Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils ont aussi NDDL

30 Novembre 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport aérien

En Chine.

 

C'est précisé dans "la Chronique agora" :

 

" le développement local chinois se résume le plus souvent à qui aura les plus belles infrastructures industrielles, qui aura les plus larges autoroutes, les aéroports les plus grandioses et les quartiers d’affaires les plus futuristes."

Très basique et très école maternelle : c'est moi qui ait la plus grosse...

 

Et on parle particulièrement du devenir de NDDL : "halls d’aérogares qui rappellent furieusement l’Espagne et où seuls les mouches volent ".

 

Sans compter, bien sûr, le reste : "Résultat de ces décisions d’investissements sans corrélation avec la réalité économique : des cimenteries et des aciéries qui tournent au ralenti pour ne pas mettre le pays en surcapacité, des autoroutes au tracé défiant la logique... "

 

Toujours pour avoir la plus grosse...

 

Et pour gorger quelques milliardaires. Comment tout ceci ne pourrait il pas mal se finir ???

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
voir a la 59eme minute
Répondre
G
la derniere conference de delamarche :

le gaz de schiste au Etats-unis c'est BULLSHIT !

http://fortune.fdesouche.com/289843-conference-dolivier-delamarche-la-verite-qui-derange-les-sujets-brulants
Répondre
L
Décidément un formidable article que celui qui suit, et que je ne peux m’empêcher de citer pour ceux qui ne l’aurait pas encore lu (et relu pour la énième fois comme je viens de le faire).
Le genre d’article qui vous fait subitement réaliser à quel point vous (moi) ne savez finalement pas grand-chose. (Montaigne avait déjà tout dit à ce sujet en trois mot : « que sais-je »).
Finalement, je suis aussi nul que Christophe, celui qui regarde le même miroir que moi, mais dans un angle opposé de la pièce.
Nous méritons tout deux de connaître l’enfer sur terre : finir dans la même chambre à l’hospice (les propos sur la maîtrise des océans donneraient aussi, au moins à moyen terme, plutôt raison à
Simplet sur l’échange que nous avions eu ; c’est dommage, il restera un troisième lit vide dans la chambre).
Je ne sais pas ce que pensera Patrick sur le point de vue exposé à propos du pétrole abiotique.
Par contre, je m’inquiète de ce qu’il restera de l’amitié proclamée jadis du sieur Alain Soral avec A. Chauprade et de leur prétendue convergence de vue.
Je veux parler de l’inaltérable projet de domination commune sur le monde de « l’Empire américano sioniste » et, sur le plan de la France, de son chèque en blanc tiré systématiquement en faveur du
« camp musulman » (lequel ?), et d’une main de plus en plus somnambule.
Bon… J’aime bien Soral malgré tout. Au moins il sait rester drôle.

http://www.realpolitik.tv/2012/11/aymeric-chauprade-ou-vont-la-syrie-et-le-moyen-orient/

Sur realpolitik TV, aussi indispensable (indispendable, pour ceux d’en face) que Fortune, Reymond, Hoplite, Drac et les autres.

PS : Totophe, pour notre future cohabitation, n’oublie pas ta brosse à dent.
Répondre
N
Je suis resté un mois en Chine cet été, et je dois dire que mon opinion est mitigée.

Le développement du centre de Shanghai et de Pekin (bcp moins vrai pour Pékin ou il y a bcp moins de chantiers) est assez sain : on est comme à New-York au début du XXe siècle, là je n'ai rien à
redire.

Par contre, dans toutes les petites villes ou je suis passé, il y avait la même folie constructrice, avec des projets énormes à tous les coins de rue. Là par contre je me fais plus de soucis pour
la soutenabilité.

C'est un peu comme lorsqu'en France on faisait du Robien dans les bled paumés, mais là l'echelle est bcp plus importante.

Autre disparité constaté : la qualité. Certains projets de constructions semblent très étudiés (souvent piloté par des cabinets allemands), écolo, avec un nombre d'étage pas trop important et de la
verudure, en banlieu mais pas trop loin d'une très grande ville.

Par contre d'autre projets sortent de nulle part en plein desert.. certaines infrastructures sur-dimensionnées dans le style soviétique, comme un maillage de ceratins centres villes en routes 2x5
voies (pas autoroute d'ailleurs, on peut traverser en vélo ou à pieds...).
Répondre