Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France : le nucléaire va tourner à la foire d'empoigne...

31 Mars 2011 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Malgré les déclarations de Naboléon Solo (et visiblement de plus en plus solo), l'avenir du nucléaire n'a rien de radieux en France.

L'accident japonais était évident. Si le nuke était REELLEMENT sans danger, on aurait mis les centrales en plein milieu des villes.

On les a expatriées en pleine campagne, et pour la plupart des pays, ce qui s'annonce est clair : on va inspecter, certainement en fermer certaines, et faire procéder à de lourdes maintenances pour les autres.

 

D'abord, le comité théodule justificateur, l'ASN va prendre son envol, et non plus rester un alibi. Il ne peut rester éternellement un béni-oui-oui.

"l'autorité a relevé des défaillances dans l'entretien et la maintenance des centrales. Elle relève des écarts importants dans la gestion de la sûreté et de la radioprotection selon les sites. "

Ma propre expérience dans l'industrie m'a livré une règle d'or ; pour réduire les coûts d'entretiens, il n'y a qu'une seule solution : les négliger et attendre l'incident, en préparant ses arguments : les listes de factures qu'on aura quand même dépenser...

Mais les nuages qui se lèvent sur le nuke sont d'ordre politique.  

Le Bade-Wurtemberg a élu des écologistes anti-nucléaires. Ils fermeront leurs propres centrales, le gouvernement allemand va sans doute les fermer, les plus anciennes qui devaient être prolongées, et les autres.

Mais ils vont sans doute regarder à côté : les centrales nuke de Fessenheim, et le Luxembourg va regarder du côté de Cattenom.

En effet, un accident à cette centrale rayerait le Luxembourg de la carte.

Mais, sans doute, Chooz arriverait à détruire une bonne partie de la Belgique, et certainement aussi le Luxembourg.

Quand à Gravelines, les retombées sur la Grande Bretagne ne sont pas à exclure. 

 

Dans le cadre de la construction européenne, le gouvernement français va se retrouver dans une situation impossible. En effet, si des stress-tests sont passés, avec des normes européennes, il est certain que certaines centrales devront être arrêtées, si ces stress-tests sont des bénis-ouin-ouin, ils seront déconsidérés.

 

En outre, les présidentielles approchant, il y aura forcément marchandage. A quoi sert le nucléaire simplement ? A rien. La seule réponse approchante, c'est que le bénéfice qu'il peut apporter en période normale, s'évapore en période froide avec la remise en service des centrales aux énergies fossiles.

En 1955, on brûlait directement du charbon pour se chauffer. Aujourd'hui, on brûle 4 fois plus de charbon dans les centrales pour faire la même chose, avec le chauffage électrique.

La seule chose que regarde le client, c'est le "confort".

 

Je me rappelle de l'évolution du chauffage dans l'immeuble où j'ai vécu mes jeunes années. D'abord au charbon, mais ça nécessitait de charger la chaudière chaque jour, et quand on est passé au fioul, on a pu supprimer la personne qui s'en chargeait, ensuite on est passé au gaz, et enfin, on se résolut à faire ce qu'il aurait du être fait au départ : l'isolation...

Mais celui qui paie (la note de chauffage) n'est pas celui qui investit...

 

La palme revient à notre Fifi national : il veut coordonner avec l'Allemagne. Celle-ci voudra sans doute aussi coordonner la sortie du nucléaire...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> @aetius320<br /> Ok mais tu vas faire de la peine à Nam.<br /> C’est son gourou. Même si le simple fait d’évoquer son nom fait que toute la City de Londres se pisse dessus. Il faut dire qu’il a fait fort là-bas où ses célèbres marbres de la BERD ne sont pas<br /> passés inaperçus. On a fini avec plus d’argent sous les pieds que dans les coffres et il a été démissionné vite fait pour compétences excessives et incompatibles hihi…<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Gravelines est aussi à quelques kilomètres à vol d'oiseau de la Belgique ( dans sa partie flamingante ) et de chez moi !<br /> <br /> et à qq mètres au dessus de l'eau de la Manche<br /> ( zones inondables des polders asséchés il y a mille ans ! )<br /> <br /> et à qq kilomètres des multiples installations Seveso de Mardyck , Dunkerque<br /> <br /> et permettrait aussi de faire crever définitivement la pêche , l'activité des ports voisins<br /> ( Dunkerque Boulogne Calais Dover Douvres )<br /> et d'arrêter toute activité de transports par Eurostar et Ferries de Calais-Douvres<br /> <br /> tout pour plaire<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> "D’autres arguments en faveur du nucléaire ?"<br /> <br /> Oui j'ai un argument. Un commentateur de ce blog avait fait valoir, il y a quelques jours, qu'Attali était pour la sortie du nucléaire.<br /> Sachant que cette raclure fait partie des individus ennemis de l'humanité en général et du peuple en particulier, on peut se demander si être d'un avis contraire à celui de ce "prophéte" n'est pas<br /> finalement une chose raisonnable.<br /> Un peu dans la même logique que celle de BHL pour les affaires étrangères....<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Et puis la catastrophe enrichit celui qui l'a provoquée. Le désamiantage continue à rapporter beaucoup d'argent à ceux qui l'ont installé... eh oui, ce sont les mêmes !<br /> Avec les nuisances on gagne double : une fois à l'aller et une fois au retour.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Encore une fois pan sur mon bec...<br /> Naturellement, je raisonne avec l'esprit d'un"petit" entrepreneur. Vous savez celui qui n'a cure des "management" modernes enseignés dans les HEC. L'esprit de pérennisation de l'entreprise, sur<br /> moyen terme et non pour le profit immédiat de l'actionnaire.<br /> L'actionnaire ultra, néo, capitaliste ou libéral. Finalement on ne sait plus comment les définir.<br /> Même la sémantique est trop dégoûtée pour reconnaître leur existence.<br /> Profits et subsides pour eux, pertes pour tous.<br /> C'est un des facteurs principaux de l'échec de notre société économique actuelle.<br /> Pensons à ces grands anciens auxquels on reprochaient leur paternalisme souvent excessif. Mais à choisir...<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Un accident à la centrale de Cattenom rayerait le très défiscalisé Luxembourg de la carte.<br /> Qui osera dire après ça que le nuke est néfaste ?<br /> C’est la fin du back to back. Une fois la blanchisserie fermée, il n’y aura plus besoin d’électricité pour la faire fonctionner. Le solde sera positif à tout point de vue.<br /> D’autres arguments en faveur du nucléaire ?<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> voir pétition "arrêterfessenheim.net"<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Simplet, je pense comme Patrick Reymond.<br /> Ma propre direction, dans sa bulle, n'écoute pas non plus les arguments des gens du terrain et demande à appliquer des procédures qui nous mènent droit dans le mur.<br /> <br /> Mais comme les provinciaux ne comprennent jamais rien à la politique des états-majors (dixit eux-mêmes), on attend la branlée des concurrents sur un dossier. Et puis ensuite bien sûr on fait marche<br /> arrière.<br /> <br /> Et oui, des fois, ça pique les branlées...<br /> (et je travaille dans la prestation de service mais pas ds le nucléaire....)<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Le malaise avec le nucléaire français vient surtout de l’état de l’ensemble de la société.<br /> L’enfant des trente glorieuses il est une espèce de carte postale d’une société moderne, performante, compétitive… rigoureuse dans la gestion des ses ambitions et de ses activités.<br /> Tout compte fait on peut dire que le nucléaire français était un modèle pour le monde.<br /> Or depuis un certain temps il suffit de feuilleter la presse gratuite – les faits divers sont des vraies gourmandises – pour s’en apercevoir que le navire France prend l’eau de toutes parts : Des<br /> poignées de portes qui vous reste dans la main six mois après l’aménagement dans votre « résidence de luxe » achetée sur plan (quand ce sont pas des fenêtres et des portes qui vous tombent dessus)<br /> ; des ciseaux, scalpels et autres outils qu’on retrouve dans le ventre des patients six mois après l’opération etc. etc.<br /> La corruption, à quasiment tous les niveaux sape insidieusement le fonctionnement de cette société pendant que la messe télévisuelle rempli parfaitement son rôle d’opium du peuple.<br /> Faut donc observer le nucléaire en tenant compte de la dynamique qui se dessine ; la tendance est manifestement involutive ; et dans ce contexte là j’ai réellement peur.<br /> Pendant de nombreuses années je planifiais l’achat d’une masure en Provence pour mes vieux jours – maintenant ce genre d’idées ne risque pas de me hanter autrement que comme un cauchemar.<br /> Bref, si à la lumière du présent on s’hasardait à prévoir de quoi aura l’air demain je suis clairement pessimiste.<br /> Je pense sincèrement que des accidents dans le nucléaire français seront nombreux et graves même si j’espère – infiniment plus – un ressaisissement de cette société afin que cela ne se produise<br /> jamais.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Je ne sais pas dans quelle industrie vous avez travaillé pour sortir une telle règle, à mon sens stupide. Le manque d'entretien par économie coûtera bien plus pas des réparations et donc pertes<br /> d'exploitation.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> oui, mais permet pendant quelques années de gros dividendes... Et puis, pour les catastrophes, il y a les assurances... Pas pour l'entretien courant...<br /> <br /> <br /> <br />