Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est grave docteur ???

7 Mai 2011 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Je répondrais par cet article à la question d'un internaute. Militant d'un parti vert, il n'a plus envie d'adhérer, ni même d'aller voter.

Dressons donc l'état des lieux des partis politiques et autres instances censées représenter le peuple.

Fin des années 1970, le PCF était en perte de vitesse, et il déclencha une grande campagne d'adhésion, pour atteindre le million de militants.

Il y parvint sans doute, mais les autres partis étaient conséquents aussi.

 

Les gaullistes avaient énormément de militants, les socialistes aussi, surtout après le 10 mai 1981. Seul faisait exception l'UDF, parti de notables. Mais il disposait quand même de 200 000 à 300 000 adhérents.

Les autres étaient des groupuscules.

 

Mais, tous réunis, ils représentaient de l'ordre de 3 millions de personnes, les syndicats arrivaient, eux, à encarter 20 % des salariés, ce qui représentait alors 4 à 5 millions de personnes.

 

Aujourd'hui, le plus important parti de France, l'UMP, se vantait récemment d'atteindre les 200 000 militants. Une fois défalqués les élus et leurs familles (pour gonfler le nombre de cartes), on voit que même le parti au pouvoir n'est que l'ombre d'un parti, et que tous réunis n'ont pas pesé lourd en 2005, lors du réferendum.

 

Alors, le problème est il de ne pas vouloir militer, de ne pas savoir où ?
En réalité, qu'est ce qu'un parti politique aujourd'hui ? Une machinerie, financée par l'état et qui adhère à une doxa, un rituel et un dogme. Rien de plus.
Les 3 millions de militants de 1978, s'ils sont encore 300 000, c'est le bout du monde. Quand aux élus locaux, les UMP ont mis leur bannière dans leur poche et préfèrent se déclarer sans étiquette.

 

C'est la doxa, le rituel et le dogme qui vident les partis politiques, et aussi les syndicats.

Cela a été le premier signe d'une évolution révolutionnaire. Pendant tout le 18° siècle, les églises du bassin parisien se vident.

"Lentement, sans bruit, les gens se détournent du régime."

 

Les partis sont devenus des coquilles vides, et ce n'est pas la faute des militants, ou plutôt des gens, mais la faute d'eux mêmes. Ils ont cessé de représenter le peuple, et donc tout a changé. Les campagnes politiques n'existent plus, elles ont été remplacés par des campagnes de propagandes coûteuses et médiatiques.

On ne rencontre plus de distributeurs de tracts.

 

De toute façon, si c'est pour nous entendre dire que tout est bien et qu'il n'y a rien à changer à ce que l'on fait, pas besoin d'adhérer à un parti politique, c'est de l'argent flanqué aux cochons. La ligue des droits de l'homme s'est aussi effondrée. Elle avait 100 000 militants à la grande époque, il ne reste plus qu'une garde squelettique.

 

Il n'y a plus qu'à attendre la grande liquidation, ces organismes ont séchés sur pieds.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> La restructuration de la dette grecque inévitable.<br /> <br /> L’explosion du rendement sur les obligations de la dette grecque rend une restructuration pratiquement inévitable, selon le Financial Times.<br /> En effet, depuis avril, le rendement des obligations de deux ans a bondi pour se chiffrer à plus de 25 % la semaine dernière. Pour les obligations de 10 ans, le taux s’établit à 15,63 %. Cette<br /> hausse a pour effet d’accroître les coûts de financement pour le pays qui a joint la zone euro il y a une dizaine d’années.<br /> Les piètres finances du pays ont forcé, lundi, l’agence de notation Standard & Poor’s à abaisser la cote de crédit de la dette grecque à long terme à BB-.<br /> Si cette envolée se poursuit, une restructuration de la dette sera inévitable, selon le quotidien britannique. Les marchés financiers anticipent déjà une perte sèche de 55 % du prix des<br /> obligations, d’après certains produits dérivés. Ils prévoient également une restructuration d’ici 2013.<br /> <br /> http://www.lesaffaires.com/monde/monde/la-restructuration-de-la-dette-grecque-inevitable/530506<br /> <br /> Irlande : Dublin prévoit une restructuration de sa dette dans les trois ans.<br /> <br /> Le gouvernement irlandais prévoit que la dette publique sera restructurée dans les trois années à venir, rapporte le journal Irish Mail, citant une source ministérielle anonyme. Selon cette source,<br /> le gouvernement espère qu’un éventuel accord de restructuration de la dette grecque ouvrira la voie pour des négociations avec l’Irlande.<br /> Selon les prévisions du FMI, la dette irlandaise devrait atteindre 125% du produit intérieur brut (PIB) en 2013 et la dette grecque 158 % du PIB en 2013.<br /> La croissance de la dette irlandaise est un problème et doit être l’objet de négociations avec les partenaires européens, a par ailleurs déclaré dimanche Patrick Honohan, le gouverneur de la banque<br /> centrale irlandaise.<br /> “Si la croissance économique n’est pas au rendez-vous, il sera bien plus difficile de faire face à cette dette et pour faire face à une telle situation nous devons envisager avec l’Europe de<br /> meilleurs modalités financières”, a déclaré Patrick Honohan sur la chaîne RTE.<br /> Le ministre de l’Energie irlandais Pat Rabbitte a dit dimanche qu’il souhaiterait personnellement que la dette émise dans le cadre du plan de sauvetage de l’Union européenne (UE) et du Fonds<br /> monétaire international (FMI) soit rééchelonnée.<br /> L’échéance moyenne de la dette émise dans le cadre du plan d’aide international de 85 milliards d’euros est actuellement de sept ans et demi.<br /> “Les taux d’intérêt (du prêt accordé à l’Irlande) doivent être abaissés et, de mon point de vue, la dette doit être restructurée”, a déclaré Pat Rabbitte à la chaîne RTE.<br /> <br /> http://lexpansion.lexpress.fr/economie/dublin-prevoit-une-restructuration-de-sa-dette-dans-les-trois-ans_255184.html<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> A la niche les sarko, chirac, mitterand, et tous leurs sbires députés, sénateurs et élus locaux!<br /> <br /> Vive la 6eme république!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Indépendance?<br /> <br /> On devrait déja commencer par se rendre indépendant des politiciens français!<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Qu'est-ce qu'ils nous bassinent avec la situation Grecque. Les autres sont à quatre exceptions prés plus ou moins dans la même mouise. On comprend pourquoi ils veulent soutenir la Grèce car si ce<br /> domino tombe...<br /> <br /> http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-carte-d-europe-de-la-dette-et-des-deficits-publics/l-europe-face-au-mur-de-la-dette<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Indépendance? Il faut que tu m'expliques...<br /> Nous ne sommes plus suffissant sur rien.<br /> Il faudrait plutôt reconstituer (ou plutôt constituer) une véritable épine dorsale de l'Europe et se reconstruire la dessus. Bon d'accord je suis un optimiste qui confine à la bétise :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> C'est l'histoire de la poule et de l'oeuf. Les citoyens désertent la politique pour les supermarchés et les parcs d'attraction. Que voulez-vous que les partis et syndicats fassent?<br /> En même temps, c'est exactement ce qu'ils voulaient: des consommateurs abrutis, un appareil politique virtuel et allégé des ces bouseux qui leur réclament toujours quelque chose. Reste des<br /> vitrines, comme dans ma ville, qui n'accueillent personne et ne servent à rien, sinon à donner bonne conscience aux rares éxentriques qui croient encore que la démocratie existe.<br /> Quand on vote pour Disney, Coca-Cola et TF1, les politiques comprennent qui est élu et qui a le pouvoir. Pour réfléchir, tapez 2....<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Qui se ressemble s’assemble…<br /> Quand il n’y a plus de ressemblance il n’est plus question de s’assembler. Ni parti, ni syndicat, ni même classe sociale (hors hyper classe dominante) ou religion. La religion sortante est en voie<br /> de disparition et la montante ne progresse pour l’essentiel que par les apports de l’étranger et la volonté de se démarquer et non de s’unir. Un comble, même des juifs modérés ne se reconnaissent<br /> pas dans le prochain président sioniste. Les associations ethniques sont informelles et agissent en opposition et non en accord avec les résidus de comportements collectifs. Quant à la nationalité<br /> dite française, elle est devenue un terme beaucoup trop générique pour constituer une valeur de rattachement fédératrice.<br /> Dans ce fatras qui veut faire équipe avec qui ? Qui partage quelle valeur avec qui ?<br /> La probable finale de la présidentielle sera Rolex contre Porsche. Voilà les deux images marquantes de nos deux élus auxquels nous auront à nous soumettre. Le message en est clair : chacun pour soi<br /> et plus pour moi.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Si on veut un pouvoir politique efficace c'est IMPOSSIBLE à une échelle européenne... c'est le syndic de copropriété qui dirige... pas les copropriétaires... !!!<br /> Seule l'Indépendance ET la Coopération est REALISTE !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.<br /> Sortir de l'euro serait contre productif. La france ne pese rien dans le monde. Par contre revenir sur les statuts de la BCE pour lui permettre de preter aux états à des taux proches du zéro est<br /> parfaitement envisageable. Couper les couilles des banquiers et des politiciens peut se faire à un échelon européen. Ca nous évitera de sous foutre sur la gueule comme au bon vieux temps. Il ne<br /> faut pas se tromper d'ennemi!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> @ Boreas<br /> <br /> On les pendra quand même !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> 328+1843+341+148+160+2079+1591 = 6490+25<br /> = 6515 milliards Euros<br /> <br /> = 42 735 Milliards de Francs ( excusez je compte en Francs çà ramène mieux encore à la réalité)<br /> <br /> = roupie de sansonnet<br /> la marquise va régler ça !<br /> <br /> GB je crois c'est pas mal aussi<br /> <br /> et le total des 17 pays ???<br /> ET LES 27 ???<br /> <br /> Merci<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Parmi les 17 Etats membres de la zone euro, quels sont les Etats les plus endettés ?<br /> Réponse :<br /> <br /> 1- Grèce : la dette publique est de 328 milliards d’euros, soit 142,8 % du PIB.<br /> 2- Italie : la dette publique est de 1843 milliards d’euros, soit 119 % du PIB.<br /> 3- Belgique : la dette publique est de 341 milliards d’euros, soit 96,8 % du PIB.<br /> 4- Irlande : la dette publique est de 148 milliards d’euros, soit 96,2 % du PIB.<br /> 5- Portugal : la dette publique est de 160 milliards d’euros, soit 93 % du PIB.<br /> 6- Allemagne : la dette publique est de 2079 milliards d’euros, soit 83,2 % du PIB.<br /> 7- France : la dette publique est de 1591 milliards d’euros, soit 81,7 % du PIB.<br /> <br /> Comme si leur situation n’était pas suffisamment désespérée, les Etats européens vont se surendetter encore plus pour pouvoir prêter 25 milliards d’euros supplémentaires à la Grèce !<br /> <br /> De toute façon, la Grèce ne pourra pas rembourser ses dettes !<br /> <br /> Alors autant continuer à verser des dizaines de milliards d’euros dans le tonneau des Danaïdes !<br /> <br /> On s’en fout : ce sont les CONtribuables européens qui paient !<br /> <br /> Lisez cet article ahurissant sur la folie du système européen et la fuite en avant des dirigeants politiques :<br /> <br /> « Les Européens prêts à aider davantage la Grèce.<br /> <br /> D’après les participants à la réunion, George Papaconstantinou a été convaincant quant à la volonté de son gouvernement de hâter la mise en oeuvre des mesures nécessaires.<br /> De leur côté, les Européens se sont montrés disponibles, en échange de cela, à remettre la main au portefeuille en cas d’échec du dispositif renforcé. La somme additionnelle en jeu serait de<br /> l’ordre de 20 à 25 milliards d’euros, selon nos informations. »<br /> <br /> http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201353315492-les-europeens-prets-a-aider-davantage-la-grece.htm<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Question<br /> <br /> quelqu'un sait-il ce qui se passe sur Fortune ( de françoisdesouche ) dommage cette interruption d'infos economiques !<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> La vraie question est : les partis politiques ont-ils besoin d'adhérents et de militants ? Idem pour les syndicats et les associations.<br /> <br /> Quand on peut vivre de subventions, électorales ou autres, et que toute communication devient désincarnée, médiatique, télévisuelle, internétique, à quoi servent encore les gens, sauf à être des<br /> clients ?<br /> <br /> Même et surtout Marine Le Pen, qui monte comme une fusée dans les sondages, quels sont ses outils ? Une masse d'adhérents au FN, de militants, d'activistes ? Que nenni.<br /> <br /> Depuis quelques plateaux télé et quelques sites internet, elle répand sa bonne parole avec l'assentiment de diffuseurs shootés à l'Audimat ou au nombre de "visiteurs uniques".<br /> <br /> Est-ce que son discours correspond vraiment à la volonté populaire ? Partiellement seulement. Mais sa clientèle n'a pas vraiment le choix du supermarché populiste, comme la clientèle des autres,<br /> bien plus coupés du populo mais distributeurs effectifs ou potentiels d'Etat providence et de compassion lénifiante, doit, qu'elle vote ou non, se résigner aux produits indistincts de la<br /> social-démocratie.<br /> <br /> Rien de la communication politique ne se fait plus dans le réel.<br /> <br /> Tout politicien ambitieux (pléonasme) se doit d'écumer Facebook et Twitter, d'être le chouchou des Vingt Heures et la coqueluche des blogs les plus "hype".<br /> <br /> En attendant que le réel n'envoie son gigantesque coup de pelle à travers la gueule de tous ces spectres volubiles et de leurs petits cénacles surmédiatisés, le virtualisme politique vit ses<br /> derniers jours entre soirées branchées, sniffs de coke et angoisse des sondages.<br /> <br /> Après la révolution, on découvrira que tous les membres de nos élites autoproclamées n'étaient que d'insignifiants histrions, qui ne valent même pas qu'on les pende.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Y a de l'info aujourd'hui :<br /> http://www.20minutes.fr/article/719679/christophe-aleveque-candidat-election-presidentielle-2012<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Bonjour,<br /> http://www.20minutes.fr/ledirect/719761/manifestation-nantes-contre-futur-aeroport-nanates<br /> Vive la faux...<br /> Bon we<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Mise à jour :<br /> <br /> Vendredi 6 mai 2011 :<br /> <br /> A propos de la situation en Grèce, une réunion secrète a eu lieu vendredi soir :<br /> <br /> Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, ainsi que son ministre délégué Jörg Assmussen sont au Luxembourg pour une réunion sur la Grèce, a dit vendredi à Reuters une source proche de la<br /> coalition au pouvoir en Allemagne.<br /> <br /> "C'est vrai", a-t-elle dit au sujet d'un article du Spiegel Online, disant que des responsables allemands assistaient à une réunion au Luxembourg pour évoquer la situation de la Grèce.<br /> <br /> http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRWEA943720110506<br /> <br /> Voici les dirigeants présents à la réunion secrète de vendredi soir au Luxembourg :<br /> <br /> - Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, ainsi que son ministre délégué Jörg Assmussen.<br /> <br /> - La ministre de l'Economie française Christine Lagarde.<br /> <br /> - La ministre de l’Economie espagnole Elena Salgado.<br /> <br /> - Le ministre de l’Economie italien Giulio Tremonti.<br /> <br /> - Jean-Claude Juncker, Premier ministre et ministre des Finances luxembourgeois, président de l'Eurogroupe (l’Eurogroupe est le nom donné à la réunion des ministres des Finances des États membres<br /> de la zone euro).<br /> <br /> - Olli Rehn, commissaire européen des Affaires économiques et monétaires, qui représente la Commission Européenne.<br /> <br /> - Jean-Claude Trichet, president de la Banque Centrale Européenne.<br /> <br /> http://www.pauljorion.com/blog/?p=24027<br /> <br /> Cette réunion secrète n'apparaît pas dans l'agenda officiel de Christine Lagarde :<br /> <br /> http://www.minefe.gouv.fr/discours-presse/historique_finances.php<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> En 1er, en ESSENTIEL !!!<br /> <br /> = Sortir de l'Euro, remettre en place le Franc avec abolition de la loi du 3 janvier 1973 (loi "Rothschild"), c'est à dire reprise de l'émission monétaire à taux Zéro par la Banque de France...<br /> <br /> 2) Réguler les frontières pour les personnes ET les produits...<br /> <br /> Ces 2 premières mesures sont PRIORITAIRES ET VITALES pour remettre le pays en ordre de marche !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Il y a également une dimension qui relève du choix des individus eux-mêmes. Juste un exemple: obtenir un prix plafond sur les carburants serait simple à obtenir dès lors que les Français<br /> manifesteraient massivement. Or, rien...<br /> De plus, l'Education nationale n'arme pas (plus) vraiment les Français, et les médias les assomment! Les raisons sont en fait très nombreuses à cette chute d'influx nerveux, cette chute de tension.<br /> Cela ne peut que convenir aux néo-impérialistes qui dirigent la France...<br /> <br /> cf blog IRC<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Moi j'ai une question simple , peut on savoir quels sont les première mesures qu'il faudrai prendre pour le futur président dans le but de sauver la France ? ( un truc sympa a faire Mr Raymond ,<br /> faire un programme clefs en main avec toute les idées sur le blog ! )<br /> <br /> <br />
Répondre