Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lybie : ça craque aussi...

20 Février 2011 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Visiblement, l'affrontement tourne à l'insurrection à Benghazi en Lybie. Dire qu'il n'y a pas un mois, on pensait que la révolution tunisienne serait troublée par l'homme fort de Tripoli.

Il n'est plus aussi fort, distribue de l'argent à pleines mains, envoie ses fils à Washington pour faire allégeance et promettre les contrats, sans s'apercevoir que plus rien ne se joue à Washington.

 

Il y a eu beaucoup trop de morts à Benghazi, ville qui n'est plus contrôlée par le pouvoir, et où certains membres des forces de sécurité seraient passés à l'insurrection.

L'homme qui a pris le pouvoir en 1969 a géré de manière habile le pays, en reliant clans, tribus et tout ce qui comptait à son pouvoir.

Ce sont, ces "cercles de pouvoir" qui prennent l'eau. Crées il y a désormais 30 ans, ils sont sclérosés.

" Une cinquantaine de dirigeants musulmans libyens ont appelé à la "fin du massacre" à Benghazi, la deuxième ville du pays, où des dizaines de manifestants ont été tués par les forces de sécurité dans le cadre du mouvement de contestation sans précédent contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi."

Ces cercles eux-mêmes, visiblement sont troublés par le carnage : ils lâchent le pouvoir.

 

La contestation touche aussi désormais le Maroc. Mais elle ne demande qu'à s'étendre, et aux USA mêmes, ont fait le rapport entre la situation du monde arabe, et la situation US. 

Noam Chomsky parle du retour de la classe ouvrière à partir des événements de Madison.

 

Si, ici, comme là-bas, on ne s'adresse plus aux peuples qu'avec la garde nationale, les CRS ou en tirant dedans, on verra que l'oligarchie a jetté réellement le masque.

A sa dictature avouée, il y aura une réponse, d'abord dans les troubles, car la situation devient "out of control", ensuite par la réplique qui s'en suivra.

Quitte à avoir une dictature, une "dictature du prolétariat" peut très bien s'ensuivre.

Quitte à avoir une dictature, autant faire dégorger les 600 000 porcs de la classe dirigeante. ça fera toujours une satisfaction morale.

 

Le jour où certains donneurs de leçons monteront à l'échafaud, personne ne pleurera...


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Marrant ça... Maintenant on voit des groupies du Colonel... Ton string, Nam, quelle couleur ?<br /> <br /> Car le Colonel, il aime bien ça.<br /> <br /> Bref, on marche sur la tête. Opposer le FLN avec Khadaffi, c'est consternant de bêtise.<br /> <br /> Ca me fait penser aux boutonneux de 17 ans qui aujourd'hui encore portent un tee-shirt à l'effigie du Che ! Chambourcy oh Oui.<br /> <br /> Donc, dans 20 ans, toujours groupie du Colonel ? Rââ^lovely "une vie decente à sa population" ?<br /> <br /> C'est proprement hallucinant d'aligner 1 connerie par mot, en mode machine-gun Gatling.<br /> <br /> Leur vie doit être hyper sympa, façon rose bonbon, pour se révolter et aller se faire dézinguer par les sbires du Colon, hein ? Tu as pensé à ça ?<br /> <br /> Vous êtes complètement cinglés les gars.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> "Libéral mais non coupable", pour reprendre le titre d'un excellent livre d'un des rares vieux sages français: Charles Gave.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Merci Nam je prie également tous les jours pour les mêmes raisons ; finalement on se retrouve.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> D'autre part j'appel de mes voeux un nouveau choc pétrolier, cela fera monter les taux et remettra l'économie sur de bons rails (éclatement de la bulle immo en particulier).<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Il y a une chose de sure, je n'aime pas bcp plus le FLN: la famille de ma mère est pied-noir et je ne sais que trop bien les exactions qui ont été commises par cette organisation terroriste (avant<br /> l'idépendance) qui s'est muée en organisation mafieuse (après l'indépendance).<br /> <br /> Je n'aime ni Khadafi, ni le FLN, ni même les politichiens français. Je suis pour la limitation au strict minimum du pouvoir politique.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Qu’est-ce qui te gène chez Kadhafi, Nam ? Le fait qu’il soit le seul dirigeant du Maghreb à avoir permis une vie descente à sa population ?<br /> Tu préfères sans doute le FLN et leurs caisses noires pharaoniques pendant que la population crève la dalle ou s’exile pour fuir la misère.<br /> Nam en bon commercial préfère sans doute les hommes politiques des pays pauvres qui confient leurs sous aux multinationales occidentales ; là ils sont sans doute plus conformes aux idées que les<br /> boursicoteurs de son espèce se font d’un homme politique du tiers-monde.<br /> Le fait que Kadhafi tombe en ce moment (CAD en intégrant parfaitement le rôle du seigneur féodal aux services de l’empire) veut à mon avis dire le contraire.<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Le petit commerce, c'est le virus anti-dirigeant le plus efficace qui existe !<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Cher patrick, vous reconnaissez donc que l'amérique des années 80 (celle de ronald reagan) à été bien inspirée d'attaquer ce connard de khadafi et son régime dictatorial ?<br /> <br /> Maintenant, je vous l'accorde, tout le problème avec les interventions armées (les atteintes aux souverainetés nationales), c'est que l'on ne s'attaque pas au pouvoir, mais à la population<br /> civile.<br /> <br /> Donc ma conclusion est la suivante: puisque l'intervention armée est une impasse dangereuse, seul le petit commerce et l'économie de marché véritable (attention: pas celle des grands groupes<br /> gigantesques qui écrasent tous les "petits") est à même de pacifier les esprits et de faire vivre ensemble des populations qui ont des cultures différentes.<br /> <br /> Les très grands groupes, eux, ne pacifient QUE les liens entre dirigeants (dictateur ou démocrates).<br /> <br /> Militons donc contre le gigantisme, et pour l'économie de marché véritable, sans intervention de l'état (qui tend toujours à re-créer des monstres genre entreprises du CAC40).<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Tiens... suivant la bonne taule prise par Merckel ce week-end (défaite électorale mahousse)... une autre preuve que la soit disante "vertu" financières des allemands c'est du pipo intégral.<br /> <br /> Merckel se fout de la gueule de ses concitoyens, de nous... Merckel-Sarkozy-Trichet, la troïka de la crapulerie.<br /> <br /> German Pubic Debt Rises Sharply In December<br /> <br /> (RTTNews) - Germany's public debt totaled nearly EUR 2 trillion at the end of December, up EUR 304.4 billion from December 31, 2009, provisional results from the Federal Statistical Office said<br /> Monday.<br /> <br /> This represented an 18% increase year-on-year and the steepest debt increase in absolute terms in any year since the introduction of statistics, the statistical office said.<br /> <br /> The current level equates to a public debt burden of around EUR 24,450 per inhabitant.<br /> <br /> At the Federal level, the debt increased 21.9% or EUR 230.3 billion from December 2009 to 1.28 trillion at the end of last year.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Ont peut faire un petit rapprochement entre la physique et se qui se passe actuellement. Ces ondes de révoltes commence a se superposer et se propager, la superposition lui donnant une energie et<br /> une amplitude croissante. Se qui veux dire que le rayon d'action de cette onde croit elle aussi. D'un point de vue médicale ont parlerait d'une épidémie, qui se résume aussi par une augmentation<br /> croissante des cas d'infections. Dans le cas d'une épidémie plus le monbre de cas augmente plus il y a de chance quelle continue de se propager. Si ont peut circonscrire la propagation d'une<br /> épidémie en fermant les frontières, il me semble par contre impossible de circonscrire la propagation d'une onde. Donc puisque nous sommes plutot dans le cas d'une onde, sa propagation dépends<br /> beaucoup des médias.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Je dois avouer que si j'avais du parier sur un paria, c'est sur Khadaf que j'aurais misé ma chemise. Erreur visiblement.<br /> Ce monde ne respecte plus rien. Quelle tristesse !<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> La cote de popularité de Nicolas Sarkozy perd quatre points en février par rapport à janvier, à 30 % d'opinions positives, tandis que celle de François Fillon chute de six points à 41 %, des<br /> niveaux d'impopularité inédits pour eux depuis 2007, selon le baromètre mensuel Viavoice-Libération publié dimanche.<br /> <br /> Selon ce sondage, 30 % des Français ont une opinion positive de Nicolas Sarkozy en tant que président de la République, contre 34 % le mois dernier.<br /> <br /> Dans le détail, 5% ont une opinion "très positive" (-3), 25% une opinion "assez positive" (-1). En revanche, 66% (contre 62% en janvier) ont une opinion négative de M. Sarkozy, dont 40% d'opinions<br /> "très négatives" (+6). 4% (=) ne se prononcent pas.<br /> <br /> Le Premier ministre chute de six points à 41% d'opinions positives. Il était monté à 50% en décembre, toujours selon Viavoice. Dans le détail, 9% des sondés (-4) ont une opinion "très positive" de<br /> François Fillon et 32% "assez positive" (-2). Le niveau d'opinions négatives sur M. Fillon s'élève à 54% (-7 points). 6% ne se prononcent pas (-1).<br /> <br /> Viavoice souligne que Nicolas Sarkozy et François Fillon enregistrent là leurs "plus mauvais scores depuis leur accession au pouvoir en 2007". Pour l'institut, "ces records d'impopularité<br /> témoignent d'abord de l'inefficacité de la tentative de reconquête de l'opinion engagée par le chef de d'Etat".<br /> <br /> "Au-delà de la seule émission du 10 février (Paroles de Français sur TF1, ndlr), et sur le moyen terme, il est désormais permis de conclure que le remaniement gouvernemental le 14 novembre dernier<br /> aura été vain en terme de rétablissement de la confiance", ajoute Viavoice.<br /> <br /> 72 % des personnes interrogées considèrent que depuis l'élection de M. Sarkozy l'image de la France s'est détériorée, 20 % des personnes interrogées pensent qu'elle s'est améliorée et 8 % ne se<br /> prononcent pas.<br /> <br /> http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iYqjviNeKWCm5Kx5RISguI4alxAQ?docId=CNG.cadaf3df4d4b992b5bf4c35adfd0cfe7.751<br /> <br /> <br />
Répondre