Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a encore 38 %...

25 Février 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Des sondés qui considére l'Union Européenne, comme "source d'espoir"...

Contre 60 en 2003 et 50 en 2011.

On peut se demander, devant les faits, et la décrépitude totale de l'Union Européenne, son échec politique, économique et financier, tout aussi total, comment on fait pour trouver ENCORE 38 % des sondés, qui considére le machin, comme une "source d'espoir".

 

Sans doute des gens qui sont sur une autre exo-planéte.

 

Comme je l'ai dit, le néo-libéralisme ne tient qu'en achetant les votes de gens qu'ils maintiennent hors  du système économique global, à savoir cadres, retraités, fonctionnaires.

 

Ceux-ci, exemptés de domination sociale, bénéficient de rémunérations correctes, et sûres, même s'il existe des retraités pauvres.

 

25 % la trouve efficace ? Ah bon ??? 75 % pas efficace ou peu efficace.

On trouve ici, l'explication, dans une propagande sans faille, achetée à une classe journalistique, elle aussi achetée, appliquant, elle aussi, la loi des rendements décroissants.

ça coûte de plus en plus chère, et c'est de moins en moins efficace.

 

La seule bonne nouvelle, donc, est que de moins en moins de gens y croient, la mauvaise, c'est qu'il y a encore 38 % de personnes ne disposant pas d'un cerveau en état de marche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Non, Che, les mots n'ont plus aucun sens dans les média, et depuis bien longtemps. Quand ils disent "populiste", il faut généralement entendre "populaire", mais ça leur ferait mal au fion à ces
lopes de reconnaitre qu'il y a un peuple et qu'il peut avoir un avis différent du leur. Question de classe et de valeurs probablement...
Répondre
C
non ! Beppe Grillo n'est pas un populiste ! mettre sous la même bannière de populisme Grillo et Berlusconi, c'est chercher à brouiller les messages et les intentions. Le terme de populiste ne veut
rien dire ! c'est un cache sexe pour les élites. Les mots ont-ils encore un sens quand il sortent de la bouche des journaleux ?
Répondre
B
Lundi 25 février 2013 :

Silvio Berlusconi prône la sortie de l'euro.

Beppe Grillo prône la sortie de l'euro.

Ces deux hommes ont réuni plus de 50% des suffrages.

Vers 19h20 :

L'Italie submergée par une vague populiste.

Submergée par la vague populiste, voilà l’Italie telle qu’elle se présente d’après les résultats du dépouillement au Sénat. Les voix des berlusconiens et des « grillini » - les partisans de
l'ancien comique Beppe Grillo - atteignent ensemble plus de 50% des suffrages. Ils prônent l’un et l’autre la sortie de l’euro. Il faudra bien sûr attendre les résultats de la Chambre pour avoir
une idée définitive mais on devine d’ores et déjà que la situation italienne ne pourra qu’être jugée inquiétante par le reste de l’Europe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130225.OBS0031/l-italie-submergee-par-une-vague-populiste.html
Répondre
P
Interview du seul Juif condamné pour Antisémitisme... le Professeur Roger Dommergue Polacco de Menasce :

http://youtu.be/i4dZTCdvFzI
Répondre
H
Il est bien clair que l' "Union Européenne" ne doit pas être vue comme une construction, mais comme une déconstruction, celle des états, auxquels in fine on ne substitue rien, comme le montre
l'exemple frappant du contrôle de la finance et des mouvements de capitaux.
Répondre
L
38% , les profiteurs ou les idiots ..
Répondre