Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marché automobile janvier 2009

4 Février 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport terrestre

gm.jpgL'augmentation impressionnante du marché automobile en novembre et en décembre, semble ralentir en janvier notablement, sans parler, bien entendu, de l'astuce comptable qui consiste à livrer en début d'année des commandes passées en fin d'année 2009, pour bénéficier de la prime à la casse ancien montant.
Si la hausse brute atteint encore 14 %, (janvier 2010/janvier 2009), le nombre brut de voitures atteint 171 000 véhicules particuliers, 39 000 utilitaires et 2500 poids lourds, soit au total 212 500 véhicules.
Bien plus qu'en janvier 2009, mais bien moins qu'en décembre : 228 300 + 36 100 + 2 400 = 266 892, ou comment faire passer un grand schploutch pour une progression, car là on atteint quand même la bagatelle de - 20 %, et de - 25 % pour les véhicules particuliers.
On voit aussi que les hausses de ventes d'utilitaires sont en fait, des baisses, dans un marché stagnant à bas niveau.
La période de référence ancienne et déprimée (janvier 2009) permet aussi de hisser les couleurs.

En matière de gamme, c'est beaucoup plus explicite, le haut de gamme et le très haut de gamme passent de 37 % en 1990 à 15 % en 2009.
Le reste c'est du moyen inférieur et de l'économique qui progresse des 2/3 à 85 %. Un signe de paupérisation certain.
On roule, mais on roule petit.

Conclusion, ce n'est pas inquiétant, c'est TRES inquiétant. En effet, on aurait pu penser à un certain état d'apesanteur qui se maintiendrait jusqu'en mars 2010, il n'est obtenu qu'en présentant les statistiques. On peut se demander aussi si pour janvier ma mésaventure personnelle s'est souvent retrouvée (voiture achetée en novembre, carte grise reçue en janvier), d'après la préfecture, ils avaient beaucoup de retard.

En Allemagne aussi, le marché a ses vapeurs, à - 4.2 % et 182 500 immatriculations (pays de 80 millions d'habitants). comparativement à la France.

Le marché automobile US aussi, continue sa dégringolade à 700 000 exemplaires (et plus 6.2 % comparé à janvier 2009). Si on extrapole janvier, on arrive à 8.4 millions à l'année, ce qui implique encore une chute de 16 % (les quelques mois de la prime à la casse avaient été très bons et ont faussé le marché).
Les américains étant les américains, on peut noter la bonne tenue d'un nanard, la Chevrolet Cobalt, sans doute obtenue à la GM, c'est à dire à coup de rabais, d'équipements et de prêts.
Mais c'est quand même rassurant, la Cobalt n'a que 20 ans de retard. C'est un progrès considérable pour GM.

Mais, grâce aux plans de rigueur qui pointent leur nez partout en Europe et aux USA, on verra le répit obtenu sur les marchés automobiles certainement tourner à la débâcle dans le courant de l'année.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> Oui, l'expression magique !<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> L'expression-culte !<br /> <br /> L'expression-culte !<br /> <br /> Vous l'aviez vue, l'expression-culte ?<br /> <br /> Elle est là :<br /> <br /> "Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont, contre toute attente, augmenté aux Etats-Unis lors de la semaine au 30 janvier, à 480.000 contre 472.000 (révisé) la semaine précédente, annonce le<br /> département du Travail.<br /> Les économistes attendaient en moyenne 460.000 inscriptions au chômage.<br /> Les inscriptions de la semaine au 23 janvier ont été révisées en hausse par rapport à une estimation initiale de 470.000.<br /> La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 468.750 contre 457.000 (révisé de 456.250) la semaine précédente.<br /> Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités s'est élevé à 4,602 millions lors de la semaine au 23 janvier (dernière semaine pour laquelle ces chiffres sont disponibles) contre 4,6<br /> millions (révisé de 4,602 millions) la semaine précédente."<br /> <br /> http://www.lesechos.fr/info/inter/reuters_00227779-hausse-inattendue-des-inscriptions-au-chomage-aux-etats-unis.htm<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Je ne resiste pas à retranscrire la phrase du jour de notre ami JC Trichet:<br /> <br /> "L'évolution monétaire réelle devrait être inférieure au rythme sous-jacent de l'expansion monétaire en raison de l'impact baissier d'une courbe des rendements plutôt pentue."<br /> <br /> <br />
Répondre