Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le combat de catch continue...

28 Novembre 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

à l'UMP.
Hier, tout était sauvé, Nabuchodonosor, impérial, avait convoqué les deux trublions, les avait fessé, et puis les avait fait se réconcilier.

 

Copé finalement, s'est aperçu que, l'autorité naturelle de l'ex-président, ne s'appuyait sur rien, et que finalement, pour avoir une destinée nationale, il fallait tuer le père.

Pompidou et Giscard l'avaient fait avec De Gaulle, mais De Gaulle était vieux et fatigué, Jospin a eu son "droit d'inventaire" mitterrandien.
Chirac avait exécuté Giscard à coups de pics à glace (au moins, politiquement), et on ne reparlera pas des relations Nabuchodonosor-Chirac.

Sans parler, bien sûr, des trucs qui ont foiré : Balladur-Chirac, Chaban-Pompidou, partout, il y a exécution du patriarche, mort, mourant, ou semblant s'affaiblir...

Et, surtout, à ce moment là, il ne faut pas couillemolliser...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
j'adhère beaucoup à votre hypothèse de "tuer le père" !

et j'ajoute un autre "parricide", celui de De Gaulle envers Pétain ; DG était l'un des ses élèves à l'école militaire ; ils ne s'appréciaient guère, pas forcément pour les raisons narrées par le
futur général à titre temporaire...

On sait que l'appel du 18 est LA réaction à la déclaration de Pétain ; penser qu'il s'agit également d'un "parricide" me vient désormais à l'idée !!
Répondre
S
Ce n'est pas la démocratie qui est fatiguée, mais ceux qui l'exercent. Deux mandats de cinq ans non renouvelables. C'est suffisant, c'est une génération! Après ils n'ont qu'à travailler comme toute
le monde... Enfin, on se comprend.
C'est dans la tête que cela pourrit.
Comment voulez-vous que des mecs qui sont assurés de trouver leur pitance, puissent parler au nom de ceux qui sont pour le moins incertains de manger le lendemain?
En voilà deux qui doivent être inscrits en tête de la longue liste des vainqueurs.
Décidément, l'UMP entre les repris de justice, les avocats marrons et les " c'est moi, le chef" devrait être interdit de parler du gaullisme ou d'évoquer la démocratie, la République. Le monde
entier en rit et se moque de la France.
Ajouter à ce guignol, le petit doigt agité de Laurence Parisotte en colère ou simplement effrayée par le mot nationalisation. Plus de dividendes, plus de jouets, plus de voyages dispendieux vers
Hongkong ( pour que faire?) La Clio, comme tout le monde, le carburant, son p.q. payés avec sa carte bleue perso. Aaaah, que c'est bon de rêver...
Répondre
L
Il n'y a qu'un as de la démocratie a la monarchie puis un second de la monarchie a l'impérialisme :) :)

En tous cas c'est tout aussi valable a l'echelle mondial qu'a l'échelle national.
Répondre
R
C'est Philippe Séguin qui doit se marrer
Quand il disait de ces p'tits coqs de l'UMP:"TDC"
lui qui avait les vraies solutions
Ils l'ont exécuté d'une "CRISE CARDIAQUE""....mon cul!
Ils paient TOUS aujourd'hui
ça c'est pour leur gueule...et qu'ils crèvent tous!!!!
Répondre
S
Pour paraphraser le "Maître":
Digito in culo !
Répondre