura jamais de *Game Over* revient à penser que les "Fiat Ponzi Central Planners" interviendront toujours et partout à temps.

Je crois que c'est Hemingway qui expliquait comment il avait fait faillite: "Gradually, then... suddenly".
Répondre
C
Bien BA... vous faites des progres ;-)

En effet, Super Mario va... intervenir.

comme il l a deja fait, et comme... il continuera de le faire

encore et toujours

vous commencez maintenant a comprendre ?

vous n aurez pas d echec et mat technique d un tel systeme

sont bien trop forts.

ils prefereront nous emmener avec eux en enfer plutot que de reconnaitre qu ils ont eu tord.

la prochaine etape, la prochaine cartouche a disposition du systeme, est evidente d un point de vue historique : la guerre.

certains nous disent " l iran ? vous n y pensez pas. les usa ? leur armee est en pleine deconfiture"

ces gens ne comprennent pas la nature essentielle de la guerre.

on sera vite fixes.
Répondre
B
Mercredi 21 décembre 2011 : la Banque centrale européenne (BCE) prête 489,191 milliards à 523 banques de la zone euro lors d'une opération inédite de prêt à trois ans.

Mercredi 29 février 2012 : la BCE prête 529,53 milliards d'euros à 800 banques de la zone euro lors de sa deuxième opération exceptionnelle de prêts à 3 ans.

Au total, la BCE a prêté 1018 milliards d'euros aux banques de la zone euro.

Ces deux prêts ont permis de repousser le naufrage de l'Italie et de l'Espagne de quelques semaines.

Mais maintenant, l'effet de ces deux prêts est dissipé : les taux de l'Italie et de l'Espagne repartent à la hausse depuis le mois de mars.

Taux des obligations italiennes à 10 ans :
19 mars : 4,84 %.
20 mars : 4,90 %.
21 mars : 5,00 %.
26 mars : 5,03 %.
27 mars : 5,12 %.
30 mars : 5,12 %.
3 avril : 5,16 %.
4 avril : 5,37 %.
5 avril : 5,45 %.

Taux des obligations espagnoles à 10 ans :
5 mars : 4,97 %.
9 mars : 5,00 %.
12 mars : 5,06 %.
13 mars : 5,13 %.
14 mars : 5,17 %.
15 mars : 5,18 %.
16 mars : 5,20 %.
20 mars : 5,23 %.
28 mars : 5,33 %.
30 mars : 5,35 %.
3 avril : 5,45 %.
4 avril : 5,69 %.
5 avril : 5,75 %.

La BCE va encore devoir intervenir en urgence.

La BCE va encore devoir prêter 1018 milliards d'euros aux banques de la zone euro.

Dépêche-toi, Mario Draghi ! Il y a urgence !
Répondre