Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EDF et VEOLIA : pourquoi tant de haine ?

23 Janvier 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

bonaparte.jpgPourquoi tant de haine envers Proglio, pour sa rémunération indiscutablement gargantuesque liée à son absence totale de talent ?

Un ministre a trouvé la parade : s'il gagnait moins, ce serait l'URSS-qui-on-le-sait-et-on-ne-nous-la-fait-pas-c'était-pas-bien...
Le coup de l'URSS, c'est comme les récits des anciens combattants de 14  : en 1919, on écoutait avec respect, et en 1959, les histoires de tranchées, ça fait lourd et vieux c.. radoteur.
Jusqu'à quand, donc, on va nous radoter l'URSS, ça aussi, ça commence à faire lourd, pour ne pas dire plus.
En plus, pour mettre les points sur les I, les salaires étaient aussi hiérarchisés en URSS.

Monsieur Proglio ne doit pas être accablé de travail. Même en ne faisant "que" 35 heures par semaine, la majorité des gens n'ont plus le ressort de faire deux journées de travail.
Lui si.
A cela on peut aussi rajouter : "
ses postes d'administrateur chez Lagardère, CNP Assurances, Natixis ou Dassault Aviation."
Mais, les 450 000 euros qui étaient prévus à Veolia, correspondait à ... "
une heure à une heure et demie chaque semaine à son ancien groupe. "
On peut donc en conclure que recevant 1600 000 euros à EDF, il doit travailler 5 heures par semaine (et encore, en exagérant la durée du travail).


Le salaire "moyen" de monsieur Proglio à la tête d'EDF en une année représente le double d'un bon salaire de toute la carrière d'un salarié bien payé.
Sachant que le rôle du PDG d'une grande entreprise, surtout d'EDF consiste :
- à dire non aux demandes d'augmentations,
- à demander la hausse des tarifs au gouvernement,
on peut remplacer sans peine, ledit PDG par une boite vocale peu coûteuse et qui assurera exactement les mêmes services.
A l'adresse des syndicats :
- pour demander une augmentation, faites le 1,
- pour sortir, faites le 2,
- le 1 renvoyant sur le 2,
- enfin, une voix mécanique vous dira : "merci d'être venu"...
Pour le gouvernement :
- j'ai besoin d'une augmentation de 2 % :
- pour dire oui, faites le 1,
- pour dire plus, faites le 2,
- une fois le deux atteint :
- encore 2 %, faites le 1,
- encore plus, faites le 2... et ainsi de suite...

Les 40 patrons du CAC 40 apparaissent de plus en plus comme des personnages sans envergure et gourmands, d'autant plus gourmands qu'ils sont sans talents.
En même temps, on voit la collusion entre ces patrons et le gouvernement. Avec une taxation à 90 %, ces demandes "légitimes" n'existeraient même pas.
Le salaire maximum ne peut être obtenu que par l'impôt sur le revenu.

Quand à ceux qui croient à la "grande qualité" des dirigeants d'entreprises, ou ils sont naïfs, ou trompés sur la marchandise.
Pour M. Proglio, sortant de HEC, on peut comprendre aisément que la partie technique lui échappe totalement, et que vendre du courant ou des petits pois, pour lui, c'est kif-kif.
Les PDG sont les "colonels à la bavette" de l'ancien régime, où les grades étaient distribués au berceau.
Pour les nobles méritants, ils commençaient sous lieutenant pour finir capitaine, et pour les plébéiens, ils pouvaient espérer le grade de sergent...

Il y a clairement un problème, dans les systèmes où Bonaparte aurait fini capitaine, et encore, à l'ancienneté...

Les "talents" se concentraient chez les officiers d'artillerie, là où il fallait des compétences (il fallait faire des mathématiques) et du savoir. Curieusement, la haute noblesse en était totalement exclue, et les plébéiens, fortement représentés...
Ce sont d'ailleurs ces officiers d'artillerie, avec le canon de Gribeauval ("meilleur soldat de Napoléon"), qui ont conquis l'Europe. Les autres, aux 2/3, choisirent la désertion...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Et pourquoi ne pas voir aussi dans cette affaire, relancée chaque jour par le Figaro et le Parisien, le désir de M. Dassault de faire le ménage à la direction de Veolia après en être devenu un des<br /> principaux actionnaires (comme il l'avait fait avec Thalès).<br /> Les choses sont parfois tellement simples.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> La nuit m'as porté conseil:<br /> EN FAIT LA REPONSE DEVRAIT PLUTOT ETRE: "ON EST EN URSS ICI"<br /> <br /> Un microcosme de personnes qui dirigent et décident de tout (les administreurs en question plus quelques politiques), n'est-il pas un pendant du kgb et politburo soviétique finalement? Les manières<br /> ont changé mais pas les moyens (utilisation et mise sous tutelle des médias, bourrage de crâne, diabolisation des esprits critique, etc).<br /> <br /> Je ne sais plus quel est cette vidéo où on voit un ancien général russe qui disait que malgré la chute de l'URSS les rouges avaient gagné, en rompant l'équilibre du libéralisme avec du capitalisme<br /> géré par une nomenclatura.<br /> <br /> C'est un peu caricatural mais il y a une part de vrai. Il est loin le vrai libéralisme.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> à Sebz<br /> je connais des gens qui ne payent pas la cantine à leurs enfants parcequ'ils préfèrent garder l'argent pour se payer des places de foot à un prix dément.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Il y a du vrai mai beaucoup de confusion dans cet article.<br /> <br /> Le vrai, c'est que c'est risible d'être payé autant. Tout comme il est risible de filer des millions à un trader qui joue au loto tous les jours. On est évidemment dans un système fermé et vérolé,<br /> où les patrons sont administrateurs de autres et s'arrosent mutuellement. Un patron plus intègre qui refuserait ce système serait éjecté rapidement! L'argument "il le vaut car il est très bon"<br /> voudrait dire qu'il n'existe personne pour remplir cette fonction pour 2, 3 fois ou 10 fois moins cher. J'ai du mal à y croire (par contre trouver un Zidane qui fait gagner ton équipe tu n'en<br /> trouve pas facilement!).<br /> <br /> Logiquement se sont les actionnaires qui doivent empêcher ça. Pour EDF évidemment ça fait tâche car les politiques sont directement impliqués. Le problème principal pour moi est la taille de ces<br /> entreprise. C'est ridicule de dire que l'on est à la tête de 100 000, ou 500 000 hommes. Ces hommes sont loin de la réalité de l'entreprise (les petits pois ou l'électricité peu importe) et ne font<br /> que de la politique, du lobbying, serrer des mains et signer des contrats. Proglio n'est sans doute pas un élément clé d'EDF (c'est pour ça que les patrons changent souvent, un peu comme les<br /> sélectionneurs) mais parce que c'est le chef du chef du chef etc il gagne beaucoup plus. Le problème sous-jacent est que dans notre société (et surtout en France) ce sont les managers qui gagnent<br /> le plus, et pas toujours ceux qui détiennent le savoir. Il ne faut pas s'étonner de les voir partir au USA.<br /> <br /> Pour faire simple, c'est comme si Domenech devait gagner plus que Ribery, parce qu'après tout il est son "chef". C'est absurde mais c'est ainsi que ça se passe.<br /> <br /> après ça sert à rien de dire que:<br /> * Proglio est un âne<br /> * On est dans un système de caste. C'est faux, il faut juste s'informer un minimum et si on a envie est on est intelligent on y arrive. Je ne connais pas de pays au monde ou un ingénieur peut<br /> sortir à 23 ans avec un niveau polytechnicien quasiment sans rien avoir déboursé hormis un logement à Paris ou ailleurs en prépa. Il ne faut pas dire n'importe quoi non plus.<br /> *L'URSS c'était cool. Même si je suis d'accord l'argument "on est pas en URSS" est nul à chier<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> La différence entre les footballeurs et Henri Proglio :<br /> <br /> - les footballeurs gagnent des millions parce que des supporteurs paient pour voir des matchs de foot dans les stades, ou alors parce que des entreprises privées paient pour utiliser l’image des<br /> footballeurs dans les publicités ;<br /> <br /> - en revanche, les millions d’euros que touchera Henri Proglio dans les années qui viennent seront payés par tous les Français qui consomment de l’électricité.<br /> <br /> C’est cette différence qui est fondamentale.<br /> <br /> Henri Proglio va bénéficier d’une rente, comme les aristocrates avant la Révolution française.<br /> <br /> Henri Proglio va bénéficier d’une rente, tout simplement parce qu’il est un des 55 meilleurs amis de Louis XVI.<br /> <br /> La cour de Louis XVI :<br /> <br /> http://www.marianne2.fr/Exclusif-les-invites-du-President-au-diner-du-Fouquet-s_a80603.html<br /> <br /> Le peuple français ne doit pas payer pour enrichir Louis XVI et sa cour.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> c'est marrant mais moi je prefere les chemins de randonnée aux autoroutes<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> 1- il gagne par an ce que Zidane et Henry, ou Ronaldo gagnent par mois<br /> 2-il a le mérite d'avoir vécu avec Rachida Dati, ce qui doit ne pas être si facile, et prouve certaines qualités de diplomtatie.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> vous moquez pas de proglio s'il vous plait! il bosse...lui! :))<br /> <br /> demain par exemple il vient dans les Landes visiter les travaus d'enfouissement des lignes suite à la tempete hortense...on va le voir en veste tweed avec un beau casque de chantier blanc<br /> ce qui en temps passé correspond a plus d'une semaine de boulot d'une 1h30...<br /> <br /> vous etes des jaloux médisants et pis c'est tout....<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Et il ne faut pas oublié sa retraite ( rien a voir celle de Russie ) 13 000 000 €<br /> <br /> http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=9176e875ee13d8f7061738ce250da6ce<br /> <br /> <br />
Répondre