Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Effondrement de l'immigration...

25 Avril 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Certains bien pensant sont des racistes fondamentaux. Ils pensent qu'il faut accueillir de plus en plus de gens... Parce que les arabes, les noirs, les jaunes, ne sauront jamais créer la richesse, qui est un dû de l'homme blanc.

 

Mais la donne en Espagne a changé, passée de + 800 000 immigrants à - 50 000, et on voit qu'elle change aussi aux USA.

Là, la déroute est mexicaine, et sans doute aussi, latino-américaine. Le flux entrant s'effondre, le flux sortant, lui, se porte de mieux en mieux, et se conjugue en deux tendances : l'immigration légale et le renvoi au pays.
Le renvoi au pays, donne de mieux en mieux, ce qui, paradoxalement prouve qu'il y a de moins en moins à "chasser" et même les nationaux (ou sans doute, naturalisés récent, ayant gardé des attaches), foutent le camp, à la cadence de ... 742 par heure...

 

Ce qui relativise beaucoup la projection à 2020 (+ 27 millions d'habitants), et par conséquent, une croissance qui n'était que largement démographique depuis 1990 :

"27 millions de personnes, cela fait environ 40 villes de la taille de Baltimore. Si chacune vit dans un ménage de quatre personnes, cela fait plus de six millions de nouvelles maisons… et, si l’on part du principe que toutes ces familles ont deux voitures, environ 12 millions d’automobiles. Bien entendu, chaque famille a besoin d’un lave-vaisselle, d’un grille-pain, d’un réfrigérateur et ainsi de suite. Beaucoup de choses, en d’autres termes. "

 

Parce qu'en terme de "gain par tête" ça n'allait pas chercher loin, et c'était même dans le négatif, avant les tripatouillages de monsieur Greenspan, excellent pour poser les problèmes, mais aussi très bon courtisan du système.

 

Le nombre d'immigrants hispaniques qui avait largement augmenté de 1995 à 2000, baisse légérement de 2005 à 2010, ne compensant plus, ou à peine, les départs.
Même les emplois de boniches finissent par disparaître, une fois la désindustrialisation bien ancrée.

Les arrestations à la frontière sont passés de plus d'un million de personnes, à seulement 286 000, et l'efficacité du contrôle de la frontière, s'il est loin d'être total, s'est notablement amélioré.

 

En d'autres termes, la dégradation de la situation de l'emploi des USA, et notamment de l'emploi dans les secteurs qui occupaient les émigrés, a conduit à un quasi arrêt de l'immigration, et un équilibrage des flux. Il faut dire que, comme je l'ai déjà dit, les Hispano sont boniches, ou travail dans le bâtiment.

Le bâtiment construit désormais moins qu'en France, et la boniche, c'est le premier poste qui est comprimé en cas de restrictions...

 

Néanmoins, comme on renonce difficilement aux vieilles barbes et lunes, il parait que l'Allemagne a encore besoin de plus d'émigrés "pour maintenir sa croissance", alors que   maintenir une industrie compétitive, nécessite des investissements destructeurs nets d'emplois.

 

Comme il n'y a aucune raison que la crise s'arrête, l'immigrant apparaîtra de plus en plus comme un vieux con, parti dans une voie sans issue.

D'ailleurs, le flux d'immigrants parti de Tunisie et arrivé un peu partout en Europe, n'a pas vu les emplois qui affluaient partout, et même dans leur propre famille, ont été fraîchement accueillis.


L'Europe n'est qu'un leurre, vu de loin, mais de près, c'est plutôt un repoussoir. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bah ! Comme d'habitude,les résultats de "l'audit" sera donné en juin. En juillet les lois scélérates seront votées. Que ce soit par l'ump ou le ps, tandis, que nos compatriotes seront sur les
routes des vacances ..

En septembre, peut être que les syndicats ferons un peu de bruits. Une petite manif. par ci par la ,tous ensemble faisons le tour du rond point.Après,retour au "vrai travail".Histoire de protester
mais pas trop.Tout le monde est content .Les bobolutionnaires userons leurs pixels sur leur clavier,proclamant "leur indignation"
Aujourd'hui,ils proclament le vote Hollande pour battre Sarkosy ,Hier c'était:Tous pour Mélenchon.

Pour une révolution, il faut payer de sa personne et parfois cher payer.c'est pas demain la veille du "grand soir"
Puis,un jour, il sera bien trop tard pour quoi que ce soit.

Une maison,une source,des semences et un potager ...Et encore ..
Répondre
G
Bonjour je ne vois pas l'interet de l'immigration en france, a l'heure actuelle avec les 5,6,7 millions de chômeurs ?, + les autres millions de sous employés.

Pour moi l'immigration actuelle est une immigration parasitaire a 98%

pour vivre en hlm, beneficier des multiples prestations sociales caf, rsa,cmu, mére célibataire; etc.

Etje dirais même ils ont bien raison d'en profiter a fond quel bonheur pour moi de savoir que grace a tous les prelevements que l'etat me ponctionne je participe au bonheur et t a l'épanouissement
de familles qui adorent notre culture et nos valeurs.
Répondre
P
Je ne sais pas si vous avez regardé notre président ce soir sur TF1... ?

Si oui, vous avez du remarquer L'EXTREME HUMILITE dont il a fait preuve face aux électeurs de Marine...

Lui a bien compris ce qu'il se passe (à la différence de Hollande...).

En tout cas on voit là que le vote MLP a été plus qu'utile !

Les élections parlementaires vont être un Cauchemar pour l'UMPS... !!!
Etant donné que Hollande ne pourra pas appliquer ses "promesses" et que le peuple le comprendra en moins de 2 mois... !!!
Répondre
S
Weber, un nom bien roumain que voilà...
Répondre
C
Ouf ! On l'a échappé belle !

Heureusement le "parlement" de l'UE (ah ah ah) sait nous protéger contre les HeuresLesPlusSombresDeNotreHistoire.

C'est émouvant une telle constance dans la bêtise, l'idéologie voire même le fanatisme...

************************

Les États appartenant à l'espace Schengen doivent pouvoir rétablir des contrôles aux frontières de leur pays, mais seulement en cas de menace pour la sécurité et pour un maximum de dix jours, selon
un texte voté mercredi par la commission des Libertés civiles du Parlement européen. "Aujourd'hui, nous avons clairement indiqué nos limites dans la réforme du régime de Schengen. Nous avons
catégoriquement exclu la possibilité d'ajouter des motifs supplémentaires, par exemple de flux migratoire, à des dispositions exceptionnelles déjà existantes (la sécurité nationale et l'ordre
public) permettant aux Etats membres de réintroduire des contrôles aux frontières intérieures", a affirmé le rapporteur du Parlement européen, la libérale roumaine Renate Weber.

Le texte défendu par Renate Weber a recueilli 47 voix pour, 7 contre et 2 abstentions. Il servira de fondement pour négocier une révision du traité de Schengen avec les Etats membres. "Nous ne
voulons pas et n'accepterons pas, comme cela a été proposé la semaine dernière dans une lettre franco-allemande, tout nouveau mécanisme qui pourrait affaiblir l'acquis de Schengen, garantissant le
principe de la libre circulation entre Etats membres - l'essence même de notre Union", a souligné Renate Weber.
Répondre
C
Le plus drôle est la théâtralité du bousin.

-on sera "surpris" par les conclusions "surprenantes" de cet audit.

-donc on prendra des mesures "surprises"

-et les gogos, bobos, rêveurs et les veaux en général, ravis d'avoir fait leur petit caca avec leur bulletin de vote, seront eux aussi "surpris" de s'être fait violer avec du gravier.

Pour la xième fois.

Surprenant, non ?
;-)

Violés en 1981, 1988, 1995, 2002, 2007 et 2012.

Ce n'est plus de l'amnésie à ce stade, voire de la bêtise suitante (quoi que)... mais bel et bien du masochisme.

Ils aiment cela.

En tout cas, le spectacle est assuré.

2012 ? Ca va être corn et cocktails.
Répondre
P
"Bon ben... désolé... il n'y aura plus de vaseline... Heeaaeehh"

Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a laissé entendre mercredi que s'il était élu, il pourrait décider de mesures d'économie dès l'été dans le cadre de la loi de finances rectificative,
si l'état des comptes publics était "plus difficile" que prévu.

"Je confirme: au lendemain de l'élection présidentielle, je demanderai à la Cour des comptes de nous faire un rapport --bref d'ailleurs-- sur l'état réel des comptes publics, de ce qui a été promis
dans la campagne par le candidat sortant (Nicolas Sarkozy, ndlr) et parfois dépensé", a déclaré M. Hollande lors d'une conférence de presse.

Indiquant que ce rapport serait attendu "pour la fin du mois de juin, il a attiré l'attention sur l'importance de ses "conclusions". "Il y aura un collectif budgétaire, ce qu'on appelle une loi de
finances rectificative, sur les comptes 2012. Si nous sommes dans une situation plus difficile, j'en tiendrai nécessairement compte pour agir", a affirmé le candidat socialiste.
Répondre
T
Le cauchemar de la petite-bourgeoisie urbaine, lisible sur leur pancarte de merde du genre "étranger, ne laisses pas entre Francais" va se réaliser:

Terminé la valeur symbolique distribuée par l'anti-racisme totalitaire
Terminé le cache-sexe d'une domination de classe qui ne dit pas son nom
Terminé le fait d'être du côté du manche tout en se payant le luxe de s'imaginer être dans le maquis
Terminé, tout le monde descend, et maintenant, les comptes vont être réglés, ENTRE FRANCAIS.
Répondre