Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le soufflet retombe...

8 Juin 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

"Mort de Clément Méric : information judiciaire pour «homicide volontaire» visant le principal suspect ". C'était ce matin, et c'était politique.


Après passage devant le juge d'instruction, c'est devenu :

" Esteban, le principal suspect dans l’enquête sur la mort de Clément Méric, a été mis en examen ce samedi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Le juge d’instruction n’a pas retenu l’homicide volontaire, qualification choisie par le parquet dans l’ouverture de l’information judiciaire, et donc estimé, au vu des premiers éléments de l’enquête, que le suspect n’a pas eu l’intention de tuer le jeune militant antifasciste."

 

Ce qui est déjà, beaucoup plus conforme au déroulement des faits. Et à l'honneur de la justice. Passé l'hystérie anti-fasciste, on retombe sur une bagarre mortelle, où il n'y a pas une vérité en blanc et noir, mais une réalité grise, où les responsabilités du drame sont partagés, sinon entre la victime et l'auteur des coups, mais entre deux groupes, et les anti-fascistes ont aussi une lourde responsabilité, par leur agressivité, leurs insultes, voire leurs coups, qui ont contribué largement au drame.

 

Crier : "pas de quartiers pour les fachos", c'est bien un appel au meurtre ? Et c'est normal ?

 

Non, Clément Méric, n'est pas mort pour "ses idées". Ces "idées" supposées et peu raffinées, sont des non-idées, des prétextes à baston, tout aussi peu raffinées que celles de leurs adversaires.

Non, on n'est pas irréprochable quand on adhére à des groupes dont au moins certains des membres cherchent la castagne.

S'il était si calme et intelligent, qu'est ce qu'il foutait avec de pareilles imbéciles ??? 

 

Quand aux réactions hystériques et politisées, elles sont tout aussi imbéciles. Si des groupes d'extrême droite, devaient être dissous, symétriquement, on devrait dissoudre aussi les groupes antifascistes appelant aux meurtres.

 

Le degré zéro de l'analyse a été atteint, et comme je l'ai souvent écrit, il n'y a pas de vérité absolue, et le passé est souvent complexe.
L'URSS n'était pas  l'empire du mal. ça a été aussi autre chose, du moins pas que ça, sinon, elle n'aurait pas duré.

Même Hitler n'était pas un monstre absolu : il avait horreur des gaz de combat. Il ne les a pas utilisé, il en avait été victime lui même.

S'il a beaucoup tué, et horriblement, il avait ses propres limites. Il était, monstrueusement, humain.

Et qui l'avait amené au pouvoir ?

Sinon des banquiers si propres sur eux, friands de plans d'austérités, de remboursements de dettes, et tant pis pour ceux -nombreux- qui en meurent...

 

Il n'y a que dans les bandes dessinées américaines qu'il y a le héros-du-bien, vs le maître-du-mal...

Quoique les maîtres du moment, deviennent, de plus en plus, et de manière de plus en plus caricaturale, les maîtres du mal...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Toute cette histoire n'est qu'un moyen comme un autre de détourner le peuple des vrais probléme. En plus c'est surement une ruse pour pousser l'extréme droite a la faute, un peut comme remula a<br /> pousser le petit patrick a la faute.<br /> <br /> En tout cas, ils n'ont honte de rien c'est politiciens. L'extréme gauche sert bien l'UMPS, un petit chien chien qui ne demande que de pouvoir mordre en toute liberté.
Répondre
R
Un soufflé au fromage, un soufflet de cardan. La bonne parole se dilue dans la médiocrité.
Répondre
P
Journal Hebdo. La Voix de La Russie :<br /> <br /> http://www.egaliteetreconciliation.fr/Journal-hebdomadaire-de-La-Voix-de-la-Russie-18524.html
Répondre
S
Question :<br /> Le site de DLR et Gaulliste libre sont mis question par Google chrom, suggérant que ces sites soient infectés.<br /> Votre avis?
Répondre
S
Ce qui pourrait le plus étonner les beaux esprits, c'est qu'après avoir connu les tranchées et leurs horreurs, une masse importante ait encore obéi aux ordres pour recommencer.<br /> Par ailleurs, la responsabilité! Vaste et belle question.<br /> Où se situe-t-elle, la plus grande responsabilité?<br /> Hitler ?<br /> Ceux qui l'ont suivi?<br /> Ceux qui l'ont amené au pouvoir?<br /> Une certitude: seul, il n'aurait rien pu faire.
Répondre
M
Je rajouterais que le contexte des conditions de retour crée la violence aussi, au mieux l'amertume. J'ai l'exemple d'ainés pour qui le fait de n'être pas "mort pour la France" a été considéré<br /> comme une situation de planqué, jusqu'a créer un rejet de la propre famille du soldat. Vivre des horreurs malgré soi, et être mis au ban de la société toute entière une fois avoir accédé au repos<br /> mérité, ça pèse fortement sur le facteur humain. Ce n'est pas pour rien que la guerre d'Algérie a été pourvoyeuse de grande tête du banditisme de la grande époque des parrains. Les américains de<br /> retour du viet nam n'ont pas tous eu droit à des cadeaux non plus.
Répondre
R
@Patrick REYMOND<br /> <br /> A lire au sujet de la boucherie des tranchées l'excellent livre de Henri Barbusse "Le Feu".<br /> <br /> On sort différent après la lecture de cette description de l'horreur des tranchées.
Répondre
R
@Patrick REYMOND<br /> <br /> Tous les soldats qui ont connu les tranchées ne sont pas devenus ce qu'est devenu Hitler... loin s'en faut et heureusement !<br /> <br /> La violence, qu’elle soit militaire, mafieuse, dans la rue, voire familiale ne doit jamais être excusée par une vie passée dans les pires conditions.<br /> <br /> Notre qualité « d’humains » devrait nous exonérer de l’impulsivité et encore plus de la préméditation.<br /> <br /> Ne croyez-vous pas ?
Répondre
P
<br /> <br /> le contexte crée aussi la violence. Un lucien Bodard était emmené par sa nourrice voir des hommes démembrés en place publique. Il faut souvent une génération pour que tout rentre dans<br /> l'ordre.<br /> Bien entendu, tous les soldats ne reviennent pas fous. Mais il y en a beaucoup.<br /> <br /> <br /> <br />
S
Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c'est que ce gamin ne pourrait être qu'une victime annonciatrice de l'évolution du climat politique. D'autres pourraient suivre.<br /> Les encouragements à la violence de certaines personnalités, la lâcheté d'autres, la récupération d'autres encore ne présage rien de bon.<br /> Non seulement dans l'affrontement des groupuscules extrêmistes, mais aussi les affrontements sociaux, ethniques et générationnels. Jamais, la France ne fût aussi divisée. Or comme chacun le sait,<br /> diviser, c'est régner. serait-ce volontaire pour retarder le grand soir.<br /> Je me suis fait coller une prune pour mauvais stationnement. Le bleu bien sympha, s'en excusait presque, mais obligé pour le "résultat". Nous avons discuté et il m'a avoué que les cadres de police<br /> préparait les troupes pour de futurs événements graves.
Répondre
P
Le TABOU absolu, IMPOSE DE FORCE par qui on sait..., de la "Shoah" qui fait partie des mensonges essentiels du Système actuel finira aussi NECESSAIREMENT par tomber et sera AUSSI DISCUTE et remis<br /> en cause lorsque le Système s'effondrera...<br /> <br /> Si vous avez des inquiétudes face au KGB, dit "politiquement correct", qui plane sur les consciences... c'est pas grave... Il n'y en a plus pour longtemps maintenant... !!!
Répondre
P
Staline était pas mal aussi... et Personne n'a JAMAIS DEPASSE la Mafia de Wall Street et de la City de Londres... !!!
Répondre
J
Hitler était bien un monstre absolu ! voulez-vous lui attribuer le prix Nobel de la Paix à titre posthume ?
Répondre
P
<br /> <br /> le prix nobel, c'est un autre grand assassin qui l'a eu, il tue avec des drones. Ce qui est effrayant avec Hitler, c'est justement qu'il est terriblement un être humain. Il avait ses propres<br /> limites, pour les gaz de combat, et les souffrances animales, qu'il ne supportait pas de voir, mais tuer des millions de personnes ne lui causait aucun problème moral.<br /> <br /> <br /> Dire que c'était un monstre, c'est pour se rassurer soi-même. Il a simplement été formaté par son passage dans les tranchées, où ils vivaient avec les cadavres, la mort pour compagne, et en<br /> n'accordant plus la moindre valeur à la vie humaine, devenue simplement chose à supprimer, par tous moyens.<br /> <br /> <br /> Bien entendu, comme assassin, c'est un des plus grands de l'histoire. Sinon le plus grand.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
P
"Personne n'entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu'il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera parti du Nouvel Age sans recevoir une initiation Lucéférienne."<br /> <br /> David Spangler, directeur de l'Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies
Répondre
P
"Peu importe le prix de la Révolution Chinoise, elle a réussie de façon évidente; non seulement en produisant une administration plus dévouée et efficace, mais aussi en stimulant un moral élevé et<br /> une communauté d'ambitions. L'expérience sociale menée en Chine sous la direction du Président Mao est l'une des plus importante et des plus réussie de l'histoire humaine."<br /> <br /> David Rockefeller, commentant sur Mao Tse-tung, cité dans le New York Times du 8 octobre 1973
Répondre
P
"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de<br /> discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde<br /> est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à<br /> l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés."<br /> <br /> David Rockefeller, Baden-Baden, Allemagne, 1991
Répondre
P
"L'individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu'il ne peut croire qu'elle existe."<br /> <br /> J. Edgar Hoover (1895-1972), Directeur du FBI de 1924 jusqu'à sa mort
Répondre
P
"L'opinion publique est la clé. Avec l'opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les<br /> lois."<br /> <br /> Abraham Lincoln (1809-1865), 16e président américain
Répondre
P
"Depuis l'époque des Spartacus, Weishaupt, Karl Marx, Trotski, Belacoon, Rosa Luxembourg et Ema Goldman, cette conspiration mondiale a connu une croissance constante. Cette conspiration a joué un<br /> rôle décisif et identifiable dans la Révolution Française. Elle a été le berceau de tous les mouvements subversifs pendant le 19e siècle. Et finalement, ce groupe de personnalités extraordinaires<br /> du monde secret des grandes villes d'Europe et d'Amérique ont saisi le peuple Russe par les cheveux, et sont maintenant devenus les maîtres incontestables de cet énorme empire."<br /> <br /> Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955, cité dans le London Press, en 1922
Répondre
P
http://www.wikistrike.com/article-quelques-citations-celebres-87983420.html<br /> <br /> "Nous avons devant nous l'opportunité de forger pour nous-mêmes et pour les générations futures un Nouvel Ordre Mondial, un monde où les règles de la loi, pas les règles de la jungle, gouvernent la<br /> conduite des nations. Quand nous serons victorieux, et nous le serons, nous aurons une vraie chance pour ce Nouvel Ordre Mondial, un ordre dans lequel des Nations Unies crédibles pourrait utiliser<br /> leur rôle de maintien de la paix pour réaliser la promesse et la vision des fondateurs des Nations Unies."<br /> <br /> Président George Herbert Walker Bush, le 11 sept. 1991<br /> <br /> ---<br /> <br /> <br /> <br /> "Aujourd'hui, l'Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l'ordre. Demain elle en sera reconnaissante! Ceci est particulièrement vrai s'il<br /> leur était dit qu'un danger extérieur, qu'il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C'est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L'unique chose que tous les<br /> hommes craignent est l'inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial."<br /> <br /> Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991<br /> <br /> ---<br /> <br /> <br /> <br /> "Le but du Concil On Foreign Relations est la dilution de la souveraineté américaine et de l'indépendance nationale dans un tout puissant gouvernement mondial unique."<br /> <br /> <br /> Chester Ward, Admiral à la retraite, et ancien membre du Council on Foreign Relataions, dans un mémo en 1975.
Répondre
M
La récupération politique et médiatique de la mort accidentelle de ce jeune garçon est d'une indécence inouïe.Pas même enterré son cadavre est utilisé à des fins politiques ,aucun respect n'est de<br /> mise , seul compte le choc instrumentalisé que doit provoquer sa mort sur la population française.<br /> Ce décès malheureux est devenu l"étouffoir des français en souffrance ,une culpabilisation fabriquée, totalement artificielle pour ceux qui ces derniers temps commençaient ouvrir les yeux et<br /> relever la tête .Le systéme se sert sans aucune retenue de ce fait divers et mets en avant ses kapos , les "anti fa" nervis fidèles de l'ultra libéralisme libertaire.Ces SA d'aujourd'hui sont le<br /> bras armée des puissances financières et médiatiques , du milliardaire" vilaine Lulu" à TF1; la chaine qui va jusqu’à publier la photo , l'adresse et le nom de la jeune femme du groupe adverse<br /> honni, ils pourraient sous-titrer "tuez là cette salope fasciste" qu'ils le feraient !<br /> Sur FR3 chaine de la tv d’État nous est présenté un reportage , le témoignage d'un des "amis" du défunt que l'on doit prendre sans recul pour argent comptant . C'est un ordre ! sinon vous êtes<br /> fasciste.Lui aussi ne s’encombre pas du respect dû aux morts, seul compte dans son "témoignage" la rhétorique politique d’extrême gauche. Avec même, valant son pesant de cacahouète, une référence à<br /> la Shoah, la religion du système auquel vous devez adhérer sans réserve.Que vient faire ce meurtre de masse commis il y a plus de soixante ans par un peuple voisin qui nous avait battus<br /> militairement et asservis et avec lequel une infime partie de nos compatriotes d'hier avaient collaboré?<br /> Sinon à nous culpabiliser collectivement aujourd'hui et nous maintenir docilement dans un servage de spoliation libéral.<br /> Utiliser la mort des "siens" est bien un des marqueurs de ceux qui n'ont aucune valeur sauf celle du pouvoir et de l'argent !
Répondre