Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les niouzes du Times 12 11 2009. Rule Britannia ! (and colonies)

12 Novembre 2009 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Aujourd'hui, je vais vous parler du lusque, pardon du lucs, a j'y arriverais, du luxe !
Comme disais la dûûûchhessse de Guise (Oui canne olso tel : duqueness of Gyze) :
 "Vous voudriez que je réduise mon train de vie ?, mais, grand dieu, n'ayant que mes dettes pour vivre, vous voulez donc qu'on me crût ruinée ?"
Ce genre de détail, effectivement, traverse assez peu les pensées du gouvernement des colonies.
Pardon, du gouvernement US. Excusez moi, je n'ai pas encore pu m'y faire.
En octobre, 311 milliards de dépenses, 135 de recettes et 176 de déficit.
Donc, aucune chance qu'on crût le gouvernement US ruiné, il dépense encore plus que sur l'exercice précédent (clos en septembre), qui s'était soldé par "only" 1420 milliards de déficit.
Cette année 2009-2010, on pourra donc noter une belle croissance : + 50 % en terme annuel du déficit.

On est donc bel et bien sorti de la récession.
"
Les économistes craignent que de tels déficits entraînent une hausse des taux d'intérêt. "
Pas de crainte, pour un trou de cette taille, il y a belle lurette que personne n'a assez d'argent pour y mettre dedans. Pas même les chinois.
D'ailleurs, les avoirs en $ américains à l'étranger étaient DEJA largement placés en fonds d'état. On ne peut pas placer deux fois.

Triste histoire at home, in britishland, jugez en :
- 30 octobre, le titre de la Lloyd's s'envol .
- 3 novembre, La Lloyd's est sauvé par le gouvernement briiiitannnnnique (ça doit être une maladie foudroyante),
- 10 novembre, 5000 suppressions d'emplois (ils n'ont pas peur qu'on les croit ruinés).
Donc, à l'allure où va les choses en GB (grande bêtise), à la fin du mois, toutes les banques nationalisées n'en font qu'une seule, les salles des marchés, réduites à une seule.
Les traders, appartenant à la même banque et réunis autour de la mêêême table, vont donc faire semblant de se vendre et de s'acheter des titres, pour retirer beaucoup, beaucoup, beaucoup de plus values.

Mais, je dois avouer que ce jour, j'ai failli perdre un flegme que je qualifierais de quasi britannique. En effet j'ai lu un article qui qualifiait la Grande Bretagne de "pays développé".
My God. By jove. Mes yeux se sont écarquillés devant cette nouvelle inattendue,  J'ai en troublé mon Tea sous l'effet de l'étonnement.
Heureusement  que la valeur toute britannique de certains, sauve sportivement l'honneur.

Après tout, l'histoire nous a appris que dans les situations désespérés il fallait courageusement faire face : les ébats sous la couette pour pallier le manque de chauffage. Mais cela me tracasse un petit peu aussi.
Imaginez par exemple, que votre mamy ou grand nannie de 70 ans aillent braquer le supermarket ou le harrod's, telle ma Dalton ?
On pourrait encore lui faire la leçon.
Mais que pourriez vous lui dire pour la sermonner si elle attaque une succursale bancaire, telle Barring's, RBS ou Lloyd's ?
Tu ne cours pas assez vite pour t'enfuir, avec ton déhambulateur ?
Ou encore : Avec ton parkinson, ton tir de saturation avec le AK 47 ne sera plus efficace ?
Je ne veux plus que tu vois tes copines, au Tea, elles ont une mauvaise influence sur toi ? (d'abord, je sais qu'elle y mettent du Whisky, ou même du Bourbon dedans).

Par contre, pour les enfants, ce sera bénéfique : on les obligera à venir voir grannanny à la prison du county.
Ils comprendront donc, que pour voler, il faut être banquier ou politicien.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> je te rssure Pierre, c'est surement une faute de ma part ,de ne pas faire de fautes. :))))<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Du coup, Logique n'ose même plus faire de fautes !<br /> <br /> Ce n'est pas sympa, les gars !<br /> <br /> De nombreux abrutis énoncent des inepties sans fautes.<br /> <br /> Je préfère lire les démonstrations de Patrick.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> France : la croissance a été faible au troisième trimestre.<br /> <br /> Le chiffre publié par l'Insee (+ 0,3 %) est nettement inférieur aux prévisions des économistes. D'autant que nos voisins européens font mieux. Malgré tout, la ministre de l'Economie, Christine<br /> Lagarde, estime «qu'on va bien finir l'année».<br /> <br /> Le produit intérieur brut de la France a augmenté de 0,3 % au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents, comme au deuxième trimestre, selon les résultats provisoires des comptes<br /> nationaux publiés vendredi par l'Insee. Les chiffres avaient été dévoilés un peu plus tôt par la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, en visite à Singapour. L'acquis de croissance pour 2009<br /> est de - 2,4 % à fin septembre.<br /> <br /> Ce chiffre est inférieur aux prévisions puisqu'en octobre, l'Institut national de la statistique prévoyait une croissance de + 0,5 % au troisième trimestre, après la bonne surprise du trimestre<br /> précédent (+ 0,3 %) qui avait permis de mettre un terme à une année de reflux de l'activité. Le consensus établi par les économistes était de + 0,6 % en moyenne, soit deux fois le chiffre annoncé<br /> ce vendredi.<br /> <br /> http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/11/13/04016-20091113ARTFIG00321-france-la-croissance-a-atteint-03-au-troisieme-trimestre-.php<br /> <br /> Pour illustrer cette déception d'une croissance deux fois plus faible que prévu, pour illustrer ces nouvelles décevantes, les petits rigolos du Figaro mettent une photo de Christine Lagarde qui<br /> fait son sourire habituel (vous savez : le sourire qu'on vous apprend aux Etats-Unis, là où Christine Lagarde a fait toute sa carrière. Ce sourire artificiel. Ce sourire niais. Ce sourire qui<br /> montre que vous avez la "win attitude").<br /> <br /> Le contraste entre l'article sombre du Figaro qui annonce des chiffres décevants, et le sourire niais de Christine Lagarde est hilarant !<br /> <br /> Ce contraste me fait pleurer de rire !<br /> <br /> Finalement, on rigole bien dans les bureaux du Figaro : bravo, les gars !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> a relire Balzac "code des gens honnêtes ou l art de ne pas être dupe des fripons"<br /> <br /> Surtout lire la fin du livre, c'est en parfait accord avec la conclusion de patrick.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Etats-Unis : recul surprise de l'indice de confiance des consommateurs.<br /> <br /> Le chiffre provisoire de l'indice de confiance des ménages de l'université du Michigan est ressorti à 66 au mois de novembre, alors que le marché attendait 71.<br /> <br /> Au mois d'octobre, il avait atteint 70,6.<br /> <br /> http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=7113a4914675615710f94b3713bb3395<br /> <br /> Contre toute attente, les consommateurs américains ne pensent pas du tout que " La récession est finie ".<br /> <br /> Contre toute attente, les consommateurs américains ne pensent pas du tout que " La reprise est là ".<br /> <br /> Contre toute attente, le moral des consommateurs américains s'effondre.<br /> <br /> Contre toute attente, les consommateurs américains sont de plus en plus pessimistes.<br /> <br /> Contre toute attente, la propagande médiatique est inefficace aux Etats-Unis.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/11/13/la-zone-euro-est-sortie-de-la-recession-au-troisieme-trimestre_1266633_1101386.html#xtor=RSS-3208<br /> <br /> La zone euro est sortie de la récession au troisième trimestre<br /> <br /> <br /> Ça y est ! Au troisième trimestre, la zone euro est sortie de sa pire récession depuis plus de soixante ans. Elle enregistre une croissance de 0,4 % par rapport aux trois mois précédents, selon une<br /> première estimation, vendredi, de l'office européen des statistiques Eurostat.<br /> <br /> L'économie de la zone euro avait auparavant connu cinq trimestres consécutifs de recul du produit intérieur brut (PIB). Le plongeon avait été record au premier trimestre 2009 (– 2,5 %), avant une<br /> baisse de 0,2 % au deuxième trimestre. La croissance du troisième trimestre est cependant moins forte que celle attendue par les analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une<br /> hausse de 0,6 % en moyenne. Comparé au troisième trimestre de 2008, le PIB de la zone euro accuse un recul de 4,1 %.<br /> <br /> L'ensemble de l'Union européenne est également sortie de la récession. Le PIB des vingt-sept pays de l'UE a enregistré une croissance de 0,2 % au troisième trimestre par rapport aux trois mois<br /> précédents, et un recul de 4,3 % sur un an<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Pour détendre l'atmosphère insurrectionnelle qui règne sur ce blog, rien de tel que Christine Lagarde pour faire rire tout le monde.<br /> <br /> Lisez cet article :<br /> <br /> Contente. Christine Lagarde est « contente » ! En direct de Singapour, petit coin de paradis fiscal qui s’apprête justement à sortir de la « liste grise » établie par l'OCDE des pays qui<br /> n'appliquent pas les normes internationales sur l'échange d'informations fiscales, la ministre de l’économie et des finances a déclaré sur Europe 1 que la France allait finir l’année sur « les<br /> chapeaux de roue ». Pas moins. Avec un troisième trimestre à + 0.3 %, « on réédite le même exploit qu'au deuxième trimestre et cela me confirme dans l'idée que notre économie a vraiment pris le<br /> tournant de la reprise ».<br /> <br /> D’autre part, la ministre constate une « décélération des destructions d’emplois qui est souvent un signe annonciateur d’une stabilisation de la reprise ». L’exploit reste pourtant à relativiser.<br /> Le chiffre est inférieur aux prévisions des économistes de l'INSEE et malgré tous ces signes encourageants, le gouvernement prévoit tout de même une chute du PIB de 2,25 % sur l'ensemble de<br /> l'année, en raison de la forte récession fin 2008 et début 2009.<br /> <br /> Largement de quoi convaincre Jean-Pierre Elkabbach qui n’en demandait pas tant : « on peut donc dire que la France est résolument sortie de la récession », saluant, lui, des chiffres « positifs et<br /> prometteurs ».<br /> Car, qu'on se le dise, Jean-Pierre est un fan, et ne s'en cache pas lorsqu''il s'empresse de relayer une information de la Tribune : « ce serait bien que la rumeur ait raison, puisqu'on vous<br /> annonce à la présidence de l'eurogroupe ».<br /> <br /> Pleine d’entrain après tant d'éloges, Marie-Christine Lagarde voit déjà la France « entrer en 2010 avec de l'élan, ça c'est certain », fixant trois caps à tenir dans les mois à venir : prolonger le<br /> plan de relance, poursuivre les réformes et «s’orienter vers un assainissement de nos finances publiques». Rien que ça. Et tout ça grâce à qui ? Grâce à Sarkozy et son plan de relance, c’est<br /> entendu. Mais pas seulement. Car si Christine Lagarde était à Singapour –« Loin mais proche » selon Jean-Pierre Elkabbach -, c’est aussi parce que la Ministre est convaincue que c’est en Asie que<br /> se trouve l’énergie de la reprise. « La croissance mondiale va être tirée par l’Asie ». Et par la Chine notamment qui devrait afficher cette année une croissance de 8 %.<br /> <br /> Là, on se pince. Faut-il mettre en cause les conseillers de la Ministre, ou bien doit-elle entamer d'urgence une formation permanente ? Le chiffre de la croissance chinoise témoigne pour<br /> l'essentiel des effets du plan de relance chinois centré sur les investissements publics dans les infratsructures et l'immobilier (avec une jolie bulle en préparation).<br /> <br /> Même la correspondante très sino-béate du Figaro notait que les importations (6,4 %) comme les exportations (13,8 % en octobre) étaient en recul. Bref, aucun indice permettant de corroborer l'idée,<br /> émise par Christine Lagarde, d'une reprise occidentale tirée par la croissance chinoise. D'ailleurs, même le Figaro l'a écrit hier : « La Chine doit l'essentiel de sa reprise à son plan de relance<br /> à 450 milliards d'euros, lancé il y a un an, pour investir massivement dans les infrastructures.»<br /> <br /> Mais qu'importe, ce qui compte, dans le catéchisme neolibéral, est de croire à la pérennité du dogme, à savoir que notre salut viendra du développement des échanges. Amen (et dodo)....<br /> <br /> <br /> http://www.marianne2.fr/Lagarde-invente-le-conte-de-Singapour-sur-la-croissance_a182767.html<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> breakfast n'a pas tord, une mauvaise orthographe fatigue les yeux, attention la révolte gronde sur ce blog ! ^^<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Hello Raymond,<br /> fais attention à ton orthographe merde! je sais bien que tout fout le camp mais quand même !<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Oui, mais il faut respecter les traditions nationales.<br /> <br /> C'est important, ça, de respecter les traditions nationales.<br /> <br /> En France, nous avons la guillotine.<br /> <br /> En revanche, les Anglais n'ont pas la guillotine : ils ont la hache.<br /> <br /> Allez-y, les Anglais.<br /> <br /> L'heure est venue de resortir la hache.<br /> <br /> http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_1er_d_angletere<br /> <br /> <br />
Répondre