Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'échec du coton OGM.

19 Mars 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Les producteurs indiens de coton devaient connaitre la prospérité. Grâce au coton OGM, ils devaient produire 3 à 4 fois plus de coton à l'hectare, soit 1500 à 2000 kilos contre 500 pour les variétés classiques. Ils en produisent souvent 200.

En plus, ils doivent utiliser des quantités copieuses d'insecticides.
S'ils semblent avoir une efficacité réelle contre leurs prédateurs, ces plants voient apparaitre des ravageurs secondaires tout aussi affamés. 

Les paysans, eux, se suicident en masse, ou essaient de vendre leurs terres, leurs biens, tout ce qui est possible, mais il n'y a pas d'acheteurs. Tous sont ruinés. Il faut préciser que les victimes de ce coton OGM étaient des gens aisés pour l'Inde avec un patrimoine non négligeable pour ce pays. On parle de valeurs de 10 000 euros.

En réalité, il n'y a eu aucune étude d'impact. L'intérêt de Monsanto et l'intérêt des paysans, c'est deux choses différentes, voir incompatibles.

Là aussi, nous avons un superbe comportement Milgram. On torture les gens et ceux-ci tendent la joue pour être frappés et électrocutés.
Là aussi, la rebellitude existe. Elle atteint 10 % des producteurs. Dans ce cas, comme dans le cas de la bulle immobilière, on ne peut qu' être frappé par la naïveté de certains acteurs. Mais quand on juge de l'extérieur, on voit aussi mieux la difficulté de n'être pas emporté par la vague de comportements conformistes.

Les agriculteurs indiens n'ont d'ailleurs pas trop réfléchi. Si effectivement la production avait été multiplié par 3 ou 4, ils auraient aussi été ruiné. Le marché du coton aurait été saturé et les prix se seraient sentis mal.
Ils avaient une alternative : être ruiné par le coût des semences si le produit ne fonctionnait pas, ou être ruiné par l'effondrement des cours.
Finalement, il était judicieux de ne rien changer. On pouvait au moins parier sur le fait que ça ne fonctionne pas...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> @ kalchaqui<br /> http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/716-vie-de-merde-bouffe-de-merde-corps-de-pauvres.html<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Boufadou, Tout á fait d'accord avec toi sur ce chapitre. Tu décides de ne pas participer á cette orgie de consommation, c'est respectable.<br /> Tu sais aussi que tu restes isolé dans ta démarche...que j'approuve sans encore avoir le courage ou l'intelligence d'y participer.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> tu laches jamais le morceau.<br /> je pratique depuis 25 ans mais suis pas integriste.pas de leçon à donner ni à reçevoir.<br /> La part de la matiere premiére agricole dans le produit fini c'est peanuts,c'est de l'emballage,de la pub,du transport,des grosses<br /> marges pour x y ,du plastique plein les poubelles .Apres il faut essayer d'éviter les<br /> chausses'trappes dans la consommation comme ailleurs .Nous sommes aussi la pietaille .<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Une leçon d'agronomie de Boufadou ?<br /> Depuis quand l'alimentation bio est prisée par les masses populaires ?<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Vous avez un probleme avec le bio vous n'y connaissez quedalle vous ne voyez que des bobos chez<br /> les consommateurs et des rigolos chez les producteurs.Un peu léger comme analyse.<br /> Quelle solution il te reste quand tu es agriculteur pour echapper au productivisme et à l'industrialisation? Le bio n'aurait jamais du exister et disparaitra logiquement. Quand?<br /> Les ogm c'est pour l'instant la reponse des margoulins aux impasses techniques qu'il ont contribuer à créer ,<br /> <br /> .Bien sur il ne faut pas être contre le progres technique mais les arbres ne montent pas jusqu'au ciel; il faut revenir aux fondamentaux de l'agronomie et rentrer un peu l'artillerie lourde.C'est<br /> comme la pêche ont peut construire des bateaux plus gros, racler plus profond...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Parfaitement kalchaquito ; nous voilà d’accord. Je comprends parfaitement la nécessité de moderniser dans la filière agricole comme dans toutes autres ; le malaise (et méfiance de ma part) vient du<br /> fait que nous avons affaire à des voyous ; comment dire - c’est un peu comme le fameux jeu de bonneteau - on t’encense avec un joli discours basé sur la modernité et la multiplication des bénéfices<br /> par x fois mais à la sortie s’est le suicide qui se manifeste comme la suite la plus logique.<br /> J’ai beaucoup aimé l’expression de baretous:»le coeur lâche chez les hamsters, la roue tourne, tourne , tourne et le marchand ramasse, ramasse, ramass...»<br /> Voilà, et je crois que je n’ai jamais dit autre chose que ça ; n’empêche qu’on s‘est engueulé d’une façon inimaginable y a une année ou deux.<br /> Il existe sans doute dans la filière OGM des hommes honnêtes, des scientifiques enthousiastes et géniaux, et de la réelle valeur humaine mais elle est poussée au second plan par les voyous dont<br /> l’unique objectif est de dominer ; et pour atteindre à cette domination tous les moyens sont bons ; je n’ai cité que qqsuns.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> pas grouillot de monsanto? mmmmh! j'en doute ou alors d'une autre boite dans le genre...<br /> <br /> quel bonheur hein de voir la productivité augmenter exponentiellement avec des petites graines magiques, ou une petite piquouse de somatropine pour faire pisser le lait......le tout à un prix de<br /> vente pour le producteur diametralement opposé....et oui le bonheur est dans les volumes pour l'organisme stockeur, la filiere, la fameuse filiere qui prends sa dime au tonnage, qui taxe les<br /> semences de ferme avec une cvo ( contribution volontaire obligatoire! non ne rions pas!)<br /> les paysans français aussi se suicident notamment chez les laitiers en ce moment, le coeur lache chez les hamsters, la roue tourne, tourne , tourne et le marchand ramasse, ramasse, ramasse......<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Sclavus, mon ami, les paysans du tiers monde ne sont pas arrierés, leur système de production est efficace pour leur survie, c'est á dire ils arrivent á se nourir eux et leurs familles mais n'ont<br /> pas la capacité de nourir les urbains sophistiqués comme toi. Le petit paysan Chilien fabrique sa vinasse "tinto" que tu ne boiras jamais et je ne te le souhaites pas, le petit paysan Chilien n'a<br /> pas la capacité de produire un alma viva qui demande beaucoup de capitaux, beaucoup de technologies, beaucoup de savoir faire et beaucoup de marketing pour que les urbains à 12000 km puissent s'en<br /> délecter.<br /> Tant qu'aucun élément perturbateur ne vient déranger le paysan du tiers monde tout va bien, tout est en équilibre.<br /> Quand un probleme climatique survient, quand le gouvernement souhaite "développer" l'agriculture, alimenter les masses urbaines dont tu fais partie, produire au lieu d'importer, le changement de<br /> vie du petit paysan est majeur et si comme c'est trop souvent le cas, personne ne l'accompagne dans cette mutation, c'est la catastrophe...<br /> Il se produit des suicides en masse et les raccourcisseurs d'analyse attribuent ces suicides aux semences de coton OGM...<br /> Affligeant... Comme tu le dis, personne ne connaît aussi bien l'agriculture que les agriculteurs ...ta sagesse nouvelle te recommandera donc d'écouter les agriculteurs du tiers monde ou du premier<br /> monde pour forger ton opinion.<br /> Dans le même ordre d'idée, qui connaît le mieux la nature, les chasseurs paysans ou les urbains du quartier latin ?<br /> Je ne suis ni chasseur ni grouillot de Monsanto et comme toi je déteste le délire bio des estomacs Français trop bien remplis, reste á définir ce qui est "normal" selon toi...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Je ne mange pas de bio compañero ; je m’en fous du bio ; restons normaux c’est tout.<br /> Personne ne connaît mieux la terre que le paysan qui la cultive et ce n’est pas un quelconque Dr Mabuse de chez Monsanto ou dieu sait quel autre laboratoire qui me fourguera ses miracles de camelot<br /> (lait aux hormones de croissance, soja insensible aux pesticides, vaches élevées avec une nourriture composée à partir des déchets de viande d’autre vaches etc. etc.<br /> Après tu peux toujours accuser les paysans du tiers monde ; les « arriérés » dont l’ignorance est la cause de leur propre malheur. Il faudra donc qu’ils suivent des stages chez Monsanto ?<br /> Avec le père Bush comme responsable pédagogique ?<br /> Allons kalchaquito ! leur sac est vide et ne me dis pas que tu y crois encore.<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Rien de nouveau chez Sclavus, du copier coller, des grandes envolèes lyriques avec des phrases que je ne comprends pas même en les relisant quatre fois, sans doute les effets dévastateurs de ma<br /> consommation immodérée d'OGM.<br /> Ce qui me rassure ce qu'avec une alimentation calibré Bio Paris intra muros, les neurones de sclavus s'absentent quand ils voient le mot Kalchaqui.<br /> Si un point positif, une agressivité beaucoup moins acérée que dans le passé et une ode ínèdite et insolite á la démocratie, la sagesse Sclavus, la sagesse...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Kalchaquito défend bec et ongles ses champs de soja transgénique ; je comprends bien kalchaquito – ce n’est que du bon sens regardant le midi à sa porte.<br /> Et puis je suis en partie d’accord avec kalchaquito : Il faut bien laisser les gens opter pour l’OGM si ça leur chante ; y a bien d’autre qui choisissent de changer de sexe ; bref un choix<br /> libre…<br /> Le jour où les promoteurs et producteurs des OGM se comporterons de la sorte je serais de leur coté ; seulement pour l’instant ce n’est pas le cas ; pour l’instant ils pratiquent : La corruption<br /> des scientifiques et des personnalités politiques, la publicité mensongère le bourrage de cranes et autres manipulations, intimidations de personnalité souhaitant garder leur indépendance, truquage<br /> d’études portant sur leurs produits etc. etc.<br /> Bref ils pratiquent toutes sortes de procédés mis en place et rodés par la CIA.<br /> Avoir recours à ce genre de procédés veut tout dire pour un esprit éveillé ; ces pratiques ne relèvent pas de la démocratie mais de totalitarisme qui cache son nom.<br /> Une société démocratique pour le rester doit garder le fonctionnement de ses institutions dans cet esprit là ; le moins qu’on puisse dire au sujet des promoteurs / producteurs des OGM c’est qu’ils<br /> sont à l’opposée de ça.<br /> Les métaphores que tu utilises concernant les paysans indiens ne sont ni opérantes ni motivées par l’esprit d’objectivité.<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Et tant qu'on est en Inde, un mot sur un des pollueur universel dont le lobby a été beaucoup plus efficace que celui de Monsanto, en terme d'image.<br /> Coca cola complice du nivellement culturel par le bas, complice des firmes pharmaceutiques pour le développement de l'obésité, Coca cola qui pretend remplacer l'eau, Coca Cola et l'addiction<br /> psychologique et physique qu'il provoque chez les masses assoifés, des familles qui dépensent jusqu'à 1/3 de leurs revenus en Coca cola, vous en connaissez ? moi oui!!!<br /> Coca cola, les bienfaiteurs du sport, Monsanto, l'ogre qui manie la faux á suicides...<br /> Comment Monsanto ont-il pu etre aussi nuls pour manipuler l'opinion ?<br /> <br /> Patrick, s'il vous plait, quand vous causerez d'agriculture et/ou de tiers monde faites vous conseiller par des gens plus sérieux que Greenpeace ou la conf paysanne. Merci, vos écrits en seront<br /> d'autant plus percutants.<br /> <br /> Inde: Coca-Cola accusé de pollution<br /> lundi 22 mars 2010 | Publié 12:31 | Actualisé 12:32<br /> <br /> Et aussiInde: Coca-Cola accusé de pollution<br /> Chrisitine Pujol retranchée dans son bureau<br /> La patronne des patrons indétrônable?<br /> Email Print Une ville du sud de l'Inde réclame une amende à Coca-Cola pour pollution de l'environnement.<br /> <br /> Coca-Cola est accusé de pollution dans une ville du sud de l'Inde, a-t-on appris lundi auprès des autorités locales. Ces dernières réclament une amende d'envrion 35 millions d'euros.<br /> <br /> Selon une enquête d'experts du gouvernement du Kerala, un Etat du sud dirigé par le parti communiste, l'usine de mise en bouteilles "Hindustan Coca-Cola Beverages" de la ville de Palakkad a<br /> contaminé les nappes phréatiques et pollué l'environnement avec des déchets solides.<br /> <br /> "Plusieurs études ont révélé que l'usine de Coca-Cola a contaminé l'eau et le sol de la zone. Le groupe doit payer pour cela", a déclaré à l'AFP le ministre de l'eau du gouvernement local, N.K.<br /> Premachandran.<br /> <br /> Les autorités réclament 2,16 milliards de roupies (35 millions d'euros) à titre de compensation pour les pertes agricoles, la pollution aquatique et les problèmes de santé, entre 1999 à 2004.<br /> <br /> Après des protestations d'associations et d'habitants, l'usine avait été fermée en 2005.<br /> <br /> Coca-Cola a fermement démenti les conclusions de l'enquête. "Si l'on se fonde sur des expertises scientifiques, il n'a pas été démontré que nos activités sur le site de Palakkad ont été la cause de<br /> problèmes locaux d'eau", a ainsi déclaré le groupe américain dans un communiqué<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Et revoilà l'hystèrie collective des bons élèves en biologie au collège.<br /> Des urbains qui parlent de rotation pour éliminer le mildiou du tournesol, ça me fait pouffer de rire, les supposés traitement chimiques contre le mildiou du tournesol, si vous en connnaissez un<br /> qui marche signalez-le, je suis preneur. Personne ne traite le mildiou du tournesol, chers amis, renseignez.vous donc sérieusement.<br /> Un autre vitupère contre des variétés mutantes de tournesol resistantes à certains herbicides, c'est faux, il ne s'agit pas de mutation mais d'un caractère de rèsistance aux herbicides de la<br /> famille des imidazolines et un autre résistant aux sulfolinurés, caractères trouvés dans des populations sauvages de tournesol...<br /> Ceci dit toute les cultures sont résistantes aux herbicides qu'ont leur applique sans pour autant avoir été traffiqués ou mutés où je ne sais quoi...RÉVEILLEZ-VOUS, INSTRUISEZ-VOUS "!!!<br /> <br /> <br /> Bref, lamentable, certains continuent de relayer du n'importe quoi greffé sur du n'importe quoi...<br /> <br /> Michel est le seul qui commence á réfléchir, je ne suis pas d'accord avec lui mais je suis heureux qu'il constate que le monde agricole et celui des telecoms comme les autres mondes sont en<br /> continuelle évolution et que les survivants sont ceux qui s'adaptent, qui peuvent s'adapter!!! Depuis que le monde est monde, c'est la même histoire et c'est pour cette raison que vous et moi<br /> lisons ce blog aujourd'hui.<br /> <br /> Le problème en inde, c'est l'évolution excessivement brutale qui est imposée par des technocrates, á des agricultures qui n'ont pas les moyens financiers, d'éducation, de structures á évoluer aussi<br /> vite. Mettre des OGM dans les mains de paysans indiens c'est comme leur imposer de rouler á 250 km/h sur leurs chemins défoncés avec la Ferrari préconisé par le gouvernement.<br /> Le problème n'est pas l'OGM, c'est la nulle capacité á le faire fonctionner.<br /> Effectivement, les inadaptés de FT et les paysans Indiens se suicident, c'est bien triste, mais ce n'est ni la faute des nouvelles techniques de télecoms ni des OGM.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> je suis un ancien producteur de lait de vache, et je vous donne raison.<br /> <br /> j'ai arreté la production vu la hamsterisation de l'agriculture, l'agriculteur étant la variable d'ajustement.<br /> <br /> les 2 dernieres années je n'ai même pas déposé de dossier pac pour toucher le peu d'aides auxquelles je pouvais prétendre. La dda m'a relancé au télephone en me demandant pourquoi..........<br /> <br /> http://www.bhmag.fr/images/img3/hamster-usb.jpg<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> pour continuer sur le tournesol c'est une culture qui peut se conduire sans pesticides pour peu qu'on respecte les rotations comme tu dis et avec un ou deux binage buttage pour les herbes. Il y a<br /> quelques années la pac accordait des mesures agri environnementale pour le tournesol sans pesticides,ça n'a pas duré les kadors ont fait virer cette aide qui leur passait sous le nez<br /> Depuis peu des nouvelles variétés mutés résistentes aux herbicides... grrrrrr<br /> Qui a dit reduire de 30% les pesticides? Le grenelle du bla bla...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> La firme Monsanto ne prospère que grâce au mensonge. Rappelez-vous la publicité qui vantait les bienfaits du Rondup ! Cet herbicide n'était soit disant pas dangereux pour l'environnement, Monsanto<br /> disait même qu'il était biodégradable. Or, il n'en était rien bien au contraire. On a finit par retrouver la matière active "glyphosate" dans les nappes phréatiques et dans les rivières tuant les<br /> poissons. Plus tard, on apprendra que cette molécule est cancérigène pour l'être humain. Que son inhalation est dangereuse est quelle nécessite le port d'un masque et de gant. Combien de jardiniers<br /> amateurs et d'agriculteurs ce sont fait bercer de ces mensonges pour arriver à bout des mauvaises herbes?<br /> Monsanto cherche à breveter le monde du vivant en rendant esclave la population agricole. Tout est fait, non pas pour apporter des solutions aux paysans mais pour les mener à la ruines. Et si<br /> Monsanto continue à étendre son emprise dans le monde c'est que les pouvoirs politiques sont corrompus.<br /> Les OGM sont à bannir! On veut ne faire croire encore que ces manipulations génétiques sont une solutions car l'usage des pesticides en serait réduit. Cela est totalement faux. On sait très bien<br /> que les insectes et les maladies finissent pas s'accoutumer aux insecticides ou fongicide qu'ils soient utilisés par voie aérienne ou par voie génétique.<br /> En France, la culture du tournesol donnée des rendements remarquables, il y a une vingtaine d'années. Puis le mildiou et d'autres maladies sont venues amoindrir les rendements. Mais cela a ouvert<br /> la porte aux firmes de phytosanitaires. Elles ont fait croire qu'en utilisant la chimie anti-mildiou les rendements reviendraient. Les résultats furent probants les premières années avant que<br /> n'apparaisse une deuxième race de mildiou encore plus virulente. Les semenciers ce sont mis aussi à faire des variétés plus résistantes au mildiou. Vous aurez compris que cela n'a fait qu'accroître<br /> le coût de cette culture et réduit les marges bénéficiaires des cultivateurs. Car pour venir à bout des races de mildiou, il fallait donc des semences avec une génétique plus pointue donc plus<br /> chère et les firmes de phyto se frottaient les mains à chaque fois qu'apparaissait une nouvelle race de mildiou. Pour info nous en sommes à 9.<br /> Pourtant une solution existe bien mais elle n'est pas de l'intérêt ni des semenciers ni des firmes de phyto.<br /> Il s'agit tout simplement de respecter les rotations de cultures. Pour ne pas qu'apparaisse les maladies ou les insectes ravageurs, il suffit d'alterner les cultures de sorte que l'on sème du<br /> tournesol uniquement tout les 3 à 4 ans sur la même parcelle. Plus besoin de phyto, plus besoin de semences sophistiquées. Bref, une technique ancestrale pour le meilleur de l'humanité.<br /> Car ce que veut nous faire croire Monsanto s'est que les semences OGM garantissent une meilleur récolte et un gain pour le paysan. Cela est totalement faux ! De nombreux reportages font l'écho du<br /> désastre que subissent les paysans de partout dans le monde.<br /> Mais ce qu'oublie de préciser Monsanto c'est que par ces manipulations génétiques la molécule chimique se retrouve dans le coton. Ce n'est plus un problème de paysan mais c'est aussi un problème du<br /> consommateur. Car voyez-vous ce coton est produit pour être transformé en fibre et être tissé en tissus que nous porterons. Vous aurez compris que cela va entrainer de nouvelles maladies sur l'être<br /> humain puisque le contact de ces futurs vêtements toxique sur notre peau finira par créer de nouvelles maladies.<br /> Mais n'ayez crainte les laboratoires de pharmacie nous vendront les molécules pour lutter contre les cancers et autres maladies que leurs consœurs auront créées.<br /> <br /> Et la boucle est ainsi bouclée.<br /> <br /> Enfin, si les paysans des quatre coins du monde se ruinent et se suicides avec les semences de Monsanto, c'est pour le bien des actionnaires de cette firme se frottent les mains !<br /> <br /> Ce qui m'amène à penser que pour qu'une poignée de gens s'enrichissent, il faut que des milliers se ruinent.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Les agriculteurs se suicident parce qu'ils ne peuvent vivre de leur travail.<br /> Ce travail - cet artisanat - est dévalorisé par l'apparition de méthodes industrielles importées par les firmes genre Mon$anto. Cette industrialisation nécessite plus d'argent et plus de surfaces,<br /> promettant plus de rendements... mais aussi plus de frais.<br /> Cela signifie la concentration des terres, et donc moins de paysans. On l'a d'ailleurs déjà fait en France.<br /> On se débarrasse des paysans en Inde un peu comme cela se fait à France Télécom: Démissionnez ou suicidez-vous.<br /> Mon$anto est bien plus qu'un rouage dans cette mécanique. Les politiciens sont déjà mûrs idéologiquement pour accepter cette agroindustrie ultra-productrice - et ultra-dévastatrice.<br /> Les dessous de table fleurissent dans les pays "pauvres" pour aider à faire encore mieux passer l'ADN bricolé.<br /> Aux Etats-Unis, il n'y a plus besoin de valoches de billets: les industriels sont directement au gouvernement et dans les Agences.<br /> <br /> Pour ce qui est des meilleurs méthodes agronomiques pour nourrir la planète... C'est un peu comme pour l'énergie: commençons par consommer moins, et mieux en limitant la viande. Les surfaces<br /> agricoles gâchées pour nourrir les animaux (très grands consommateurs de protéines) pourrait alors être plus efficacement utilisées pour nourrir directement les humains. Il faut aussi améliorer les<br /> techniques pour réduire au max les besoins en intrants.<br /> <br /> "Il faut, y'a qu'à". Je sais! ;)<br /> <br /> PS: les agriculteurs autour de chez moi sortent le fumier produit dans les "étables" pendant l'hiver. Je peux vous dire une chose: une vache produit beaucoup plus de merde que de lait (ou de<br /> viande).<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> @kalchaqui<br /> <br /> vous devriez regarder le reportage d'arte sur la firme monsanto ou bien chercher des graines de plantes ancienne pour vous apercevoir que tout a été bien bridé par l'industrie .<br /> personnellement , aucun engrais , aucun désherbant dans mon jardin .<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> Vous parlez de naïveté ? Vous tombez dans le panneau d'un reportage Crétin, dans le panneau des urbains bobos qui feignent de s'interesser á un monde qui leur est complétement étranger, le tiers<br /> monde et l'agriculture.<br /> Le raccourci suicide des paysans = coton OGM est affligeant de naïveté, je ne comprends pas comment cela vous a échappé...<br /> <br /> <br />
Répondre