Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le godillot

15 Janvier 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Blabla et encore blabla. Il a fait du bruit. Enfin, un bruit de fond. Complétement nul sur le fond, d'ailleurs. Encore des cadeaux au MEDEF, avec des contreparties inexistantes, comme les 500 000 emplois qui devaient être crée grâce à la fin de l'autorisation de licenciement.

Groupies et zélotes applaudissent.

 

Le système va donc passer à la vitesse supérieur, comme vu avec Dieudonné. Du "cause toujours", au "ferme ta gueule".
Pour Jacques Sapir, c'est une "guerre civile froide", mais visiblement, toute guerre froide ne demande qu'à devenir chaude.

 

Quand à faire des économies, c'est de l'esbrouffe. Réduire le nombre de collectivités locales, ça ne sert à rien si elles ont toujours la même optique, et le même mode de fonctionnement.

Même réduite en nombre, elle dépenseront plus encore...

Comme je l'ai dit, couvrir de subventions les activités éternellement déficitaires, comme le transport aérien, ça ne sert à rien, sinon à prolonger les souffrances.

Le problème, ce n'est pas les institutions, le problème est comme dans les années 1780.

Ce sont les types qu'on y met. Droite ou gauche, ce sont des clones. Et des clowns.

 

L'homme qui a crée une strate supplémentaire, veut simplifier ? Bouffonnerie d'un triste bouffon.

Contrairement à Dieudonné, il n'est même pas drôle.
Les allocations familiales, portaient à une époque le nom de "sursalaire familial". C'est donc bien le salaire qu'on veut réduire, après des années et des années de baisses des cotisations familiales, au profit de l'assurance vieillesse.

 

Les allocations familiales ont baissés de 80 % depuis la réforme pompidolienne. C'est donc la mise à mort finale.

 

Quand à réduire les charges de 35 milliards, avec une baisse des dépenses de 50, c'est grotesque.

Et le déficit alors ? Et puis, on veut réduire les dépenses des collectivités locales, louable mesure, alors qu'on leur a refilé plein de bébés ?
Et la fin de la taxe professionnelle ?

 

Comme d'habitude, le type de l'Elysée n'a rien compris. La politique de l'offre, ça ne marche jamais, sauf dans des conditions tellement particulières, qu'elles ne sont pas reproduisibles.
On nous a cité le Canada ? Mais le Canada a une frontière commune avec un voisin dix fois plus gros, et auquel il vend parfois plus de  80 % de sa production...

Autant dire qu'il n'y a d'austérité au Canada que si les USA la font...

Sans compter le caractère minier d'un pays, dont la population est quand même, petite, par rapport aux ressources.

La Suède ? Ah oui ! Bien sûr, il faut oublier la dévaluation de 30 % opérée en même temps que les coupes budgétaires, et le fait qu'il n'y ait pas dix millions d'habitants.

L'Allemagne ? Là aussi, passagère clandestine, elle attendait que ses voisins lui fournisse ses débouchés...

 

Au moins, si le joufflu détruit l'économie française, comme visiblement il en a l'intention, il détruira, aussi, l'allemande, l'espagnole, l'italienne, et la britannique. Et par là même, celle du monde.

 

Le crétinisme est une denrée qui se porte bien dans la classe dirigeante néo-libérale.


La "politique de l'offre", n'est bonne que si quelqu'un se dévoue pour consommer... Il est où, le consommateur ???

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
http://triton95.wordpress.com/2014/01/14/le-veritable-adultere-de-francois-hollande-pour-les-francais/<br /> <br /> je l'avais pressenti
Répondre
B
En novembre 2013, la dette publique de l'Italie a pulvérisé son record.<br /> <br /> La dette publique de l'Italie est de 2104 milliards d'euros.<br /> <br /> 2007 : dette publique de 1605,1 milliards d’euros, soit 103,3 % du PIB.<br /> 2008 : dette publique de 1671 milliards d’euros, soit 106,1 % du PIB.<br /> 2009 : 116,4 % du PIB.<br /> 2010 : 119,3 % du PIB.<br /> 2011 : 120,8 % du PIB.<br /> 2012 : 127 % du PIB.<br /> Juin 2013 : dette publique de 2076,182 milliards d’euros, soit 133,3 % du PIB.<br /> Novembre 2013 : dette publique de 2104 milliards d'euros.<br /> <br /> http://www.corriere.it/economia/14_gennaio_14/debito-pubblico-record-2104-miliardi-euro-0725a0e2-7d02-11e3-851f-140d47c8eb74.shtml
Répondre
G
Lidl se recentre sur les plus riches, vu que les pauvres n'ont plus les moyens d'y aller !!!<br /> <br /> http://fr.finance.yahoo.com/actualites/lidl-renonce-au-hard-discount-relancer-083454151.html<br /> <br /> INFO LE FIGARO - Le distributeur allemand change de modèle en France. Il revoit son assortiment pour séduire une clientèle plus aisée.<br /> <br /> «L'idéal c'est Lidl», assure le slogan du géant allemand du hard discount. À ce détail près que Lidl France vient justement d'abandonner son idéal, le modèle du hard discount: seulement 1500<br /> produits à marque propre, vendus à prix très bas grâce à de fortes rotations. Friedrich Fuchs, le patron de la filiale tricolore depuis mai 2012, l'avait annoncé en octobre. C'est désormais<br /> effectif.<br /> <br /> Il s'agit d'une véritable rupture pour la seconde filiale du très discret groupe Lidl, qui compte 12.000 magasins dans le monde. Selon Deloitte, c'est le septième distributeur mondial, avec des<br /> ventes estimées à 87,8 milliards de dollars en 2011. Outre-Rhin, il compte 3300 magasins et a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires estimé à 16,2 milliards d'euros par Lebensmittelzeitung.<br /> <br /> Présent en France depuis 1988, Lidl s'y est imposé avec son concept allemand, déployé dans 1500 magasins. Le distributeur au logo bleu-jaune-rouge est le plus grand des hard discounters (Netto,<br /> Leader Price, Aldi, Dia). Mais, à l'instar de ses concurrents, il stagne depuis quatre ans à la septième place avec une part de marché de 4,6 %.<br /> <br /> Dans un contexte de guerre des prix entre les distributeurs traditionnels (Carrefour, Leclerc...), le hard discount ne fait plus recette. Lidl est donc obligé de se remettre en cause. «Jusqu'à il y<br /> a deux ans, Lidl ouvrait 80 voire 100 magasins par an. Aujourd'hui, nous ne prévoyons plus que quelques ouvertures par an et nous nous concentrons sur la rénovation complète du parc d'ici trois ou<br /> quatre ans. Il faut changer notre image, qui est catastrophique en France», reconnaît un des principaux dirigeants de Lidl France.
Répondre
J
Il ne fait plus aucun doute que François Demédeux Girouette à changer d'habit. De marshmallow il essaie de se déguiser en Sarkozy.<br /> Eh ouais m'sieur dames, c'est bientôt Carnaval.<br /> <br /> Enfin, tout ça ne sont et ne restent que des manœuvres politiques.<br /> Supprimer des régions .... ?<br /> Quel chantieeeeer !! Vont bosser dur .....<br /> <br /> Un chantier qui ne se fera jamais, parce que trop de copains de "gaoche" mangent dans la gamelle publique, et ce depuis que le consortium qui nous gouverne se l'est fixé, comme un objectif, lorsque<br /> ils étaient encore imberbes et avec des cheveux sur les bancs de l'ENA.<br /> <br /> Plus ils pondent de projets, de réformes, de lois, pour exister et justifier le résultat du suffrage et moins ils ont, à terme, de manœuvre face à la complexité de la mécanique démocratique qu'il<br /> mettent en place.<br /> Face à cette difficulté de gestion les radicalisations se créaient.<br /> D'un coté la populace qui prend conscience du vrai visage de la bête et des décisions difficiles prises à son encontre, et de l'autre la bête qui durcie ses décisions pour faire face au<br /> mécontentement des gueux afin de subsister et tirer encore profit.<br /> Démocratie >>>> Dictature = Dictocratie.<br /> <br /> Sur le fond, je ne vois pas d'inconvénient à certaines propositions, les régions donc, l'allègement de charges patronales etc...<br /> Mais nous savons comment, ces "esbrouffeurs" s'efforcent à déployer tant de génie à s'évertuer de sophismes pour créer des taxes, augmenter des impôts, fiscaliser des produits d'épargnes etc... et<br /> , ce qu'ils vont lâcher de la moins droite ils vont le reprendre par 2 de la main "gaoche".<br /> <br /> Il n'y a derrière toutes ces annonces que la main du libéralisme qui agite Franchouillard 1er.<br /> C'est maintenant une certitude.<br /> <br /> J'ai toujours été capitaliste de droite, mais avec pour principe de favoriser et de reconnaitre ceux qui participent par la valeur travail à la prospérité du capital.<br /> <br /> Comme ceux qui sont attachés aux valeurs sociales du partager tout (sauf mes biens) j'ai fini par comprendre à quel point je suis un utopiste.<br /> <br /> Mon seul pouvoir légal, passera en premier lieu par ma réaction dans les urnes même si je sais au fond que c'est comme si je pissais dans un violon.<br /> <br /> Il faut attendre que la bête est la rage pour essayer de l'abattre.<br /> Le "mougeon" se transforme en "piton".... :-))
Répondre
P
L'incroyable et effrayant aéroport de Denver... !!!<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kzLZKILexL4<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=48dEhse6mXU
Répondre
J
Il est possible de douter de la qualité du raisonnement de François Hollande: voir mon dernier article sur<br /> http://www.lacrisedesannees2010.com/
Répondre
R
"Guerre civile froide..."<br /> Bonsoir Patrick<br /> 27% des Français dépassent chaque mois<br /> le maximum du découvert autorisé<br /> ils sont majoritairement des salaires d'environ 1500 euro<br /> N'est-ce pas une mesure bancaire à "évacuer au plus vite par les intéressés"<br /> pour récupérer un minimum d'indépendance vis à vis des "banksters" qui leur interdisent ainsi toute possibilité de révolte<br /> d'autant qu'à force d'être "dans le rouge",ils vont finir par "voir rouge" et "taper dans le tas"<br /> et dans le tas,il y a ....nous<br /> N'ayant aucune latitude<br /> ils s'en prendront aveuglément à "celui qui les a emmerdé"<br /> parce que le chien aboie,le voisin tronçonne le bois trop tôt,trop tard<br /> "Alors guerre civile froide ou chaude"<br /> il faudrait peut-être insister pour qu'il vide sa poubelle devant une banque...au hasard<br /> <br /> 27% de poubelles de clients<br /> ça fait déjà<br /> des barricades respectables<br /> Amicalement
Répondre
F
dans youtube entrer :<br /> Guy Béart - "contre tous les pouvoirs"<br /> <br /> <br /> je vous la recommande chaudement !
Répondre
B
Aujourd'hui, en Europe, il n'y a plus aucune locomotive.<br /> <br /> Aujourd'hui, même la soi-disant "locomotive" allemande est en train de s'arrêter.<br /> <br /> Mercredi 15 janvier 2014 :<br /> <br /> Allemagne : tirée par la consommation, la croissance a été de 0,4 % en 2013.<br /> <br /> Selon les premières estimations de Destatis, le PIB allemand a cru de 0,4 % l'an dernier. Son plus faible niveau depuis 2009.<br /> <br /> L'Allemagne a connu l'an dernier une croissance très faible de 0,4 %. C'est ce qu'a annoncé ce matin Destatis, l'office fédéral des statistiques, qui communiquait ce mercredi matin ses premières<br /> estimations pour le PIB 2013. Si l'on exclut la forte récession de 2009 (-5,9 %), c'est le plus faible taux de croissance du pays depuis 2003. En 2012, la croissance allemande avait atteint 0,7<br /> %.<br /> <br /> http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140115trib000809600/allemagne-tiree-par-la-consommation-la-croissance-a-ete-de-04-en-2013.html<br /> <br /> Evolution du PIB de l'Allemagne :<br /> <br /> 2009 : le PIB baisse de 5,9 %.<br /> 2010 : le PIB augmente de 4,2 %.<br /> 2011 : le PIB augmente de 3 %.<br /> 2012 : le PIB augmente de 0,7 %.<br /> 2013 : le PIB augmente de 0,4 %.
Répondre
L
je viens d'écouter le discours de l'andouille c'est vraiment du n'importe quoi, il ne parle que de subvention.<br /> Le pacte de responsabilité c'est avec les banques qu'il fallait le prendre :) :) :)
Répondre
S
Bien vu Monsieur REYMOND.<br /> Sapir a raison. D'autres on dit que l'on se dirige à petit pas vers une dictature sociale démocrate qui refuse toutes les oppositions.<br /> Voyez les voeux de Valls à la gendarmerie. Un ministre donc en principe de passage qui menace à mots couverts une Force de la République. Voyez Bilger qui a dit tout haut ce beaucoup pensent tout<br /> bas: la justice est dépendante d'une fatwa lancée par un groupuscule. Des millions de personnes dont peu peuvent être soupçonnées de racisme mais qui se précipitent avec avidité sur les propos<br /> antisystème d'un charlots. La Hollandie et ses Hayraut pourraient avoir des sursauts ou des crises d'autorité répressives à l'outrance. Cela déclenchant des réactions populaires voir plus.<br /> On est sur le fil du rasoir. La tension est palpable. Même de bons citoyens éduqués dans le plus parfait conformisme jacobin de la République semblent être outrés et se rebellent de plus en plus.<br /> La res publica actuelle,tracée par les innombrables lois incompréhensibles et souvent contradictoires a perdu son statut d'unification des citoyens et signification de sa devise..<br /> Le taux d'impopularité du Queutard normal pose la question de sa légitimité. Et celle de son entourage.<br /> Bisous aux lecteurs cachés.
Répondre
L
Je pense de plus en plus que l'UMPS fait tout se qui est en sont pouvoir pour que les français votent FN. Et les patrons vont recevoir de belle subvention pour délocaliser.<br /> Est ce que l'andouille a parlé des délocalisations ?
Répondre