Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand bredinage...

23 Mars 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Les grands de ce monde sont dans la M... ouise. Et c'est peu dire.
Certains comme l'Allemagne EXIGENT que leurs protectorats partenaires rééquilibrent leurs finances publiques, sans même penser qu'immédiatement, cela leur reviendrait comme un violent coup de manivelle dans la figure.
Mais eux s'en foutent, ils ne voient pas si loin, souffrant d'une myopie KOLOSSALE. Ils ont déjà imposé l'austérité à leur propre population, et il ne veulent pas se déjuger et reconnaitre que c'était tout bonnement, inutile et nuisible.

D'un cöté les producteurs, de l'autre les consommateurs. Si l'un se sert la ceinture, l'autre n'a plus de travail.
Le point de vue grec n'est pas inintéressant : les banques allemandes spéculent, comme tout le monde contre la grèce.
En outre, il n'est pas indifférent que la crise fasse baisser la monnaie unique. Les exportations allemandes vers le reste du monde s'en porte mieux.
Il reste que si la Grèce ne peut faire appel à une quelconque solidarité européenne, et doit faire appel au FMI, elle aura tôt fait de l'épuiser en quelques mois, et cela prouvera l'inutilité de l'UE.
En effet, une structure incapable d'aider en temps de crise, mais seulement bonne à donner des conseils d'austérité, ça ne vaut rien.
Les USA ont monétisé 1300 milliards, la Grande Bretagne 200, l'Europe se pose la question pour... 1. Et beaucoup le trouve obscéne...

Reste que la position allemande en faveur d'une austérité généralisée passe mal dans le monde. Partout on sait que cela signifie un recul drastique des exportations, et sans doute un nouveau cycle de crise.
Les dirigeants sont tellement C... qu'ils ne se sont pas aperçu d'un petit "hic". D'après leurs propres traités, si bien ficelés pour tout ligoter, il est impossible d'éjecter un des membres. 

En voulant faire un exemple, les allemands sont contreproductifs. En effet, il y a gros à parier que cela pousse les grecs à la rébellion.
C'est un très vieux refrain qui revient ; la politique du pire...
(Dans leur optique, dans la mienne, j'arrose la fin de l'euro et de l'europe).
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Pour ma part je n'ai pas dit le contraire, et je suis tout a fait d'accord sur le fond.<br /> Le problème c'est que cette Europe, excusez moi du terme "pue". Et franchement je nous vois mal nous petit citoyen influencer en quoi que ce soit le député européen qui mange régulièrement a tous<br /> les râteliers des pires lobbies (ceux des puissances étrangères pour ne citer que l'atlantisme ou l'israélien, les complexes militaro industriels, ou tous les grands industriels apatride et avides<br /> de sous sous)<br /> <br /> Il faut voir aussi, que ces deux dernières années l'Europe avait clairement l'occasion d'enterrer les USA, nos dirigeants ne l'ont pas fait, comme si eux allaient se gêner le temps venu pour nous<br /> saigner...<br /> Et voila l'européen de base abreuvé par la télé mensonge qui s'extasie devant la reforme de la santé d'obama, sans comprendre ni se demander avec quel argent et comment il allait financer ça.<br /> Du pékin moyen, jusqu'au dirigeant, il n'y a finalement peu de monde qui voient plus loin que le bout de leur nez.<br /> <br /> Quand a l'auto suffisance de l'Europe, oui mais avec nos frères russes...et pour cela il faudrait arrêter la flatterie atlantiste et se raprocher d'eux.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Vous êtes bien sur de vous les gars...<br /> Un pays comme la France elle fait quoi face au reste du monde... elle qui n'a pas été foutu de quoi que se soit depuis 200 ans... L'avenir est sombre, très sombre alors plutot que d'aller bouffer<br /> le voisin pour des conneries bouffons les oligarques, les banquiers, les financiers mais gardons une Europe unis pour ne pas retomber dans les conflits des XVIII, XIX et XX eme siecles.<br /> Si vous pensez qu'on évitera de nouveaux conflits avec une europe de Berlusconi, de Blair/Brown de Merlek ou de Sarkozy, vous revez! Je n'ai pas envie d'enterrer mes enfants! Alors à nous de faire<br /> une Europe couillue , véritablement démocratique . L'europe est autosuffisante en tant qu'Europe profitons en...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Je ne suis pas tout a fait d'accord sur la méthode.<br /> Il est autrement plus simple de s'accaparer un système et de le modifier que de repartir de zéro.<br /> Ceci s'étant avéré de nombreuses fois vrai, du la christianisation, en passant par la chute de l'empire romain, ou plus récemment ce que fait Poutine en Russie. Il serait bien plus amusant de voir<br /> échapper aux USA leur jouet Europe, comme ce fut le cas pour la Russie.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Toute la structure oligarchique européenne fut longuement mis en place par l'allié us depuis les années 50. Rien d'étonnant à ce qu'elle ait à son tour créé l'UE, monstreuse organisation et<br /> vassal<br /> atlantiste. Mais, l'aveuglement impérialiste américain va de mon point de vue les amener à la politique du pire, c'est-à-dire à préférer détruire leur propre création plutôt que de laisser<br /> celle-ci<br /> prendre le dessus. Alors tant mieux si les benêts capitalistes allemands font exploser l'Euro et si la Grèce retrouve sa liberté. On pourra alors reparler de la vraie Europe<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> @ Sébastien:<br /> <br /> Le fait est que ce que vous dites de la "grande Europe", est uniquement révélateur de l'Europe actuelle, qui n'a rien de grande....<br /> Elle est uniquement économique, dépourvue de vision d'avenir, de programme culturel, d'armée, etc.<br /> Cette union a été monté uniquement pour faire du fric sur le dos des européens, avec une structure administrative a la limite de l'URSS....d'ailleurs nombre sont les transfuges marxistes, maoïstes,<br /> trotskystes dans cette dernière, le meilleur exemple en étant Barosso. Pour moi c'est ca l'Europe !<br /> De nombreux hommes dans l'histoire on nourrit le rêve d'une Europe unifiée, elle était aujourd'hui possible et sans verser une goutte de sang....<br /> Il eut fallu bien-sur un siècle d'existence pour la stabiliser, mais c'était possible. Et quand vous dites qu'il s'agit d'un programme américain, nous devrions plutôt comprendre que cette Europe<br /> qui salit la véritable Europe est un projet américain.<br /> Car pour longtemps dans l'esprit des peuples européens, l'idéal européen sera entaché d'un souvenir amère. Bref plutôt que de voir émerger une Europe indé pendante et unifiée ils l'ont modelé pour<br /> qu'elle soit vassalisée et faible ! C'est fort dommage .... et si le projet européen échoue, nous ne sommes pas prêt de retrouver une quelconque crédibilité internationale. Bref morcelée, isolée<br /> l'Europe servira de festin aux grands de demain...<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> il y à peu de temps encore, l'Allemagne nous était présentée comme la championne en Europe des exportations.<br /> C'était son savoir faire qui expliquait cette compétitivit associé à une réelle mise en oeuvre d'outils performant par les institutions politique pour favoriser ces exportations.<br /> Les frontaliers français qui bossaient en Allemagne étaient présentés comme particulièrement chanceux car disposant de salaires supérieurs à ceux pratiqués en France. Personne ne pouvait parler de<br /> déflation sur les salaires.<br /> Aujourd'hui, depuis la déclaration de notre bonne marquise Mme Lagarde, l'ancienne vertueuse est trainée dans la boue.<br /> pour autant si la compétitivité des entreprises Allemande est toujours d'actualité à l'export malgré un euro fort n'est ce pas parceque les Allemands ont choisit de diminuer le cout du travail en<br /> allégeant les "charges sociales" et autres taxes qui pénalisent nos entreprises?<br /> N'est ce pas dés lors la rançon d'une politique de dépenses étatiques mesurées suivie depuis des années?<br /> Le prétexte de la compétitivité née de la diminution du cout du travail n'est elle pas que relative au fait que les autres pays n'ont pas su s'aligner car il fallait financer leurs gabegies?<br /> Si l'Allemagne a su diminuer le poid des charges tout en conservant des salaires décents tant mieux pour elle et tant pis pour nous.<br /> J'ai beaucoups de mal à hurler avec les loups sur l'Allemagne en ce moment d'autant plus que des pays hier présentés comme des miracles économiques sont proches du gouffre.<br /> Mesuré à l'aune des résultats l'approche libérale se termine in fine par un flop retentissant.<br /> L'allemagne, plus mesuré s'en sort mieux. Est ce que dans le futur elle pourra tenir est une autre histoire mais cela ne sera pas de sa faute car si ses clients n'ont plus les moyens d'acheter ses<br /> productions cela sera bien de leurs responsablité.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> a cela je peux répondre :<br /> - la récession est particulierement forte en allemagne en 2009. Ils s'en tirent nettement moins bien qu'en France et même en grêce,<br /> - comme l'a dit un post, le nombre de rmistes locaux est particulièrement élevé,<br /> - la désolvabilisations de ses acheteurs, ce sera bien un problème allemand.<br /> <br /> <br />
S
<br /> Allons jusqu'au bout du raisonnement.Il faut bien comprendre qu'il ne peut y avoir de Grande Europe, puisque ce concept a été mis au point par les Américains pour tenir une concurrence certaine des<br /> *pays de l'Europe* à distance.<br /> <br /> Pour faire simple, "l'Europe" est un concept réellement "anti-Européen" qui consiste, non à se servir des richesses de chaque nation pour leur bien général mais de mixer, moudre, fondre, détruire<br /> ces mêmes nations dans un verre à "bidule". L'Europe est le cancer des pays Européens, qui se retourne contre celles-ci.<br /> <br /> Une fois qu'on aura compris çà, on pourra passer enfin à autre chose et peut-être, demander leur avis aux gens avant.<br /> <br /> Je n'ai jamais vu ni entendu quelqu'un demander librement la *construction* (artificielle donc par nature!)Européenne ou demander plus d'Europe. Seuls des gens cupides et remplis d'arrières-pensées<br /> malsaines l'ont fait ou le font.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Oui enfin....on y vit dans cette Europe, et a preuve du contraire en face de nous nous avons des poids lourds prêt a nous plier....<br /> <br /> Qui joue le jeu depuis près de deux ans du "c'est la crise en Europe, elle va couler" ?<br /> Qui nous bassinait avec les pays de l'est en manque de liquidités ? A ton vu un écroulement ?<br /> Non bien-sur, il n'en fut rien, tout ceci est propagande.<br /> <br /> Les USA et UK, qui tentent de cacher la poutre qu'ils ont dans l'œil avec la paille du voisin (nous). Et l'Allemagne qui fait cavalier seul et préfère faire le jeu des USA, un comble !<br /> On savait Merkel atlantiste mais a ce point !!<br /> Bien sur je ne défend pas cette Europe, elle est misérable et pathétique, ce que je déplore, c'est qu'elle a salit un destin et un projet grandiose, celui de la grande Europe.<br /> <br /> Alors faire le jeu des USA et UK, crier au loup, très peu pour moi !<br /> <br /> La Grèce ne représente que 2% du PIB européen, quand la Californie coule a pic, et c'est un autre morceau :)<br /> <br /> Il suffirait de faire comme les USA imprimer du billet....mais l'Allemagne froussarde s'y refuse !<br /> <br /> Pourtant c'est une guerre monétaire, c'est a celui qui teindra le plus longtemps et saura imposer sa monnaie comme valeur refuge, et alors que nous avions toutes les cartes en main pour décapiter<br /> le dollar, nous voila en difficulté pour la grece !!!<br /> Un comble!!<br /> <br /> Oui vous avez raison sur un point, cette Europe ne vaut rien, et ses dirigeants sont des sans couilles ! Ils nous conduisent droit au gouffre ! C'est a se demander pour qui ils travaillent....<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je "concur" Gaule.<br /> <br /> L'Europe Sociale est le dernier hochet des veaux.<br /> <br /> L'Europe craint du boudin ? Fouette du bec ? N'est plus très in ? Accolons lui le mot magique, voir le mot valise, "social".<br /> <br /> Plouf.<br /> <br /> Europe Sociale, donc.<br /> <br /> Comme "National Socialisme".<br /> <br /> Ou encore "Vieux Con".<br /> <br /> Mettez vous dans le crâne une bonne fois pour toute : on se contrebalance de l'Europe Sociale.<br /> <br /> Ca ne veut rien dire. C'est une flatulence intellectuelle.<br /> <br /> "Nation Sociale" pouvait encore (éventuellement) avoir un sens. Mais l'Europe Sociale c'est à mourrir de rire.<br /> <br /> Et quoi après ? Le "Monde Social" ? La "Planète Sociale" ? La "Voie Lactée Sociale" ?<br /> <br /> Social MON CUL !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Il n'y a jamais eu de bébé. L'europe sociale est la grossesse nerveuse des classes moyennes, stériles depuis au moins trois décennies. Donc vous pouvez même pisser dans la baignoire et y élever des<br /> anguilles. Cela fera plaisir aux écolos...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Je crois que les raclures ont parfaitement réussies leur entreprise car multiplier son patrimoine par mille ou plus avec de la rhétorique courtisane et des magouilles de toutes sorte c'est plutôt<br /> de la réussite.<br /> Il reste à la plèbe de se ressaisir afin de chasser les sauterelles et - qui sait? - sauver éventuellement la démocratie car c'est plutôt une belle forme d'organisation politique de société.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> "je suis pour une Europe sociale"<br /> <br /> lol. Alors je vais t'expliquer. Nos élites qui sont des raclures, n'ont même pas réussi à ce mettre d'accord pour faire du biznes et piller leurs propres peuples, c'est le syndrome oligarchique<br /> classique fin de race : luttes intestines style fin de république romaine. Tu crois peut-être qu'ils vont se mettre d'accord pour faire du social ? Pour ça, il faudra attendre le tyran démagogue<br /> qui les tuera pour avoir l'appui du peuple : je préférerai un César à un Auguste ou un Tibère, il était plus prodigue, il distribuait plus de Terre.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Bonjour Patrick,<br /> <br /> Autant je suis d'accord avec toi sur la fin de cette Europe de banquiers ventripotants autant je suis pour une Europe sociale. Il ne faut à mes yeux pas jeter le bébé avec l'eau du bain...<br /> <br /> <br />
Répondre