Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Calpers ou la longue agonie des fonds de pensions...

25 Janvier 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

La décennie 2000 a été une longue agonie pour les fonds de pensions US et Britanniques, la plupart disparaissant purement et simplement, après distribution de quelques cacahouètes par les pouvoirs publics (rien au Royaume Uni).
Aux USA, notamment, la garantie accordée remonte aux années 30, ce qui assure un montant ridicule (13500 $), et seul les plus importants et relevant des employeurs publics ont, à ce jour, survécut.

Mais, même eux, se porte mal.
Calpers (fond de pension des salariés du public de Californie), fond littéralement sur place. Ses placements, ont eu les performances suivantes :

- 2009 : - 23.4 %,

- 2010 : + 11.6 %,

- 2011 : +   1.1 %.
En face, la rentabilité doit
structurellement être de 7.75 % par an.

 

Mais, le pire n'est pas encore là. Ce qui fait les cours, ce sont les placements... d'autres fonds de pensions, ce qui fait qu'ils sont totalement imbriqués les uns aux autres et ne sont plus qu'une fiction.

En fait, la capitalisation est une énorme arnaque faite au détriment des salariés, sous deux formes :

- "frais de gestions énormes", soit 1 % par an, qui fait, qu'en fin de compte, la capital accumulé est inférieur à ces frais, dont on se demande de quoi il s'agit,

- arnaque pure et simple, comme cette salariée qui a versé 400 000 $ et en retire 13 500

 

La retraite par répartition est beaucoup plus résistante, elle a d'ailleurs été crée pour pallier les défauts et les faillites de la capitalisation, mais sous l'effet des "réformes" successives depuis Balladur, on les a transformé en rentes, alors qu'elles n'étaient qu'un droit à la répartition.

 

En bref, le monde occidental implose dans sa citadelle. Mais, comme le Royaume Uni, à l'occasion d'une tempête (un journal titra : "le continent est isolé"), il continue sa ronde folle.
On vient de décréter des sanctions contre un Iran, qui, visiblement, n'en a rien à battre.

 

Pour le monde passé, il dispose de plus d'une année de réserves de devises,

pour le monde futur, il est en train de s'accorder avec ses voisins, sur des paiements en or, et plus largement, un système bancaire international basé sur l'or.

Les efforts précédents pour se passer du dollar étaient isolés.
Là, ils concernent visiblement, non seulement l'Iran, l'Inde, la Chine, la Turquie et la Russie, auquel devraient se rallier bien d'autres.

 

De même, un embargo est illusoire, l'Iran fournit à l'occident seulement 20 % de sa production de brut, et 80 % n'a pas l'intention de changer de fournisseur, peut être, au pire, de négocier un rabais.
Donc l'Asie verrait ses prix baisser, et l'Europe, les siens s'envoler.

Bravo les petits loups, continuez comme ça, vous dynamitez le monde en place, la destruction sera soignée, nette et sans bavure...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
On en veut encore traité de cette manière. Continuez.
Répondre
S
I am sure that this wont happen if the fund is properly and wisely used by the U.S government and they should admire the French government action taken against these crisis that has affected them. It is a shame to
Répondre
S
@simplet
En ce qui me concerne c’est déjà fait ; et j’encourage mon entourage de faire de même.
MA retraite, ça serra six pieds sous terre.
Répondre
A
"...au nom de quoi?"
Cette génération du "tout est dû" et "tout et tout de suite"(grâce à papa/maman puis au crédit facile) paraît incapable d'avoir une appréhension globale et historique des causes leurs situation
actuelle.
Autant parler à un mur!
Et encore un mur celà parfois peut être utile car on peut s'appuyer dessus....
Répondre
S
@value break
Au nom de quoi????
De la réciprocité, celle due à ce que les gars de ma génération ont payé en frais de guerre, en infrastructures, en retraite à leurs propre parents ( d'avant 48) qui n'avaient rien cotisés du tout
et en soins, en éducation pour les pseudo cocus des générations suivantes.
Les cocus ne sont pas les pseudo-jeunes qui gueulent maintenant, ce sont ceux qui ont retroussés leurs manches après 1968 et qui ne reverront rien.
Vous qui savez tout, vous avez voté pour ceusse qui nous ont gouvernés et gouvernent encore.
Une solution: considérer que ce que vous verser par obligation est perdu et gérer vous mêmes les sous qui vous restent.
Répondre
V
énergie renouvelable ...

ben ça Alors ... EON va mettre au placard 11 000 salariés .. après 2500 chez Vestas, l'énergie verte supprime des emplois ...
à rapporter à la baisse des subventions, non ?
Répondre
V
sinon pour l'Iran ...
l'attaque vraiment sérieuse, c'est sur leur banque centrale ... confirmée par l'EU
Répondre
V
entièrement d'accord, la retraite par répartition, c'est du flans ..
ouvrons les yeux, elle est versée par une institution endettée jusqu'au coup ... et vu la mécanisation actuelle, l' automatisation et la robotisation, un système reposant sur le travail humain est
au bord du précipice ...
enfin la question de fond : AU NOM DE QUOI les gens sont ils payés par les plus jeunes à ne strictement rien foutre pendant 25 ans après leur départ de l'activité professionnelle ?

sinon bien vu Patrick ... le grand mouvement en cours, c'est bien l'abandon des échanges en dollars US ... et franchement, ça va pas se passer dans la sérénité ...

rigolo : le seul client du pétrole iranien en Europe c'est la Grèce ... Bénis des dieux qu'ils sont ceux là ...
Répondre
L
Je viens de voir le film "brest litvossk" cela ressemble fort a se qui c'est passé en irlande en ecosse et peut être en grèce. La geuerre a deja commencé, il faut ouvrir les yeux.

Il faudrait demander a startko et rolex se qu'il pense de son mentor georges bush aujourd'hui. Lui viendrat'il en aide pour gagner les élections ?

M'enfin espérons que starko soit rencunier, c'est tout le mal que je lui souhaite.
Répondre
A
En effet, le système de retraite par répartition est tout aussi ponzi que le système par capitalisation. Les cotisants actuels (surtout les jeunes) étant les derniers coc.. à payer pour des
retraites atteignant parfois plus de 2000 euros net mensuel (c'est le cas de mon papa. C'est scandaleux, les babys boomer nous laissent l'ardoise. Solidarité Oui, Co.... Non!
Répondre
C
Mais si, y'aura des d'jeuness qui auront beaucoup investi dans l'étude de l'écponzonomie, qui vont... sûrement payer pour les retraites:

http://www.huffingtonpost.com/2012/01/24/college-101-photo_n_1227841.html

"An apple a day, and your debt will stay"
Répondre
C
"tout le reste" mon bon, signifie le superflu.

Tu veux ton Ipad pour consulter des recettes de cuisine avec dentier ? Tu veux t'acheter (d'occase faut pas déconner) une auto-lib, pour frimer devant les lycées, tu veux faire une croisière Costa
spéciale Titanic ?

Capitalisation.

Tu perds, c'est pas grave, tu te passeras de ton Ipad. Tu gagnes tant mieux. Entre les 2, l'assurance couvre tes besoins essentiels.

Je ne vois en quoi cette solution "mixte" te fait rire.

Remarque, c'est moi qui rigolerai un bon coup... quand tu te retrouveras sans ta petite retraite tellement "répartition".

Eh oui, fort de tes certitudes idéologiques, tu penses que Calpers ça n'arrive qu'aux autres. A ces salauds d'américians qui l'ont bien cherché.

Le système par répartition relève autant du ponzzi, surtout dans l'environnement démographique actuel.

Mais bon, continue de te marrer.

Tant que tu peux.

C'est bon pour la santé.

Avec un peu de chance, tu vivras plus vieux.

Pour profiter de ta non-retraite "par répartition".
Répondre
A
Mort de rire : "et tout le reste via de la capitalisation".
Donc, du Calpers.
Sacrés libéraux, heureusement que vous êtes encore là pour nous faire rire.
Répondre
L
Je doute que toute ces crapules lache l'affaire aussi facilement, ils ont les rênnes et compte bien les garder jusqu'au bout. Par contre ce qu'il ne veulent pas comprendre c'est que le bout de leur
systéme a été atteint et qu'il me semble impossible de faire marche arriére. La seul choses qui puisse les maintenir en place étant de continuer a allé de l'avant et a être de plus en plus crapules
et de plus en plus offensifs. Jusqu'au jour ou il vont tomber sur une autre crapule qui ne sera pas d'accord pour payer pour eux. Et c'est a se momment que les choses basculeront, lorsque la
division sera au coeur du systéme. Et bien que cela ne soi pas encore trés visible, la division sur le systéme monnaitaire commence a faire des émules, les BRID échange sur un pamier de devises qui
leur est propres et comme le dit patrick, d'autre viendront se joindre a eux. Cette guerre étant économique et monnaitaire elle se terminera par la mort ou la predominance du dollar. Sachant que
les second bas de l'aile il ne reste donc que le premier. Et il est deja acté dans les faits, la FED rachete c'est émission d'obligations, parceque plus personne n'en veux.

M'enfin pour ls modalité concernnat la bataille final, ont verra bien, mais l'air de rien l'europe est un peut a l'image de brest litovsk média-financiérement parlant. est ce qu'elle aura le même
courage et la même unité ?

M'enfin pour le momment cela tient, mais comment faire basculer la bataille a notre avantage ?

Avis au stratéges ....
Répondre
C
On s'en cogne. Ce sont des fonctionnaires, et ils perdront presque tout.
;-)

Faut bien se venger un peu, non ?

Mais c'est impressionnant... la grinding machine est en marche. La grande broyeuse.

Après, aller jusqu'à dire "la répartition c'est mieux"... heu... faut le dire très vite alors, hein patrick ?

C'était bien mieux... genre dans les années 50.

Mais en 2012, c'est tout simplement une arnaque aussi grosse que Calpers.

1 partout la balle au centre, en matière de crapulerie.

Les alternatives on les connaît :
-une réduction massive de la population... âgée

-une augmentation massive de la population au travail (mal barré)

-une répartition minimale, sous la forme prudentielle, une assurance juste pour bouffer, se vêtir, se loger, et tout le reste via de la capitalisation.
Répondre
C
"Fines crottes" +1

Mais n'est-ce pas faire trop d'honneur au menu fretin?
Répondre
S
T’inquiètes bonhomme, d’ici peu c’est eux (Philippe Val, BHL et autres fines crottes) qui seront une minorité ; c’est la dynamique qui compte.
Répondre
C
Le monde futur... dire qu'il fut un temps on en pouvait plus d'attendre que tout'l'monde ait sa voiture volante.

Là, ma boule de cristal semble un peu ébréchée par l'orage d'indices acérés:
la "reprise-mon-cul" se mue en franche récession (IMF), le crédit s'essoufle (ben on va pas prêter aux bouseux dont on est pas sûr, hop: BCE. D'ailleurs, les bouseux un peu malins ont compris qu'il
faisait pas bon s'endetter ces jours-ci). Les rémunérations stagnent, les profits baissent, les dépenses contraintes s'envolent, le pouvoir d'achat discrétionnaire... pff, quoi ça?
Pour maintenir un semblant de crédulité monétaire, on a un peu de mal à stimuler par de nouvelles dettes.

Bref, en matière de vision, j'aimerais bien dire à terme, on voit surtout bien un taux de chômage à 50% un peu partout (d'où va venir la demande SOLVABLE pour la production réelle, seule
génératrice de richesse, hein?), des salaires divisés par 2 en prime (sinon on n'embauche pas), avec des charges encore divisées par 2 (sinon on n'embauche plus du tout). Et qu'on ne me fasse pas
rire avec les fonctionnaires qui génèrent de la demande et soutiennent les prix du foncier: SI LE PERPETUUM MOBILE EXISTAIT, ça se saurait!
Au vu des recettes de l'état un tantinet amoindries, on va certes continuer à verser pensions et retraites, mais à la roumaine: 80€/m, ça vous dit?

Et, dans la bonne voie des républiques socialistes européennes unifiées, le modèle allemand de l'est pour les "valeurs", peu importe l'unité de compte, d'ailleurs, ça change tout'l'temps:
- salaire moyen 400
- un appart, 8-10000
- (belle) maison 20000

Et, quand par extraordinaire, on arrivait à en trouver:
- once d'or, 7000

Classes moyennes? quelles classe moyennes?

Bon, d'accord, il y a des différences avec les bagnoles: là-bas on attendait 10 ans son Trabant. Ici et maintenant, jusqu'à quand aura-t-on les moyens de les faire rouler?

"Mais, euh, not' bon peuple va jamais accepter ça!!!"
Ah bon? 99,9% des gens ne sont même pas capables de faire leurs comptes et de réaliser qu'ils sont soumis à une pression fiscale de 70 à 83% en réalité et qu'ils pédalent dans la choucroute pour
payer leurs traites sur des biens de consommation (l'immobilier en fait partie) dont ils n'ont pas besoin sinon pour "faire comme tout le monde" et tenter de se "prémunir" (ce qui n'est souvent
qu'un alibi pour une acquisition de prestige).
Le public est coincé de chez coincé, court après le pognon pour payer des dettes qu'il s'est librement imposé, n'a plus le temps que de s'effondrer devant l'intox à domicile ("Ahlala, perte du
triple A, la France va-t-elle faire faillite? ...mais tout de suite les résultats du loto) en se tapant une bière.
ça grogne un peu, oui, mais est-ce qu'on entend de réelles protestations, le contribuable par exemple est-il réellement représenté énergiquement? quedalle! y'a comme un défaut en démocratie, quand
on s'aperçoit qu'on peut se voter ses propres subsides... et à tous les niveaux.
"Une révolution?" "niet Sire, pas d'inquiète, comité contrrrôler situation".
Les médias faillis à leur mission, on peut les oublier.
Même le petit espace de liberté résiduel, on n'a rien de plus pressé que de le "contrôler", moyennant lutte contre ici la pédotruc, là, le copyleft (merci les .gov, qu'ils cr@vent!), et même la Fed
qui trouve "irresponsables" les "blogueurs économistes amateurs". Ah oui, faut faire de plus en plus gaffe à ce qu'on écrit, hein, par exemple les appels à "banque rheune" tomberaient maintenant
sous le coup de la loi dans plusieurs pays européens. Alors surtout laissez vos sous rémunérés à 0,000003% et imposés à 32%CSG, 38%RDS, 54%TVA où ils sont, en sécurité, garanti par le fonds de
solidarité à hauteur de 22,82€ par tête de pipe. Ah oui! j'oubliais les frais de gestion, merci Patrick!

Toujours est-il qu'on sent une sorte de lassitude envahir jusqu'aux blogs, à force de ressasser la fin du (d'un) monde et qu'il ne se passe... rien. Si: on arrive assez bien à passer pour un con,
avec les quoi? 200-300 blogueurs-doomer actifs? la belle petite troupe que voilà, face à l'énorme machine à broyer avec tous ses petits rouages bien endoctrinés, calibrés et formés au moule de la
parfaite médiocrité...

Manipulation, ignorance crasse, indolence, contre-vérités délirantes, falsifications éhontées, dogmes économiques surannés, une élite corrompue jusqu'à la moelle, nous vivons une époque
formidable!

Reality.sys not found
Reboot universe? Y/N
Répondre