Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chavezophobie...

11 Mars 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Le point, journal-pravda bien connu, mais peu vendu (sauf à des organismes qui sont dans l'obligation de l'acheter, en abonnement annuel), et bien moins utile que la vrai pravda (dont on pouvait faire, avec un peu d'habileté, un torche-cul acceptable), fait une poussée de Chavezophobie.

 

"Mais il l'a fait aux dépens de la richesse économique nationale et de l'ordre démocratique, et notamment des libertés, et au prix d'une corruption et d'une insécurité proverbiales. "

 

- richesse économique nationale : on devrait dire au journaleux de comparer les croissances du pib vénézuelien français, européen, et américain, en sachant, bien sûr, que les données françaises, européennes, USaméricaines, sont tellement faisandées, qu'on dirait qu'elles l'ont inventé. 

La croissance vénézuélienne, pour contestable que soit le terme croissance, s'établit en 2011 à 4.18 %, contre 1.7 aux USA, et autant en France.

Je ne rappelerais pas les exploits des nations latines d'europe en la matière en ce moment.

Le Royaume-uni, fait 0.76, et l'Allemagne, un peu plus de 3.

 

Donc, aux dires de la norme-système, il est clair que l'avantage n'est pas en faveur de l'empire occidental.

 

- d'une insécurité proverbiales  : c'est vrai, qu'en France, ou aux USA, la sécurité règne partout, qu'on peut se promener sans aucun risque, à Detroit, n'importe où dans le 93, dans les cités nord de Marseille, et j'en passe. Mais c'est vrai que ce n'est pas vraiment la France ou les USA, mais plutôt l'Afrique ???

 

- une corruption : c'est vrai que c'est pas en Europe ou aux USA qu'on verrait des milliards jetés dans les banques, sans contrepartie, simplement pour qu'elles continuent à tondre états et populo...

 

- notamment des libertés : argument passe partout et non motivé. Chavez a toujours gagné les élections, dans un cadre pluraliste, avec des adversaires qui n'avaient besoin de personne pour se couvrir de ridicule.
Seule, sa dernière élection fut un peu plus tendu (réélu à 55 %), mais avec un score qui laisserait rêveur n'importe quelle "leader" occidental".

En occident,
la moitié du corps électoral pense avec raison qu'élection ne vaut pas le déplacement, entre deux branches de partis uniques. Pour le reste des "libertés", qu'entend on ?

 

Entre son peuple, les banques, les multinationales, et le parrain US, il a choisi, comme a choisi un Amadinedjhad, tout aussi triomphalement réélu, et de manière non faisandée, comme un président français en 2002, un GW Bush en 2000 (maladroitement) et 2004 (merci l'informatique).

 

Mais les classes populaires, ça pue, c'est pas tendance comme les gays, lesbiens, etc...

 

"Automatismes et sectarisme" ne viennent pas de la gauche, très pâle, mais des impériaux, rapides à excommunier toutes les dissidences "populistes", termes qui désignent ceux, qui ont choisis, entre les peuples et les milieux d'affaires, les peuples.

 

La France, elle, se bat au Mali, enfin, 4 000 hommes se battent au Mali, c'est à peu près tout ce qu'on peu y envoyer.
Pendant ce temps, "
Aujourd’hui dans cette armée, 5 500 généraux qui devraient être à la retraite sont artificiellement maintenus en activité dans un statut appelé la "2e section". Dans le même temps, des dizaines de milliers d’emplois de militaires du rang et de sous-officiers sont supprimés. "

 

Le record de 1940 et de ses 150 généraux est donc battu, c'était déjà pas mal. A quoi ils servent ???

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
@ ViKtor<br /> <br /> Bon, je me suis renseigné plus en profondeur sur cette histoire. Voici les articles les plus parlants que j’ai trouvés. Celui d’Agoravox est particulièrement édifiant.<br /> <br /> http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-truffy/090910/aides-la-presse-le-rapport-cardoso-en-5-tableaux<br /> <br /> http://owni.fr/2012/10/25/la-presse-prend-cher/<br /> http://owni.fr/2010/08/09/subventions-a-la-presse-lheure-des-fuites/<br /> <br /> http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22740.xhtml<br /> <br /> http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/subventions-a-la-presse-systeme-79976<br /> <br /> Sur le plan des chinoiseries sémantiques, je maintiens mon « largement » compte tenu de l’énormité des sommes globalement allouées.<br /> <br /> Libre à vous de vous consoler en estimant qu’il ne s’agit que d’un financement partiel, même si le tableau des subventions au numéro (voir l’article de médiapart) reste très contrasté. Pour<br /> certains titres (exemple l’humanité, La Croix), il apparaît que le montant de la subvention peut bien mériter le terme absolu de « large ».<br /> <br /> L’article d’Agoravox établit de plus clairement que ces subventions ne comprennent pas le manque à gagner du taux de TVA de 2.1 %, manque à gagner qui est payé par qui d’après vous, à l’image de<br /> toute largesse fiscale ?<br /> Plus surprenant est ce « trou » (encore un) de 500 millions d’Euros correspondant au déficit du transport des journaux par la Poste, et dont la moitié est financé par l’état (vous, bon prince) et<br /> l’autre par… les timbres du tout venant !<br /> <br /> Je vous ai donné en prime les dispositions juridiques générales concernant ces subventions (sur légifrance), car je trouve que le chapitre « l’aide au maintien du pluralisme » résonne plutôt<br /> marrant.<br /> <br /> Moi, le fait que le reste des ressources de la presse écrite concerne le gogo de lecteur, le pubard, et l’actionnaire ne me console pas plus que ça. Je préfèrerais que tous ces braves gens se<br /> débrouillent entre eux. Strictement.<br /> <br /> Par ailleurs, je trouve votre scénario joliment idyllique. Prenez le cas du Figaro. Il aurait déjà du couler lorsque Hersant avait mis la main dessus, il y a… quarante ans.<br /> <br /> Et il est toujours là !
Répondre
V
je ne consteste nullement ce droit, je shouaite faire remarquer qu'il s'agit d'une perte de temps et que cela focalise sur ces merdias.<br /> <br /> Mes impôts ne servent, sans que cela me satisfasse, qu'à les financer en partie, pas "largement", ceci relève d'abord du prix de vente, des recettes publicitaires et, sans doute, de l'argent de<br /> leur actionnaire. En les ignorant on réduit leurs ventes, puis, mécaniquement, leurs recettes publicitaires, on lasse leur bailleur de fonds à défaut de le ruiner. Ils disparaissent et leur<br /> turpitude aussi.
Répondre
L
Un pote vient de me rappeler à l'ordre, et de confisquer mon flacon de nuit (double, quadruple etc.).<br /> Le montant pour 2012 serait de 516 millions d'euros "seulement".<br /> <br /> http://www.prechi-precha.fr/montants-des-subventions-de-letat-a-la-presse-pour-2012/
Répondre
L
.../...Maintenant pourquoi perdre son temps à commenter ce que peut bien publier un figaro ou un "point" ?.../...<br /> <br /> Parce que vous en avez le droit et le devoir, puisque ce sont vos impôts qui assurent largement la diffusion de ces gazettes (n'oubliez pas "Le Monde" dans le lot).<br /> <br /> Vous savez sans doute que les subventions de l'état à la presse officielle représentent en gros deux milliards d'euros par an.<br /> <br /> Une presse dont l'un des tics d'ailleurs est de crier sans discernement haro sur les fonctionnaires !<br /> <br /> Ils feraient mieux d'en filer un peu à Reymond.
Répondre
V
Chavez avait gagné le réferendum modificatoire de la Constitution qui lui donnait la possibilité de se représenter, nul besoin de loi. Cette modification permettait également de convoquer un<br /> référendum révocatoire 2 ans après l'élection. Ce dont l'opposition de Chavez avait bien sûr profité ... pour perdre devant le peuple : Chavez est resté en fonction.<br /> <br /> Le journalope du figaro doit confondre avec son protégé (celui des occidentaux) le Pdt de Colombie (remplacé depuis) qui avait fait modifier la Constitution par le Sénat à sa botte pour pouvoir<br /> se<br /> représenter.<br /> <br /> Mais de cela jamais les merdias, ni Robert Ménard, le tenancier d'alors de RSF (Reporters Sans Frontières) ne parlèrent. Ils mentaient sur le régime de Chavez, l'accusant de ce qu'il ne<br /> pratiquait<br /> mais que leurs amis qui pratiquaient.<br /> <br /> Maintenant pourquoi perdre son temps à commenter ce que peut bien publier un figaro ou un "point" ?
Répondre
H
Dans le même genre un journaliste du Figaro s'est fait moucher sur Arte sans l'émission "28 minutes" consacrée à Chavez. Il entendait prouver le caractère non démocratique de Chavez par le fait<br /> qu'il avait fait passer au parlement une loi l'autorisant à se représenter aux élections, alors que ça avait été refusé dans un référendum précédent. Jusqu'à ce qu'on rappelle au dit journaliste ce<br /> qui était arrivé au référendum de 2005 en France...<br /> <br /> En ce qui concerne l'action de Chavez on voit là<br /> <br /> http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=ny_gnp_mktp_pp_cd&idim=country:ARG&dl=fr&hl=fr&q=argentine+rnb#!ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=ny_gnp_pcap_pp_cd&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country&idim=country:ARG:BRA:VEN:COL:PER:ECU&ifdim=country&hl=fr&dl=fr&ind=false<br /> <br /> la comparaison de l'évolution de différents pays d'Amérique du Sud. Ils vont tous dans le même sens, l'Argentine un peu mieux que les autres. Donc a priori les différences sur les politiques<br /> adoptées ne semblent pas avoir d'influence sur les résultats.<br /> <br /> Ce qu'on peut lui reprocher à mon avis c'est un peu la même chose que dans d'autres pays rentiers du pétrole (comme l'Algérie) : on cherche à distribuer sans favoriser la production (et les<br /> producteurs). Par exemple une grande quantité de logements pour les habitants sont réalisés par des Chinois et autres asiatiques (comme an Algérie). Beaucoup de paysans vendent illégalement leur<br /> production en Colombie, à cause des prix très bas imposés par l'état. Rien n'est donc fait apparemment pour récompenser ceux qui produisent.
Répondre