Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:34

Will E. Coyot, tout le monde connaît, il court après le bip-bip, sans jamais l'attraper, mais est tellement obnubilé par lui, qu'il en oublie souvent qu'il est dans le vide, et miracle, il ne tombe que quand il s'en aperçoit.

 

L'économie française, obnubilé et centrée sur l'immobilier est dans le même cas, le problème de l'immobilier ne vient pas de l'immobilier, ni de carences, ni de manques, au moins globaux.
Il provient du fait qu'on a branché, en direct la perfusion d'argent sur le secteur, créant un shoot inégalé.

Bien évidemment, nous ne sommes pas les seuls à l'avoir fait. Mais sans doute, les derniers à voir l'éclatement, un éclatement réel depuis 2007, dans ce qui est si délicieusement et imbécilement appelé "province".
Car là aussi, l'effort de propagande a été intense, et la pompe à fric fonctionne encore à plein en Région parisienne, même si elle montre visiblement des signes de hoquets.

 

La réalité est celle-ci :

Prix de l’immobilier en Province : -5.26 % sur les appartements et -9.04 % sur les maisons en 4 ans .

Ce qui indique une baisse plus que sérieuse,

Les maisons perdent de la valeur dans 100 % des départements de Province,

les appartements continuent à progresser dans 5 départements. Bien entendu, la légère remontée de la mortalité va saturer le marché de ventes forcées.

 

Mais l'immobilier, c'est comme les chutes de neiges et le verglas, c'est beaucoup plus médiatiques quand ça touche Paris que quand ça atteint le massif central. 

 

Le pouvoir d'achat baisse, mais miraculeusement, toujours dans la lignée "Will E Coyot", la valeur du patrimoine se tape une augmentation de 5 %.

"Combinée à une augmentation du parc, la hausse des prix de l'immobilier a poussé à la hausse le patrimoine «logements» des ménages, en 2011: +9,2%. Cela a compensé la stagnation des actifs financiers, en valeur. "

 

Bref, on truque à qui mieux mieux, en disant de bien dormir, braves gens, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Cette valeur accordée au patrimoine est purement fictive. En effet, la part immobilière n'est liée qu'à une valeur théorique de vente, pas réalisée, et l'effet de la planche à billet de la BCE qui se retrouve dans les liquidités dont on ne sait que faire.

 

Les taux "historiquement bas", ne peuvent faire repartir une machine, bloquée par des prix stratosphériques, que les vendeurs ne veulent pas baisser.

 

Bien entendu, tout cela est une optique d'aveuglement complet, crée par la propagande.

 

Mais la naïveté est une chose très répandue. Après des siécles et des siécles de banqueroute, spoliation, etc, on pense encore (ou du moins certains pensent), "protéger leur patrimoine".

 

Et c'est bien connu, qu'en France, "l'immobilier ne baissera pas", la France étant immunisée contre la baisse, et que les baisses, c'est pour les sous-développés, niakoués, etc... (Sans doute une variante locale de la "race supérieure", facilement reconnaissable, car constituée de propriétaires).

 

Quand aux explications sur l'effet de l'immobilier sur la balance commerciale, elles sont fumeuses.
Ce qui se passe, en réalité, est très simple, on multiplie le nombre de transactions par le prix, et le montant global déséquilibre la balance commerciale, car le prix est un déstockage massif d'épargne, doublé d'une création monétaire ex-nihilo, qui se retrouve en rachat d'immobilier, de voitures, de croisières, de voyages, etc...

 

Bref, Will E Coyot, est en train de tater un sol inexistant sous ses pieds, et va bientôt tomber dans le vide.
On peut aussi utiliser l'image du type qui ferait mieux, avant de plonger dans la piscine, de s'assurer qu'elle est bien remplie...

Partager cet article

Published by Patrick REYMOND - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

Helios 22/01/2013

Ne faut-il pas ajouter l'inflation à la baisse pendant ces 4 ans ? Dans ce cas cela fait -9% pour les appartements et -13% pour les maisons.

EnPassant 22/01/2013

La relation commerciale Allemagne - Grande Bretagne passe devant Allemagne-France

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/industry/9816643/Britain-becomes-Germanys-biggest-trade-partner-as-Berlin-London-pact-deepens.html

Fresh data from the Bundesbank show that Anglo-German trade in goods and services soared to €153bn in the first nine months of 2012, with both exports and imports booming at double-digit rates.

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/industry/9816643/Britain-becomes-Germanys-biggest-trade-partner-as-Berlin-London-pact-deepens.html

It is one of the fastest growing trade relationships in the developed world. France lagged behind at €150bn as trade stagnated, with the US at €149bn and China at €115bn.

...

françois 23/01/2013

bonjour , j'habite en haute savoie , entre le moment ou j'ai signé un mandat pour ma maison que je vendait et le moment ou je suis passé chez le notaire il s'est passé un an , sachant que je l'ai
vendu en aout 2011 , les gens me disait que si elle ne partait pas assez vite c'est qu'elle était pas assez chère ! les français ne parle plus de logement en terme d'habitation , mais en terme
d'investissement , quand je dis qu'en 1998 quand j'ai vendu un appartement en région parisienne et que j'ai perdu 30% par rapport au pris que je l'avait payé en 1993 personne me croit ... les
français on un gros problème de mémoire ... vous faite du bon boulot , ça doit pas etre facile tous les jours , bonne journée .

EnPassant 23/01/2013

Et si l'axe Berlin-Londres dessinait l'architecture future de l'Europe ?

http://www.latribune.fr/espace-abonnes/le-decryptage/20130122trib000744106/et-si-l-axe-berlin-londres-dessinait-l-architecture-future-de-l-europe-.html


Le discours européen de David Cameron est très attendu. Il sera important de surveiller la réaction allemande, alors que Berlin semble se rapprocher de Londres contre Paris et les pays du sud...
.....

Patrick 23/01/2013

Patrick, très bon article, comme d'habitude.

Il reste les émissions de M6 et sa star pour continuer à nous faire rêver. Personnellement, j'ai toujours considéré que l'immobilier était une stupidité non rentable à terme, basée sur une
confiance aveugle en la croissance infinie du marché, encouragée par les banques qui y trouvent leur compte.

Bruno 23/01/2013

Bonjour,

Cet article résume très bien la situation. Pour le compléter, cette interview récente de Marc Fiorentino, trouvée sur le blog de yananda :
http://youtu.be/geraC6J4wcc

Sans prendre position sur les mesures qu'il préconise, on apprend que 65 % du patrimoine immobilier appartient au plus de 65 ans.

A noter la remarque croquignolesque où il conseille au retraités de se méfier de leurs enfants lors des repas de famille.