Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le "pire" évité...

18 Mars 2011 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Après tout, il faut relativiser.
D'abord, c'était rien qu'un petit nuage de rien du tout, à traiter par le mépris, ou faire semblant d'avoir rien vu.

Ensuite, ces 6 centrales qui ont crâmé, elles étaient moches, en plus elles étaient vieilles et tout.

Il n'y a plus qu'à attendre quelques millions d'années pour que le site revienne à la normale.

 

Celui qui a écrit ça a dit qu'il était parti en vacances à Tchernobyl ?

Après tout, au moment de la peste noire, il n'y a "que" la moitié de la population qui a passé l'arme à gauche...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> Faut il arrêter le nucléaire en France ? Les opinions divergent.<br /> <br /> .<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Je ne nous laisse pas deux mois avant que l'on nous annonce la construction d'une nouvelle centrale nucléaire au Japon au nom de la croissance et pour pallier aux Hééénooormes besoins de<br /> reconstruction...<br /> Au fait, y a t-il des verts au Japon???<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> La centrale de Fukushima ne sera plus utilisée<br /> <br /> OSAKA (Japon) - La centrale nucléaire japonaise de Fukushima 1 ne sera plus utilisée après l'enchaînement d'accidents survenus dans ses réacteurs à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars, a<br /> déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement.<br /> <br /> "En considérant avec objectivité la situation de la centrale, je pense qu'il semble évident que la centrale de Fukushima Daiichi (numéro 1) n'est pas en état de fonctionner de nouveau", a déclaré<br /> Yukio Edano lors d'une conférence de presse.<br /> <br /> Il a toutefois précisé que la décision ne relevait pas seulement de l'autorité de l'Etat, la centrale étant gérée par Tokyo Electric Power (Tepco), l'une des principales sociétés d'électricité<br /> privées du Japon.<br /> <br /> Située sur la côte à environ 250 km au nord-est de Tokyo, Fukushima 1 est une centrale âgée puisqu'elle a été construite dans les années 1970.<br /> <br /> Elle est équipée de six réacteurs à eau bouillante (BWR), qui ont été fortement endommagés par le séisme de magnitude 9, le plus puissant jamais enregistré au Japon, suivi d'un tsunami très<br /> puissant.<br /> <br /> Des explosions, des incendies et l'utilisation d'eau de mer pour les refroidir ont également en bonne partie détruit quatre des six réacteurs.<br /> <br /> (©AFP / 20 mars 2011 10h01)<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Si on peut organiser l'évacuation de quelques milliers de français de façon "préventive", c'est plus dur avec 3O millions de personnes. Alors, tout est dans la relativisation, pour ne pas causer de<br /> panique.<br /> <br /> Yep... Rien qu'un petit nuage. Et demain? Different day, same shit...<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> A-t-on réellement une idée du nombre de morts imputable à chaque énergie. Directement, indirectement et en différé, y compris les individus qui, à défaut d’être tué pour ce seul motif, ont vu leur<br /> espérance de vie réduite par la fragilisation induite.<br /> En cumulant les mensonges et la méconnaissance le total doit s’exprimer en milliards, surtout si on inclue les conflits provoqués, l‘usage intempestif, les préjudices à long terme sur la santé dus<br /> aux émanations de gaz et résidus en tous genre et les modifications sur l’environnement etc. etc.<br /> La seule centrale de Tchernobyl aurait, selon les sources et les manières de compter, provoqué entre 4.000 et 1.000.000 de morts. Quelle précision ! Qui croire ?<br /> Ma réponse est tranchée et définitive : personne<br /> Mon seul maître dans ce domaine reste le mathématicien Fernand Raynaud : un "certain" nombre me semble en effet l’unité de mesure polyvalente applicable tout autant au refroidissement du fut du<br /> canon qu’au comptage des victimes.<br /> En gros, selon Areva le pétrole est une arme de destruction massive mais selon Total il faut arrêter le massacre du nucléaire. Quant au charbon, méfions-nous des accidents, de la silicose et des<br /> gars à Effetzer, putain de bosch.<br /> Concernant la communication sur la toxicité des énergies on est dans la même logique qu’avec l’amiante. "Triste scanners pour les travailleurs de l’aube" Le livre de Laura Boujasson m’a beaucoup<br /> appris dans ce domaine. http://www.golias-editions.fr/article4629<br /> <br /> <br />
Répondre