Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Craquements de français...

30 Octobre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Les français "craquent" pour le chauffage au bois.

7 millions se chauffent au bois, 9 en 2020. 27.8 millions de tonnes de bois sont brûlés...

 

Le choisissent les personnes aisées ou modestes. Il reste que l'article du Figaro ne met pas en exergue la réalité.

27.8 millions de tonnes, rien que pour le chauffage, c'est très loin de la vingtaine de millions pour tous les usages utilisé en 1788. 

Cette consommation n'est possible que parce que les énergies fossiles ont permis leur reconstitution.

7.5 stères, par ménage, c'est colossal. le rendement est plus près de l'efficacité de 10 % des foyers ouverts que de 80 % des foyers fermés. 

 

Il reste donc que l'efficacité énergétique est basse, et que la solution est encore dans l'amélioration de l'habitat.

 

L'article reste très imprécis sur certains points : 17 (foyer ouvert) + 23.6 (poêle) + 47.2 (inserts et foyers fermés) + 2.8 (cuisinières), ça ne donne que 90.6 %. 

Du reste, les 17 % de foyers ouverts sont suffisants pour couler une moyenne. Ceux-ci sont tout à fait capables de couler la moyenne...

17 % consommant 8 fois plus que 83 %, c'est encore; théoriquement 50 % de plus en consommation globale...

 

Donc, que les uns soient vertueux, ne compense pas le caractère dépensier des autres, et les inserts et foyers fermés anciens ne sont pas particulièrement économes non plus.

Les modèles anciens, c'est à dire de plus de 10 ans, ne sont pas, non plus, très économe.

Donc l'étude est baclée et incompléte. Un travail de copiste, tout au plus. Il faut paramétrer avec l'ensemble des données, notamment la vieillesse des installations.

Là aussi, une division de la consommation par 4 apparaît facile.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
ne pas oublier le facteur temps, la cheminée ouverte à 10% de rendement, c'est pour la flambée du week end (et en plus ça salit les murs)donc des installations nombreuses mais peu utilisées!<br /> la forêt française s'est reconstituée, parce que les français et leur dirigeants l'ont décidé, exemple typique de la forêt landaise dont la superficie a été multipliée par 4 au 19eme siècle, ou<br /> parce que la mécanisation de l'agriculture ne permettait pas d'exploiter certains terrains.
Répondre
S
Il serait aussi intéressant de développer un autre gaspillage: l'industrie du panneau agglo. Des milliers de tonnes broyées, séchées, encollées, pressées, poncées, calibrées. Le tout avec une<br /> énergie électrique considérable pour un produit finalement de vie assez courte. De quoi alimenter des foyers du XIX... Le profit de certains qui se gratte l'une sans faire bouger l'autre.
Répondre