Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jancovici prend le bonnet rouge...

5 Décembre 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Sur la question énergétique.

 

Pour NDDL, il nous dit qu'Ayrault est ben vieux, avec ses 60 ans, pour comprendre le monde d'après, et que le transport aérien, qui a entrainé la fusion des élites mondialisées, n'est réservé qu'à elles, mais que c'est bientôt fini.
Le transport aérien concerne uniquement les riches, soit, en France, 20 % de la population.


Pour résumer, Jancovici nous dit qu'Ayrault est un vieux XXX... attardé, avec des élites toutes aussi vieilles que lui et attardées, qui continuent, parce que le coup est parti.

On ne saurait mieux décrire les "autorités" partisanes du projet. Des gens, au pire gâteux, au mieux déphasés, incapable de comprendre 40 ans d'histoire qu'ils vivent pourtant, en direct.

On ne saurait mieux dire, ils sont tellement vieux qu'ils ne verront que l'inauguration (avec champagne et petits fours), si elle se fait, et pas la déconfiture, aux dépens du contribuable.

 

"Pour moi, la transition doit être un moyen de résister au monde fini, alors qu’elle est généralement vue par nos dirigeants comme un ensemble de mesures sympas financées par la croissance. Ils n’y sont pas du tout. Ni les médias, ni les dirigeants politiques ni les mouvements environnementaux ne partent de la bonne vision du monde, où l’environnement est le socle de notre économie et non pas son ennemi. Sans comprendre cela, on part dans la mauvaise direction".

 

Bien sûr, les hommes politiques n'ont pas enterré la croissance. Ils y croient encore, et pour eux, la panne actuelle est provisoire, et non définitive.
Pourtant, la crise, commencée en 1974, accélérée en 2005, s'accélére encore.

 

Et pour cause, le pétrole ne descend guère, et il n'y a aucune alternative crédible.

 

Pour sortir de la crise, sans croissance, il faut reprendre le contrôle de la planche à billet et investir, dans le cadre d'une société stable, et non plus de croissance..

 

Mais jancovici reste encore très attaché à un mythe nucléaire écorné. On voit très bien la gabégie de l'EPR, où même ENEL jette l'éponge.

Là aussi, aucune remise en cause, pourtant, la consommation de l'électricité obéit, elle aussi, à la même non-logique, issue de l'après guerre.

Bien sûr, en partant de très bas, la consommation d'énergie est, en elle même, quelque chose de positif, mais à partir d'un certain seuil, elle devient addiction, conflits d'intérêts, bêtise intrinséque, ignorance crasse...

 

En un mot, il y a effet de génération. Les "décideurs" actuels sont simplement vieux, et ils n'ont même plus la possibilité de changer leur schéma mental.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Je connais le bonnet d'âne mais je connais pas l'expression "prendre le bonnet rouge" ce qui fait que je perds de la substance sur ce post.<br /> En revanche Monsieur Jancovici qui ne veut où ne peut démordre de l'intérêt du nucléaire devrait étudier les enseignements sur les boucles de rétroactions sur les incidents dans la production, la<br /> maintenance, les ressources humaines; et oui un jour trop de pression sur les employés, le vieillissement des ingénieurs de la filière et la difficulté à les remplacer participeront de l'état des<br /> lieux post accident inévitable avant 5 à 15 ans du simple fait du vieillissement des structures et des hommes.<br /> Monsieur Jancovici à d'autres qualité, entre autre de nous avoir averti du peak oil et le journal la décroissance sous mes conseils a repris sa théorie comme quoi la courbe de la croissance suit<br /> celle de le quantité de pétrole produite. Cette clé de lecture donne une profondeur et une autre manière de voir et nous indique encore une fois s'il en était besoin que la croissance n'est plus<br /> qu'une croyance, mais certaine croyance ont la vie dure et même se transforme jusqu'à on ne sait pourquoi elles chutent !!!
Répondre
D
Pas amusant du tout , FONDAMENTAL Pour ceux qui veulent comprendre, très très bon : Enjeux géopolitiques pour l'avenir.<br /> <br /> voir en particulier :<br /> vers 18 min finances ou énergie ?<br /> vers 35 minutes s300 contre f18 !<br /> <br /> etc etc<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xwAwXimUYpY
Répondre
B
Mercredi 5 décembre 2012 :<br /> <br /> Standard and Poor's place la Grèce en situation de défaillance partielle.<br /> <br /> L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's (S&P) a placé mercredi la Grèce en situation de défaillance partielle, à l'heure où le pays est engagé dans un complexe programme de rachat<br /> de sa dette visant à débloquer l'aide de ses bailleurs de fonds.<br /> <br /> Epicentre de la crise de la zone euro, la Grèce n'est désormais plus qu'à un cran du défaut de paiement total, selon S&P, qui avait déjà placé le pays en défaut partiel en février avant de<br /> remonter sa note à CCC en mai.<br /> <br /> http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___SP_place_la_Grece_en_situation_de_defaillance_partielle71051220122253.asp
Répondre