Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'adieu au nucléaire civil ne ressucitera pas le nucléaire...

7 Septembre 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Contrairement à ce que dit une presse système, à la narrative aussi orientée que fausse (là, je fais mon petit De Defensa).

On s'en tient à une ligne politique, même si celle-ci s'avére complétement erronnée.

On est d'ailleurs très prudent, dans cette même presse sur l'évolution de la production renouvelable, tellement prudent, qu'on se demande si l'objectif visé (35 % de l'électricité renouvelable) sera rempli, alors que le montant atteint déjà 25 % en 2012 (premier semestre), et que cette proportion augmente de 4 % chaque année.

Le plus vraisemblable, c'est que l'éolien, arrivé à maturité continue sa course, et qu'on dépasse 50 % dès 2020.

En effet, le 35 %, c'est précisé comme un minima, et dans l'article en question, comme un objectif, ou un maxima.
En outre, comme cette industrie éolienne est mature, elle est désormais dotée d'un lobby, procure énormément de travail et reste un des seuls moteurs de croissance.
Bon, je sais, au soviet de Bruxelles, ils sont capables de tout casser, mais affronter un lobby, ils ne savent pas faire, et adoptent la politique de la carpette.

 

123 TWh d'électricité renouvelable ont été produits en Allemagne, et cela ne représente qu'une partie du renouvelable, dont le total de production se monte à 300 TWh.

Le seul problème allemand est un mauvais investissement, dans le solaire Photovoltaïque, qui pompe les crédits, pour des résultats médiocres.

Les investissements dans ce créneau représente 3 fois ce qui est investi dans les autres créneaux, et bien entendu, rien à propos des hydroliennes et des barrages...

Autant j'ai dit que le solaire thermique était mature, autant le photovoltaïque reste encore un objectif d'avenir.

Pendant ce temps là, l'éolien off-shore reste totalement marginal, et c'est là que réside les plus grandes ressources.

Ce qui a été visé dans le soutien au secteur, c'est essentiellement la création d'emploi, qui a été importante en 2009-2010.

 

Comme on m'a dit que je n'avais pas parlé des STEP (station de transfert de l'énergie par pompage), ceux-ci sont un outil indispensable de stockage de l'électricité sous forme d'eau. 

 

L'Allemagne ne reviendra pas au charbon, ou plutôt n'y revient que pour fournir à prix démentiel le jus aux périodes de pointe, aux français, si friands de chauffage électrique.

 

Le nucléaire américain, lui reste dans les limbes, et les espérances d'EDF resteront des espérances, coûteusement achetées, et remplissant les poches de Warren Buffet, déjà bien pleines.

Faut il rappeler aussi, les problèmes l'an dernier des centrales nucléaires (notamment Fort Calhoun) ont été menacées par la montée des fleuves.
Cette année, elles sont menacées par la baisse du Mississipi...

 

En France, c'est le statu quo qui devient intenable. Le nucléaire ne peut plus être développé, faute d'eau, et la production devient insuffisante à satisfaire toutes les gabegies.

On devra taper sur toutes les consommations indues, et le changement apparu dans la tarification, c'est à dire, le retour à la norme soviétique, pour "cause de plafond qui s'est reformé sur nos têtes" (F. Braudel), va entraîner bien des questions, des foires d'empoignes, et la crise énergétique va emporter en enfer le CAC40, qui représente les rentiers de l'énergie (et de tous genres), et non, un quelconque dynamisme économique.

 

On devra impérativement consommer moins, quelque soit le gouvernement. Et cela bien sûr peut s'avérer pire, si la production d'U défaille, bien que c'est connu, le Kazakhstan, c'est du sûr, comme ...; comme, tiens, l'egypte, la Tunisie, la Lybie, ou même l'Arabie saoudite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Vous pensez sérieusement que ces sources (http://objectifterre.over-blog.org/article-energie-l-allemagne-et-le-france-deux-planetes-tres-differentes-109596592.html) sont plus fiables que celles qui<br /> indiquent la débandade du photovoltaïque et de l'éolien en Allemagne ?<br /> <br /> Moi d'un côté je vois des faits : l'Allemagne construit 23 centrales à charbon.<br /> Et de l'autre, les délires non sourcés et encore moins étayés d'un Khmer vert idéologue.
Répondre
P
Le "Contre toute attente" est de nouveau de mise ! Il faut dire que c'est devenu un classique de la presse mainstream qui ne voit pas plus loin que son nez.<br /> <br /> <br /> http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/09/10/les-exportations-chinoises-marquent-le-pas_1757781_3216.html
Répondre
P
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-septembre-2012-13681.html
Répondre