Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Haïti, vous avez dit Haïti ?

20 Janvier 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

ak47Moi, j'avais entendu autre chose : ça sonne un peu comme Irak et afghanistan.
D'ailleurs, l'odeur des cadavres du pays attire les mouches à merde.
En l'occurrence, les officines de mercenaires.
Leur but ? Simple, très simple :
- Eradication des risques élevés,
- Protection contre "l'agitation des travailleurs",
- Fournitures de gardes armés et d' escortes armées de convois.

En bref, la lutte des classes pur jus "agitation des travailleurs", et des centaines de missions "couronnées de succès" en Afghanistan et en Irak.
On ne pouvait rêver mieux.
On note aussi l'existence de nombreuses sociétés israéliennes. Ils ont des compétences, ils se sont fait la main sur la Palestine.

A ce propos là, d'ailleurs, Israël tenait la palestine sans trop de problème avant la première intifada.
La Palestine lui fournissait sa classe ouvrière. Et puis là aussi, on a sans doute considéré que "l'agitation des travailleurs" devait être calmée.

Quand au succès global en Afghanistan, un autre article de contreinfo en donne la saveur : un état failli.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> juste pour infos 12000 ricains et 2 présidents à la tache ???<br /> « Les scientifiques Daniel et Ginette Mathurin indiquent que le sous sol haïtien est riche en hydrocarbures et en combustibles fossible qui ont été répertoriés par des spécialistes étrangers et<br /> haïtiens. " Nous avons relevé 20 sites pétrolifères ", lance Daniel Mathurin précisant que 5 d’entre eux sont jugés de grande importance par les spécialistes et les politiques.<br /> <br /> Le Plateau central, notamment la région de Thomonde, la plaine du cul-de-sac et la baie de Port-au-Prince regorgent d’hydrocarbures, dit-il ajoutant que les réserves pétrolifères d’Haïti sont plus<br /> importantes que ceux du Vénézuela. " Une piscine olympique comparée à un verre d’eau voilà la comparaison pour montrer l’importance des gisements de pétrole haïtien comparés à ceux du Vénézuela",<br /> explique t-il.<br /> <br /> Le Vénézuéla est l’un des plus grands producteurs mondiaux de pétrole. Daniel Mathurin révèle que des enquêtes de plusieurs gouvernements antérieurs ont permis de vérifier l’existence de ces<br /> importants gisements de pétrole. Il rappelle qu’un document du parti Fanmi Lavalas au pouvoir en 2004, avait précisé les nombreux sites d’hydrocarbures en Haiti.<br /> <br /> <br /> <br /> Selon Daniel et Ginette Mathurin, la région des lacs, avec des villes comme Thomazeau et Cornillon, renferme d’importants gisements de pétrole.<br /> <br /> Interrogée sur la non exploitation de ces sites, Ginette Mathurin a précisé que ces gisements sont déclarés réserves stratégiques des États Unis d’Amérique. Tout en faisant état de son<br /> incompréhension d’une telle situation, elle rappelle que la caraïbe est considérée comme l’arrière cour des États Unis.<br /> <br /> Cependant Daniel Et Ginette Mathurin indiquent que le gouvernement américain avait en 2005 autorisé l’exploitation des réserves stratégiques des États Unis. Cette porte doit être utilisée par les<br /> politiques haïtiens pour lancer des négociations avec des compagnies américaines dans la perspective de l’exploitation de ces gisements ajoute Daniel Mathurin.<br /> <br /> Les spécialistes soutiennent que le gouvernement de Jean Claude Duvalier avait vérifié l’existence d’un important gisement de pétrole dans la baie de Port-au-Prince peu de temps avant sa chute.<br /> <br /> De plus, Daniel et Ginette Mathurin révèlent que l’Uranium 238 et 235 et le zyconium existent en gisement dans plusieurs régions notamment à Jacmel.<br /> <br /> L’Uranium est utilisé dans les réacteurs nucléaires pour la production d’énergie électrique. »<br /> <br /> Il est donc intéressant de constater que toutes ces découvertes ont été soigneusement caché de l’opinion publique. Et ce n’est pas tout ! Un autre témoignage rédigé depuis 2004 par Georges Michel<br /> alertait les communauté noire sur la scène internationale, à propos de ces mêmes découvertes :<br /> <br /> <br />
Répondre