Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France : 1916...

30 Octobre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Ce qui est en train de se passer en France, comme le montre l'épisode breton, c'est 1916.

1916 en Russie, précéde 1917, c'est l'évidence, et 1916, c'est l'écroulement complet de la machinerie économique tsariste, suite à des politiques aberrantes.

 

Raspoutine venait du peuple, et il en connaissait les difficultés. Lui, plaidait pour privilégier l'approvisonnement des villes, aux dépens des armées.

A partir de son assassinat, on négligea l'approvisionnement de la population au profit des armées, et d'un certain redressement militaire, qui se conclut par l'offensive Broussilov.

 

Les commandes militaires, passées aux USA, parvinrent par l'interminable route du transsibérien...

 

Aujourd'hui; un gouvernement d'incapables, pas tellement différend du gouvernement d'incapables précédents, pond une taxe carbone.
D'abord, cette taxe existe déjà, c'est la TIPP. Outre l'objectif budgétaire, cette taxe a parfaitement atteint son but qui était une certaine sobriété énergétique dans le transport, contrairement aux américains, totalement étrangers à cette idée.

Seulement, comme je l'ai déjà dit, l'activité transport est en train de crever, simplement parce qu'il y a trop de moyens de transports, plus de clients, et des coûts qui flambent.
C'était, donc, complétement idiot d'appliquer cette taxe aujourd'hui. D'ailleurs, cette "super-TIPP", n'a pas empêché qu'on manipule, depuis 30 ans, la TIPP, toujours à la hausse, et jamais à la baisse. Donc, la politique énergétique a déjà eût lieu et on comprend très mal, pourquoi on en remet une couche. 

 

La seule explication plausible de cette aveuglement, c'est la connerie intrinséque d'une c(l)asse dirigeante, confondue entre UMP et PS, qui refuse de voir la réalité, c'est à dire le plafonnement des ressources énergétiques, pour l'idéologie, qui conduit, à des non-sens comme NDDL qui se construit en plein pic pétrolier.
Mais, le constructeur, lui, ne verra pas la différence. Son contrat est "béton", dans tous les sens du terme.

 

Reste que le pays est en train de crever, ce pays qu'on appelle d'une manière très imbécile "province", à Paris, parce que tous les employeurs sont en train de tirer le rideau, et que, dans bien des endroits, toute la famille y travaille, et qu'il n'y a pas d'alternatives.

 

j'en parlais en 2004, dans certains endroits, plus personne ne travaille. Tout le monde est à la retraite, dans des stages, des formations, des mi-temps aidés, bref, dans l'arrosage d'un état dont les dirigeants ne comprennent rien.

 

Plus que les taxes, c'est la montée des dépenses contraintes, alliés partout, au plafonnement voulu ou involontaire, des rémunérations.

Ces dépenses contraintes sont, la plupart du temps, liées à l'énergie, ou à la domination sociale, comme le loyer.

 

Pour que le "perfect storm", arrive, il faut désormais que les talibans arrivent à leurs fins, et fassent "baisser les dépenses de l'état par des économies". En réalité, l'écrasante majorité de ces dépenses, ce sont les retraites et la sécurité sociale.

Donc, ces talibans, aussi imbéciles que la classe dirigeante dont ils sont représentatifs jusqu'à la caricature vont se dépêcher de faire pression pour que les grenades soient dégoupillés.

Bien entendu, la baisse des dépenses, tout le monde est pour, sauf pour lui qui a bien mérité ce qu'on lui donne. Mais pas le voisin.

 

C'est bien connu, pour le retraité ou le fonctionnaire, le chômeur, c'est un fainéant, qui se complait dans son état -mérité-.

Pour l'actif du privé, le fonctionnaire et le retraité sont des parasites.

 

Pour tous, le retraité, un privilégié. En oubliant qu'il y a désormais un clivage net entre le retraité, récent, réduit à la portion congrue, et le retraité, ancien, beaucoup plus confortable, amateur de croisières, de "bon repas" au restaurant, et de tous les plaisirs de la vie...

 

Cette bande de jean-foutre va être rappelé à sa condition de prolo, histoire de les mettre au travail, pour pas grand chose, et jusqu'à la mort.

 

Mais, confiance, le point de rupture semble approcher à tout allure. Et si pour le système une crise grecque, espagnole ou italienne était encore gérable, une crise française n'aura pas les mêmes conséquences. D'abord pour des raisons de poids, ensuite, historiques.

 

Plombé par le tout transport, le monde économique s'asphyxie. Il sera encore plus asphyxié par les docteurs diafoirus, encore plus dangereux que la crise énergétique. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Concernant la retraite, a mon avis cela va couter moins cher a l'état dans 15 ans vue le nombres de chomeur et de personne qui n'auront pas cumulé le nombres d'années necessaire. Mais il va leur<br /> falloir tenir 15 ans ! c'est pas gagner a la vitesse a laquelle nos gouvernant exerce leurs conneries. Et puis encore 15 ans d'endettement c'est de toute façon impossible.
Répondre
Z
Les romains sont en train de démonter le dernier portique écotaxe qui était intact dans le Finistère et je crois bien que l'on ne le reverra plus jamais :<br /> <br /> http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/exclusif-ecotaxe-vers-un-demontage-du-portique-de-pont-de-buis-par-l-etat-30-10-2013-2287017.php<br /> <br /> "suspension" de l'écotaxe avait dit le premier premier ministre ?
Répondre
F
Petit rappel historique du péage DEJA en place en Allemagne : on a juste 8 ans de retard (+ la conception du système et sa validation politique) :<br /> <br /> Péage poids lourds en Allemagne à partir du 1er janvier 2005<br /> <br /> Ça y est l’Allemagne a réussi de lancer sa « LKW Maut . Elle est une taxe que le gouvernement allemand applique aux poids lourds de plus de 12 tonnes. Cette taxe est entrée en vigueur le 1er<br /> janvier 2005 et s’applique qu’il s’agisse d’un trajet à vide ou en charge. Le système de péage, développé par Toll Collect, calcule la taxe kilométrique en fonction des kilomètres parcourus sur<br /> l’autoroute allemande.<br /> <br /> Dispositifs mis en place pour calculer la LKW MAUT<br /> <br /> Le principe du système est de pouvoir déterminer le nombre de kilomètres parcourus sur le réseau autoroutier et la taxe kilométrique applicable pour tout véhicule pénétrant sur ce réseau. Trois<br /> systèmes ont été prévus :<br /> <br /> * L’enregistrement automatique<br /> L’appareil de bord, nommé On-Board Unit (OBU), dispositif embarqué, détermine à l’aide de signaux par satellite la position et la distance parcourue du camion, calcule automatiquement le montant de<br /> la taxe kilométrique et communique les données par radiotéléphonie mobile au poste de calcul chez Toll Collect d’où vous recevrez la facture de péage.<br /> <br /> * L’enregistrement par Internet<br /> Pour les transporteurs se rendant en Allemagne et empruntant les autoroutes, il sera possible de saisir sur Internet (site www.toll-collect.de ), préalablement à leur déplacement, toutes les<br /> données du camion nécessaires au calcul de la taxe kilométrique, toutes les données d’itinéraire nécessaires au calcul de la distance parcourue sur le réseau autoroutier ainsi que les dates et<br /> heures prévues pour l’accès au point d’entrée sur l’autoroute. Le chauffeur devra être muni d’une preuve de cette réservation. Le règlement s’effectue régulièrement par prélèvement ou par carte<br /> bancaire.<br /> <br /> * L’enregistrement par terminaux de péage<br /> Le troisième système prévoit la saisie manuelle sur des bornes permanentes (3500 bornes à l’échelle européenne situées aux stations service, restoroutes et aux passages des frontières) de toutes<br /> les données du camion nécessaires au calcul de la taxe kilométrique, de toutes les données d’itinéraire nécessaires au calcul de la distance parcourue sur le réseau autoroutier ainsi que les dates<br /> et heures prévues pour l’accès au point d’entrée sur l’autoroute. Le règlement s’effectue au terminal (en espèce, carte bancaire…). Après le règlement vous recevrez un justificatif que vous devez<br /> garder.<br /> <br /> Attention : dans tous les cas, il faut que l’entreprise et ses camions soient enregistrés chez Toll Collect. Après l’enregistrement vous recevrez une carte de véhicule pour chaque camion que vous<br /> devez garder dans le véhicule.<br /> Coordonnées : www.toll-collect.de - service@toll-collect.de
Répondre
E
William Hagestad : les révélations d’Edward Snowden ont occulté les vrais problèmes<br /> <br /> http://www.linformaticien.com/actualites/id/30856/william-hagestad-les-revelations-d-edward-snowden-ont-occulte-les-vrais-problemes.aspx
Répondre