Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encyclique " Digito in occulo "

27 Novembre 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Vous vivez une première, la première encyclique patrickienne : intitulé, "le doigt dans l'oeil", mais, on l'aura compris, ça fait plus mieux bien en latin, ou dans d'autres monde, "ça fait claaaasssse".

 

Il parait qu'il y en a qui épargnent pour leurs vieux jours. Trop bien. Comme ça, ils pourront vivre six mois sans pensions. Après, inutile de demander, ils se démerdent.

 

A moins d'adopter le mode de vie "Ming li foo" et acheter un kilo de riz (un mois sans restriction, deux en se restreignant un peu, et trois beaucoup).

 

Quand à préparer sa retraite en achetant de l'immobilier, j'ai déjà donné mon avis, c'est "acheter à grands frais, beaucoup de regrets".

 

Parce qu'à l'époque où la région parisienne se retrouve paralysée... par des feuilles mortes, il y a gros à se questionner sur la pérennité du système...

 

Je ne sais pas s'il y a eu un technocrate pour penser que les feuilles tombaient l'automne, ça n'avait pas bien du les effleurer.
Il vaut mieux leur demander un rapport sur la "compitititiviti". Au moins là, ils ne sortent pas de leur rôle.

" le manque de compétitivité ne serait-il pas tout simplement la conséquence d’un manque notoire de compétences, d’imagination et de volonté chez certains de nos grands patrons ? Raison de plus pour contrecarrer, par tous les moyens possibles, la politique qui consisterait à faire payer aux salariés l’incompétence de quelques-uns. "

 

Les dividendes sont désormais un poids réel, et indique un délitement politique de la société, par un phénomène de sauve qui peut et ramassons la monnaie, en haut, et par de l'épargne en bas.

Le délugisme. A la différence que Louis XV, lui, n'a jamais prononcé le "Après moi le déluge", célèbre, mais, au contraire, a fait face...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
La question idiote du jour:
Qu'est-ce que les patrons Français attendent pour aller créer leur entreprise géniale due à leurs compétences mirobolantes dans un des 178 (?) autres pays du monde?
Chacun se débarrasserait du poids de l'autre. C'est bien à çà que çà sert l'abolition des frontières, nan?
Je croyais que le nomadisme et le libre-échange était l'alpha et l'omega de leur pensée? (Pour le nomadisme, on en reste aux paradis fiscaux, pour l'omega de la pensée, on restera sur la montre qui
donne l'heure juste toutes les minutes).
Question subsidiaire: où avez-vous vu une réussite française à l'étranger dans les....30 dernières années?
Réponse: il n'y en a pas, ça paraît même inconcevable.
Réponse 2: ou les patrons français sont des patriotes indécrottables (hélas pour nous), où se sont des maso-chistes (alors ça gaze?), ou des débiles profonds. Hélas, trois fois, hélas égale la tête
à Parisot.
Répondre
B
Mardi 27 novembre 2012 :

La grosse rigolade de la journée !

Lisez cet article :

Hollande : "La résolution de la crise grecque lève les doutes sur la zone euro"

Le président français François Hollande a estimé mardi que la résolution de la crise grecque allait permettre de lever tous les doutes sur l'avenir de la zone euro, lors d'une conférence de presse
commune avec le Premier ministre belge Elio Di Rupo à Paris.

"La résolution de la crise grecque va permettre maintenant de lever tous les doutes sur l'avenir de la zone euro, son intégrité, sa pérennité", a déclaré M. Hollande après l'accord trouvé dans la
nuit de lundi à mardi sur les moyens de réduire la dette grecque.

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Hollande_La_resolution_de_la_crise_grecque_leve_les_doutes_sur_la_zone_euro67271120121806.asp

La crise grecque est résolue !

Youpi, la crise grecque est résolue !
Répondre
S
Les "patrons" qui étouffent les dividendes, sont rarement de vrais patrons, mais plutôt des larbins placés là par des actionnaires et grassement rétribués. cela a déjà été dit et répété.
Les patrons, les vrais, hormis quelques'uns dans les PME/TPE et les artisans, n'existent plus. Car il faut combien d'années pour rentabiliser l'entreprise que l'on a créé? Une vie? Ils n'ont pas le
temps de profiter de leurs dividendes... Morts avant.
Les rats ont eu raison des créateurs de toutes sortes et de toutes activités.
Répondre
B
Mardi 27 novembre 2012 :

Sans le vouloir, involontairement, Jean-Claude Juncker fait rigoler tous les journalistes quand il répond aux questions sur la Grèce en 2022.

Plus personne au monde ne croit Jean-Claude Juncker le joueur de pipeau.

Plus personne au monde ne croit ses prévisions sur la Grèce en 2022 : regardez cette vidéo hilarante à la 24ème minute :

- Question du journaliste : L'objectif est toujours d'obtenir une dette grecque à 120% du PIB ?

- Juncker : Le fait est que l'objectif de 120% sera maintenu, mais la cible dans la mesure où le délai est en cause a été reportée à 2022.

[Rires dans la salle]

- Juncker : Ce n'était pas une blague !

http://www.bloomberg.com/video/juncker-lagarde-rehn-on-greek-debt-aid-plan-oynfmcsZTKOeFZMahWN_kw.html

- Question : Is the goal still to get Greece’s debt to 120% ?

- Juncker : The fact is that the target of 120% will remain, but the target as far as the time frame is concerned has been postponed to 2022.

[Laughter in the room]

- Juncker : That was not a joke !
Répondre
F
D'autres se mettent le doigt dans l'oeil :

Sandy : cout de 71 milliards de dollars pour l'etat de New Jersey

http://www.catnat.net/donneesstats/dernieres-actualites/14988-sandy-co%C3%BBtera-au-moins-71-milliards-de-$-pour-les-seuls-%C3%A9tats-de-new-york-et-du-new-jersey

Cela s'ajoutera à la dette et à la connerie humaine,
Amen
Répondre
S
Tiens, a propos de patron qui siphonne avant la mort de la boite :

http://www.marianne.net/Doux-ou-le-capitalisme-hard_a224727.html
Répondre