Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettonie... Back to CCCP...

5 Mars 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

La Lettonie, donc, retourne à l'URSS, à peine 20 ans après l'avoir quitté.

L'URSS actuelle s'appelle l'UE et les élites locales se torchent des voeux des populations, en lui disant, que c'est pour ton bien, mon enfant, et quand on te battra comme plâtre, comme en Grêce et en Espagne, et en Italie, c'est pour te corriger de tes mauvais penchants.

 

La dictature s'est glissée dans le moule institutionnel, et les "contraintes", ne sont ni négociables, ni amendables.

Perdus dans leurs palais, les puissants n'ont pas venu venir la claque italienne, et des rumeurs de coup d'état circulent en Espagne, à la suite de l'explosion du séparatisme catalan.

Il est clair, qu'en cas de coup d'état, il n'y aurait personne pour défendre le gouvernement Rajoy, mais de nombreux volontaires pour constituer les pelotons d'exécutions.

 

Quand au bâtard, dont on a honte, c'est l'Islande, et pour cause : "croissance de 2,5% du PIB, un chômage de 5%, excédents du commerce extérieur et des comptes publics. Les choix de politique économique de ce petit pays se retrouvent projetés sous la lumière de l’oligarchie".

 

Comme Jadis, la Malaisie était sortie très aisément de la crise asiatique, en faisant exactement le contraire de ce que leurs prêchaient les crétins du FMI ("Mon cerveau, où est mon cerveau, j'étais sûr de l'avoir laissé ici...").

En même temps, des institutions capables de persévérer avec un tel échec économique, beaucoup de gens croyaient que c'était impossible.
Notamment E. Todd qui croyait que la réaction fasciste (ou communiste) était impossible, étant donné la structure démographique européenne.

Mais il sous estimait la bêtise sans limite des gouvernants.

 

La démocratie n'étant plus qu'un vain mot, périsse donc la démocratie, et le nouveau pouvoir devra s'appuyer sur une masse de cadavre des anciens maitres. C'est comme ça, qu'on le fonde.

Le président islandais a été ostracisé, parce que, contre ses élites, contre son parlement, il a osé demander son avis au peuple, et cela a fonctionné, sans "experts", sans drames sociaux plus qu'il n'a fallu.

Le Portugal est massivement dans la rue. ça ne changera rien. La prochaine étape, c'est donc "tayaut, tayaut", et le bain de sang.

 

Après on dira "on ne savait pas", et "il fallait réformer".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
@ Roland<br /> En toute amitié .
Répondre
R
Hélas non, Alcide tout cela est bien trop concret pour mon grand age, moi, je fais dans la sublimation, le dépassement, l'artistique. Je me sers de ma paire de couilles (perso) pour faire des<br /> produits dérivés, comme nos amis banquiers.<br /> <br /> Sans vouloir passer pour un affreux misogyne (que je suis), j'avoue que l'étincelle dans le regard de ces dames aurait plutôt tendance à me faire dégager sans demander mon reste, aillant une petite<br /> idée de la suite du programme, après la vidange desdites couilles. J'espère que tu n'es pas trop déçu ;)
Répondre
A
@ Roland<br /> <br /> Des étincelles ? Des scintillements dans les yeux de ces dames ?<br /> <br /> Dis moi comment tu fais , je suis preneur , simplement à titre de curiosité intellectuelle bien sûr.
Répondre
R
@Feelgood: Si tu savais tout ce que j'arrive à produire avec une simple paire de couilles (usagée)...<br /> Décidément, non, tout n'est pas perdu.
Répondre
F
Tout n'est pas perdu !!!!<br /> <br /> "Produire de l'électricité avec de l'urine, idée de génie d'une collégienne nigériane" :<br /> <br /> ww.lemonde.fr/afrique/video/2013/03/06/produire-de-l-electricite-avec-de-l-urine-idee-de-genie-d-une-collegienne-nigeriane_1843914_3212.html#xtor=RSS-3208
Répondre
P
Pour Info... :<br /> <br /> http://www.egaliteetreconciliation.fr/Analyses-d-Alain-Soral-sur-Hugo-Chavez-16810.html
Répondre
R
Et pour le code du Travail<br /> comme pour celui de la LIBERTE DE LA PRESSE<br /> "il suffit de passer le pont"<br /> et ENSEMBLE aller tenir la plume de nos Parlementaires pour guider leurs mains<br /> à l'assemblée,<br /> au Sénat<br /> dans les permanences<br /> car comme disait Brel dans La,la,la<br /> "y'était chouette Voltaire<br /> et si y'en a qui ont une plume au chapeau<br /> y'en a qui ont une plume dans l'derrière"<br /> on va ressortir d'une sacrée Basse-Cour après notre visite de politesse..........
Répondre
R
à Patrick Reymond<br /> Le monde selon....sur urantia Gaïa (le Passeur)<br /> le blog à Lupus La Chute (toi) et quelques autres Eclaireurs<br /> Vous nous ouvrez les portes d''un Nouveau Siècle des Lumières<br /> Lecteur :Aie confiance en Eux<br /> Aie confiance en toi<br /> Ensemble nous sommes LA PUISSANCE
Répondre
B
Union Européenne : quatrième trimestre 2012 :<br /> <br /> Portugal : baisse du PIB : - 1,8 %.<br /> <br /> Chypre : baisse du PIB : - 1 %.<br /> <br /> Slovénie : baisse du PIB : - 1 %.<br /> <br /> Danemark : baisse du PIB : - 0,9 %.<br /> <br /> Italie : baisse du PIB : - 0,9 %.<br /> <br /> Hongrie : baisse du PIB : - 0,9 %.<br /> <br /> Espagne : baisse du PIB : - 0,8 %.<br /> <br /> Allemagne : baisse du PIB : - 0,6 %.<br /> <br /> Finlande : baisse du PIB : - 0,5 %.<br /> <br /> France : baisse du PIB : - 0,3 %.<br /> <br /> Royaume-Uni : baisse du PIB : - 0,3 %.<br /> <br /> République tchèque : baisse du PIB : - 0,2 %.<br /> <br /> Pays-Bas : baisse du PIB : - 0,2 %.<br /> <br /> Autriche : baisse du PIB : - 0,2 %.<br /> <br /> Belgique : baisse du PIB : - 0,1 %.<br /> <br /> http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-06032013-AP/FR/2-06032013-AP-FR.PDF
Répondre
Y
"Pour l'instant, c'est le calme avant la tempête".<br /> <br /> Cela fait des décennies que j'entends cela et, année après année, nous devenons de plus en plus apathiques. L'individualisme forcenée, la couillemollisation généralisée (rien de plus abjecte que la<br /> virilité dans notre société selon les normes actuelles), le chômage endémique et la crainte de perdre le peu que l'on a, font que la population ne bougera jamais en masse.<br /> Il n'y a pas que le code du travail qui est détruit, la famille est aussi gravement menacée dans ses fondements, notre culture de même. Et autour de moi que des veaux qui refusent même d'écouter le<br /> moindre élément qui pourrait remettre en cause leur confortable léthargie.
Répondre
F
«Si cela continue, il faudra bientôt mettre le feu au Code du travail»<br /> <br /> lire l'article de libé :<br /> http://www.liberation.fr/economie/2013/03/05/si-cela-continue-il-faudra-bientot-mettre-le-feu-au-code-du-travail_886487<br /> <br /> "Pour l'instant c'est le calme avant la tempete"
Répondre
A
Le FMI , la BRI , les insignifiants prostitués qui nous dirigent sont plus des salauds que des cons.<br /> <br /> Je m'explique , la dette publique est une arnaque crée par la loi du 3 janvier 1973 ; étendue à l'Europe par les dispositions de l'article 123 du traité de Lisbonne.<br /> <br /> Ce dette est virtuelle puisque les gouvernements signataires de la forfaiture s'interdisent de monétiser gratuitement et sans intérêts auprès d'une BC publique mais ont recours obligatoirement aux<br /> marchés financiers donc à la création monétaire privée donc au seigneuriage par la dette.<br /> <br /> En outre ,l'austérité imposée détruit soigneusement le tissus économique réel et permet ainsi aux banquiers qui inventent l'argent de se payer les fleurons , les infrastructures , les ressources<br /> naturelles des nations à bas prix .<br /> <br /> On le voit en Grèce , puis Portugal , bientôt en France, Italie , Espagne , etc...<br /> <br /> C'est une guerre , c'est un pillage .<br /> <br /> Tous les individus qui y contribuent de près ou de loin , fonctionnaires , élus , capitaines d'industrie sont passible de haute trahison et des 12 balles dans la peau qui vont avec.<br /> <br /> Pour l'instant , le peuple ignore la forfaiture , l'articulation des lois grossièrement anticonstitutionnelles qui permettent l'arnaque , l'odieuse institutionnalisation de la création monétaire<br /> privée qui permettent aux banquiers rotshildiens de se payer la planète avec une simple imprimante.<br /> <br /> Quelques explications peuvent tout changer .<br /> <br /> Par exemple , lors d'un prêt immobilier , le banquier prête l'argent qu'il n'a pas , qu'il invente et soutire en intérêt 2 fois le capital inventé.<br /> C'est totalement frauduleux , c'est un parasitage inouï et méconnu qui ne devrait pas exister ,qui devrait être formellement interdit.<br /> <br /> L'existence de chacun d'entre-nous serait bien différente sans ce parasitage imposé par ce troisième pouvoir méconnu qui c'est développé au fil du temps , qui souhaite notre mise en servitude par<br /> la dette impayable.<br /> <br /> Pou pouvoir le combattre , nous devons identifier l'ennemi.
Répondre