23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:34

Les budgets militaires mondiaux bondissent,  sauf en Europe, ravagée par le crétinisme monétariste.

 

 

 

 

 

Il y a des pays qui ont la culture de la catastrophe.

La Russie en fait partie, parce que les catastrophes économiques font partie de son histoire, (accession des Romanov au pouvoir, 1916, 1991) en plus des invasions séculaires que des présomptueux se mettent toujours à croire facile, et qui se finissent toujours dans la boue.

"Enfin, il est à peu près sûr que l'industrie de défense russe est incapable de fournir ce que lui demande le candidat. "

On passe son temps à sous estimer la Russie, même après les exemples de 1941, le déplacement de 17 millions de personnes, et le déplacement de l'industrie à l'est, son remontage, là aussi, totalement impossible selon les normes occidentales.

 

Pourtant, il me semble que la république française, en 1940 n'a pas su gérer l'exode, malgré un réseau ferroviaire et routier sans comparaison avec celui de l'URSS.

 

L'effort est semble t'il plutôt mesuré, et de toute façon, la Russie a des stocks immenses, qui, bien qu'ancien, ont écrasé les occidentaux en Géorgie.
Les chiffres annoncés sont modestes, en volume, par rapport à ce que produisait l'URSS. Donc, il n'y aura sans doute pas de mal à les réaliser.

 

On retrouve l'antisoviétisme (alors qu'il n'y a plus de soviets) : "Mais le programme de M. Poutine n'en est pas moins marqué par quelque chose qui relève de la paranoïa. "

La paranoïa n'est que du réalisme, comme la décision de Staline de parapher le pacte germano-soviétique de 1939.
Il y a une chose qu'on a oublié aujourd'hui, c'est que Staline était fort bien renseigné sur la politique occidentale et ce qui se disait, et notamment la sympathie qu'on avait, en Angleterre, dans les cercles gouvernementaux, pour l'expansion territoriale allemand en Europe de l'est.

On se souvenait aussi de l'offre britannique de 1914, à savoir la neutralité française, contre la sanctuarisation de l'Europe de l'ouest.

 

Plus, bien entendu, tout ce que lui rapportait Sorge et consorts sur l'activisme de l'intelligence service à l'encontre de l'URSS en orient, que ce soit par leurs espions, leur soutien aux armées blanches, qui se maintiendra jusqu'à la fin des années 1930, et leur soutien à l'expansionnisme nippon.

 

Pour ce qui est de l'occident actuel, et l'Europe en particulier, c'est son larbinisme, vis-à-vis des USA qui est remarquable, une servilité qui ne voit même pas que les effectifs américains devraient encore s'éroder pour tomber à 30 000. 

Larbinisme aussi journalistique, qui dit voir : "une domination militaire incontestée jusqu'au beau milieu du siècle... "

 

D'ailleurs, le syndrome de cassandre frappe aussi le rapport 2050 sur l'énergie. Visiblement, rien ne change dans les projections, au grand dam de la réalité.

 

Les européens ont déserté le champ du réel, pour celui de la propagande la plus éhontée, sans prise avec la réalité.

Partager cet article

Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Patrick 23/02/2012

Tous sur France 2 ce soir à 20H35... "des paroles et des actes"... Marine Le Pen...

DAVID 23/02/2012

Patrick
Auriez vous du détail sur votre histoire de 1914 et la sanctuarisation de l'europe de l'ouest. Je ne trouve rien dessus
Par avance merci

lewu 24/02/2012

Pareil que DAVID, je serai très intéressé par un complément d'information sur le sujet, ou des liens à explorer.
Merci beaucoup !

Sinon, complètement d'accord sur l'aveuglement européen.
Les USA ont adopté une stratégie de domination en haute mer et dans les airs, pour protéger leur homeland. Et donc abandonnent de plus en plus l'idée de s'engager sur un champ de bataille
continental eurasien, où ils subiraient trop de perte face au nombre de l'armée adverse (chinoise ou russe).

hudson 24/02/2012

Le jour où il le faudra les usa seront capable d'aller au casse pipe... simplement la protection de l'europe ne fera pas partie de leur casus belli...

PL24 24/02/2012

" Pourtant, il me semble que la république française, en 1940 n'a pas su gérer l'exode, malgré un réseau ferroviaire et routier sans comparaison avec celui de l'URSS. "

---
Il faut se souvenir que pendant qu'il y avait des millions de Belges, de Luxembourgeois, d'Alsaciens et de Français sur les routes, mitraillés par les stuka et paralysant les transports militaires,
le dernier gouvernement du Front Populaire avait choisi le bateau pour s'enfuir loin des Allemands, en Afrique du Nord.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massilia_%28paquebot%29

Boreas 25/02/2012

La stratégie américaine est, en réalité, un prétexte pour masquer une crise profonde de l'appareil politico-militaire US, une perte de puissance globale :

http://verslarevolution.hautetfort.com/archive/2012/02/22/la-russie-rearme-les-etats-unis-desarment.html

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog