Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et les autres, ils puent ???

1 Février 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Il parait que l'Usine Lejaby sera reprise, avec ses salariées. Bon, ça fait 93 personnes contentes. quand aux 5800 personnes inscrites au chômage dans le bassin Monistrol-Yssingeaux, ils vont beaucoup apprécier de se faire passer devant.

 

Voilà, donc, un beau cas de discrimination...

Parce que 5800 personnes pourraient dire : prenez la file.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Il se prépare quelque chose, où alors ils ont bien salopé le traffic maritime, car les couts sont devenus ridicules. En 2008, le BDI a commencé sa chute 4 mois avant le crash. Là ca fait 1 mois<br /> qu'on en parle, et les choses vont plus vite. On sera fixé bientôt.
Répondre
N
Hors sujet mais pas inintéressant (et sauf erreur de ma part).<br /> <br /> Le Baltic Dry Index est à 662, un point en dessous du plus bas (663) atteint en décembre 2008.
Répondre
C
Pour en rajouter dans le vomi, observons la veulerie absolue de Wauquiez...<br /> <br /> ***************<br /> <br /> Le ministre Laurent Wauquiez a assuré aujourd'hui que "rien n'aurait été possible" dans la solution de reprise trouvée pour Lejaby "sans l'engagement du président" Nicolas Sarkozy.<br /> <br /> "Rien n'aurait été possible sans l'engagement du président sur ce dossier", a déclaré sur RMC-BFMTV, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui avait annoncé la veille<br /> l'arrivée d'un repreneur pour l'atelier de lingerie située à Yssingeaux, en Haute-Loire, département dont il est l'élu. "Tout au long du dossier, j'ai pu compter sur lui, il a fallu activer des<br /> outils de politique de l'emploi, notamment de formation et de reconversion professionnelle, et à chaque fois son action a été déterminante", a insisté M. Wauquiez.<br /> <br /> "A un moment où tout le monde doute des politiques, pouvoir arriver à sauver un dossier comme ça, qui était un symbole des délocalisations, et en faire aujourd'hui une incarnation de ce qu'on peut<br /> réussir sur le produire en France, eh bien tant mieux", a poursuivi le maire du Puy-en-Velay.
Répondre
C
Pour une fois je suis totalement d'accord avec Patrick.<br /> <br /> Ce cirque est devenu obscène.<br /> <br /> On a fait tout un souk autour de Seafrance (fini, on en parle plus)... de lejaby.... car les politiciens verreux s'en servent, paradent devant les caméras.<br /> <br /> Sarko organisant des "réunion de crise" (SeaFrance...).<br /> <br /> Ou les salariés et futurs chômeurs ont bien médité la société du spectacle... et menacent de faire brûler l'usine, exploser le stock, séquestrer le patron, polluer la rivière d'à côté etc.<br /> <br /> Et pendant ce temps, des milliers, des dizaines de milliers d'autres mecs... on ne les entend pas, on ne le voit pas.
Répondre
J
C'est rentable médiatiquement.
Répondre
S
Je vous comprends de moins en moins. En généralisant un peu votre raisonnement, si TOUS les chômeurs de France ne sont pas repris tous en même temps ( ce que je souhaiterais, personnellement, même<br /> si ce n'est qu'un beau rêve ), à la même heure, à la même minute et à la même seconde, alors il y a de la discrimination ? Vous avez manifestement un problème quelque part. Je sors.
Répondre
S
Non car ils enchainent avec les mêmes compétences des mêmes personnes ; ça parait plus logique que d’aller chercher les gens, les former, les trier etc.<br /> Bien que selon une logique d’équité ton raisonnement est correct.
Répondre