Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelles en Vrac...

2 Août 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

La Lettonie reconnait qu'elle n'est qu'un baisodrome russe. En le niant.

Pour bien des nouvelles, il faut les lire à l'envers.

 

La Grêce baisse la TVA dans la restauration, de 23 à 13 %. Belle manière aussi, de reconnaître que les mesures gouvernementales de hausse, soufflées par la Troïka, étaient des conneries.

Le taux de fraude atteint de 50 à 80 %. Mais, rassurez vous, ni le consommateur, ni le gouvernement ne verront le moindre rond de cette baisse.

Puisque ce qui donnait le "la", c'était le tarif frauduleux, et que, pour la suite, il faudrait faire confiance au gouvernement... ça, c'est pas gagné...

 

Grande Bretagne : on parle de la gratuité de l'électricité le samedi. Au moins cher british gas, dont la maison mère applique déjà la mesure au Texas.
"
L'objectif est d'encourager les foyers à utiliser leurs appareils électriques pendant le week-end, quand la demande industrielle est moins importante. "

Belle manière de lisser les pointes. Et cela met le doigt, là où cela fait mal en France. Le chauffage électrique, et sa pointe hivernale, qui conduit, comme le disait un lecteur, à faire un réseau routier et autoroutier, uniquement en fonction de la pointe du 30 août...

Donc, coûteux, inutile la plupart du temps, et surdimensionné. En même temps qu'il reconnait que le réseau, c'est surtout fait pour l'industriel...

 

L'Ukraine prévoit une récolte exceptionnelle. Mais là, je vous rassure encore. Aucun lien avec les prix agricoles dans le monde, déterminés par la spéculation.

 

Automobile ; progression du marché automobile français, oui mais.
En brut, (+0.9 %), pas à jours ouvrés comparables (- 3.5 %), et pas rapport à un mois de juillet 2012, nul à chier.

Comme je l'ai déjà dit, la crise est en LLL qui se suivent. On a sans doute atteint un niveau de consolidation, mais pas plus.

Le parc automobile français, globalement, ne progresse plus et vieillit. Autant dire, qu'il ne suit même plus la progression démographique.

La paupérisation en est la seule et l'unique responsable. Et l'inquiétude sur les prix de l'essence et du gazole.

 

Fin de partie. Queue de Dragon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
@ en passant (com 17)<br /> ah tiens, ça dure depuis si longtemps que ça?!?<br /> Neuf mois de baisse continue...ah quand même! Mais puisqu'on se tue à vous dire que c'est l'économie des pays émergents qui nous sauvera!<br /> <br /> http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/inde-baisse-des-ventes-automobiles-pour-le-9e-mois-consecutif-12-08-2013-1713396_683.php
Répondre
B
Vendredi 9 août 2013 :<br /> <br /> Le déficit de l'Etat se creuse : 59,3 milliards d'euros fin juin.<br /> <br /> Le déficit de l'Etat s'est creusé de 2,6 milliards d'euros fin juin sur un an, essentiellement en raison de dépenses européennes exceptionnelles, a annoncé vendredi le ministère du Budget.<br /> <br /> A fin juin, le déficit atteignait en cumulé 59,3 mrd EUR, contre 56,7 mrd EUR fin juin 2012, a précisé le ministère dans un communiqué, avec des recettes en hausse.<br /> <br /> L'écart s'explique selon Bercy par la perception, début 2012, de 2,6 mrd EUR de recettes perçue en l'échange de l'attribution de licences de téléphonie mobile 4G, mais aussi de dépenses pour<br /> l'augmentation de capital de la Banque européenne d'investissement (1,6 mrd EUR), et la dotation au Mécanisme européen de stabilité (3,3 mrd EUR).<br /> <br /> Fin de citation.<br /> <br /> Conclusion :<br /> <br /> - augmentation de capital de la Banque européenne d'investissement : 1,6 milliard d'euros<br /> <br /> - dotation au Mécanisme européen de stabilité : 3,3 milliards d'euros<br /> <br /> Mais comme la France n'a pas ces 4,9 milliards d'euros, la France a été obligé de les emprunter.<br /> <br /> Pour aider les pays européens en faillite, la France surendettée est obligée de se surendetter encore plus.<br /> <br /> Et comme les pays européens en faillite ne rembourseront jamais leur dette, la France subira des pertes de dizaines de milliards d'euros.<br /> <br /> La zone euro, c'est le tonneau des Danaïdes.<br /> <br /> La zone euro, c'est un suicide collectif.<br /> <br /> http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22072013-AP/FR/2-22072013-AP-FR.PDF
Répondre
E
Incroyable on nous mentirait !<br /> <br /> http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/07/01003-20130807ARTFIG00432-l-amerique-en-alerte-terroriste-apres-des-ecoutes-de-la-nsa.php<br /> <br /> non pas possible
Répondre
E
En Inde tout va bien, la preuve:<br /> <br /> <br /> Tata Motors sauve la face grâce à Jaguar-Land Rover<br /> ......<br /> Tata Motors, premier constructeur automobile indien, a fait état mercredi d'une chute de 23 % de son bénéfice net au 1er trimestre (avril-juin), la hausse des ventes de ses marques britanniques<br /> Jaguar et Land Rover (JLR) ne parvenant pas à compenser une demande en berne.<br /> ....<br /> Dépression indienne<br /> ...<br /> Les ventes de Tata Motors ont continué à subir une forte pression le mois dernier, notamment pour les véhicules particuliers qui ne se sont écoulés qu'à 10 824 unités en juillet sur le marché<br /> indien, soit une chute de 59 %. Le poids des crédits à la consommation, les craintes d'un fort ralentissement de l'économie et la hausse des prix de l'essence ont dissuadé nombre de consommateurs<br /> potentiels.
Répondre
E
La Chine exporte moins, et ça va durer...<br /> <br /> Les nouvelles inquiétantes se succèdent en provenance de Chine. Au rang desquelles, le ralentissement constant des exportations depuis plusieurs mois. On peut l'expliquer en partie par la<br /> conjoncture mondiale. Mais entre perte de compétitivité et absence de montée en gamme de la production, les exportations chinoises souffrent aussi d'un mal structurel.<br /> ....<br /> <br /> http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130807trib000779536/la-chine-exporte-moins-et-ca-va-durer.html
Répondre
B
Mardi 6 août 2013 :<br /> <br /> Sortir de l'euro, mais comment ?<br /> <br /> « En fait, nous sommes déjà sortis de la zone euro », a admis M. Nicos Anastasiades, président de Chypre, un pays où les billets n'ont plus la même valeur qu'en Grèce ou en Allemagne. L'explosion<br /> de la monnaie unique aurait-elle commencé ? Contre le scénario du chaos, l'idée d'une sortie de l'euro concertée et organisée fait son chemin.<br /> <br /> par Frédéric Lordon *<br /> <br /> Beaucoup, notamment à gauche, continuent de croire qu’on va changer l’euro. Qu’on va passer de l’euro austéritaire présent à un euro enfin rénové, progressiste et social. Cela n’arrivera pas. Il<br /> suffirait d’évoquer l’absence de tout levier politique en l’état d’incrustation institutionnelle de l’actuelle union monétaire européenne pour s’en faire une première idée. Mais cette impossibilité<br /> tient surtout à un argument beaucoup plus fort, qui s’exprime à la manière d’un syllogisme.<br /> <br /> Majeure : l’euro actuel procède d’une construction qui a eu pour effet, et même pour intention, de donner toute satisfaction aux marchés de capitaux et d’organiser leur emprise sur les politiques<br /> économiques européennes.<br /> <br /> Mineure : tout projet de transformation significative de l’euro est ipso facto un projet de démantèlement du pouvoir des marchés financiers et d’expulsion des investisseurs internationaux du champ<br /> de la construction des politiques publiques.<br /> <br /> Ergo, conclusions : 1. Jamais les marchés ne laisseront s’élaborer tranquillement, sous leurs yeux, un projet qui a pour évidente finalité de leur retirer leur pouvoir disciplinaire ; 2. Sitôt<br /> qu’un tel projet commencerait d’acquérir un tant soit peu de consistance politique et de chances d’être mis en œuvre, il se heurterait à un déchaînement de spéculation et à une crise de marché<br /> aiguë qui réduiraient à rien le temps d’institutionnalisation d’une construction monétaire alternative, et dont la seule issue, à chaud, serait le retour aux monnaies nationales.<br /> <br /> La gauche-qui-continue-d’y-croire n’a donc le choix qu’entre l’impuissance indéfinie… ou bien l’advenue de cela même qu’elle prétend vouloir éviter (le retour aux monnaies nationales), sitôt que<br /> son projet de transformation de l’euro commencerait à être pris au sérieux !<br /> <br /> http://www.pcfbassin.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=11375:sortir-de-leuro-mais-comment-&catid=36:europe&Itemid=9
Répondre
F
Le peuple à tord ! sachez le ! Les politiques se foutent de notre avis:<br /> <br /> En Alsace, la population a refusé la fusion des 2 départements (Bas Rhin et Haut Rhin) en avril dernier.<br /> Les politiques viennent de décider que la population ne serait plus consulté par référundum lors de la fusion de deux départements.<br /> <br /> Ils sont terribles ces politiques ou ils ne comprennent pas ?<br /> <br /> www.dna.fr/politique/2013/08/07/l-article-qui-eviterait-le-referundum
Répondre
P
Entendu hier soir sur France Info, le journaliste indique que beaucoup d'américains pensent que les menaces terroristes sont des leurs pour que l'on ne parle plus de l'espionnage de la NSA. Comme<br /> quoi, plus personne n'est dupe de leur jeu (état policier pour conserver l'acquis de la classe des hyper riches). Dans un commentaire sur un article, une personne parlait même d'attaque sous false<br /> flag (faux drapeau).<br /> <br /> Sinon, 300 tonnes (300 000 litres) d'eau contaminée coule dans l'océan chaque jour à Fukushima. Ce n'est pas pret de changer car si j'ai bien compris les réacteurs sont cassés et trop radioactifs<br /> pour être manipulés. Même avec leur système de filtre, ils prévoient de déverser 60 000 litres d'eau par jour (cf article du Monde d'aujourd'hui).
Répondre
E
Fukushima : l’autorité nucléaire évoque une situation « urgente »<br /> Par Les Echos | 06/08 | 12:59<br /> De l’eau contaminée s’échappe de la centrale nucléaire de Fukushima et se déverse dans l’océan depuis plusieurs semaines. La Tokyo Electric Power (Tepco), qui gère la centrale, semble à nouveau<br /> être débordé par cette fuite, et propose des solutions qualifiées de « temporaires »....<br /> <br /> <br /> http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202937114192-fukushima-l-autorite-nucleaire-evoque-une-situation-urgente-593268.php
Répondre
P
La criminalité/violence augmente avec la chaleur.. Ca alors !<br /> <br /> http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=27071<br /> <br /> Peut être qu'un jour ils feront la corrélation entre les "injustices sociales" et la criminalité..
Répondre
P
J'espère me tromper et que ces précautions ne serviront finalement à rien mais comme c'est étrange. On râle d'être espionné par la NSA et voilà qu'elle arrive à entendre des discours d'Al Quaida<br /> qui menace pas seulement les USA mais les pays occidentaux. Vous voulez continuer à embêter la NSA ? Vous aurez des attentats.<br /> Après cela, plus de questionnement sur l'espionnage intérieur, l'espionnage industriel, le fichage généralisé de la population, etc.<br /> <br /> Cela ressemble à un beau story telling. Qu'en pensez vous ?<br /> <br /> http://www.lemonde.fr/international/article/2013/08/04/les-pays-occidentaux-redoublent-de-vigilance-face-aux-menaces-d-al-qaida_3457257_3210.html
Répondre
G
Et en Sainte Russie, pas de probleme de liquidite dans les banques, comme dans la vieille europe decatie & prostituee.<br /> <br /> Je suis alle changer 2000 euros (ca donne 86000 roubles) a la sberbank (banque d'epargne, banque d'etat).<br /> <br /> La fille n'avait pas suffisament de billets de 5000 roubles (j'en voulais une douzaine) elle est partie en chercher.<br /> Revenue 1 minutes 30 plus tard devant moi avec environ 12 cm d'epaisseur de billets de 5000 roubles = 5 millions au bas mot, mais plutot 10 millions pour une estimation correcte : au taux actuel,<br /> cela fait de 115000 a 230000 euros en liquide.<br /> <br /> Quand je pense que je dois quemander 1000 euros en billets de 50 (ya pas de plus gros) a ma banque a paris et que je dois implorer le guichetier (on m'a deja dit qu'il fallait prevenir 3 jours a<br /> l'avance pour 1000 miserables euros) a chaque fois, on comprend vite qui a des problemes et qui n'en a pas !<br /> <br /> Longue vie a la Sainte Russie !
Répondre
F
En vrac, sur le front des vacances :<br /> <br /> Aux grandes Canaries, le centre commercial de Las Palmas voit ses boutiques en permanence fermées à 70%....<br /> <br /> Dubrovnik (Croatie) : les propriétaires harcèlent les touristes en sortant des bateaux (lignes internes) pour leur louer les appartements qui d'habitude sont déjà réservé.
Répondre
E
http://www.largus.fr/actualite-automobile/autoroutes-quand-le-pdg-sinsurge-3017371.html<br /> <br /> "A l'occasion de la présentation des résultats semestriels du groupe Vinci, son PDG s'est insurgé contre la hausse de la redevance domaniale qui va toucher les sociétés concessionnaires<br /> d'autoroutes. ....<br /> <br /> .....<br /> Et l'intéressé de reprendre : "Nous avons indiqué que dans l'hypothèse où nous ne serions pas compensés, notamment par le biais d'une augmentation des tarifs (je ne vois pas très bien comment on<br /> peut faire autrement, dans l'état actuel de ces augmentations de redevance) nous introduirions un recours contre ce décret" a encore considéré le président, "en clair, nous considérons que nous<br /> avons le droit pour nous".<br /> Déjà contacté à ce sujet par L'argus, le cabinet du ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier avait fait savoir qu'il était "impossible" que ces hausses rejaillissent sur les prix des<br /> péages.<br /> .....<br /> <br /> Selon les résultats semestriels de Vinci, "les recettes de péage sont en hausse de 2,1% à 2065 millions d'euros" alors que le trafic n'a augmenté que de "0,3%"...
Répondre
B
Le gouvernement grec croit peut être que les établissements vont se découvrir une âme de bon contribuable qui paye ses taxes ?<br /> Que dalle, les restaurateurs empocheront la différence et continueront de ne rien déclarer.<br /> Dans le même genre, en France on a eu la baisse de TVA dans la restauration. Et vous avez vu une baisse vous ?<br /> Côté gratuité de l'électricité ça serait une bonne idée pour imposer le nouveau compteur "intelligent" dans tous les foyers français. Comme ça on pourra charger les accus de notre future voiture<br /> électrique.<br /> Proglio nous fait un cadeau et nous on relance l'automobile.<br /> le monde est parfait.
Répondre
G
bonjour a tous<br /> <br /> je que je constate autour de moi c'est une accélération de<br /> <br /> la crise, dépôts de bilans en cascades, marasme général,<br /> <br /> délais de paiements pour tout, potes et copines qui<br /> <br /> cherchent, un deuxième petit boulot :POUR PAYER LES<br /> <br /> FACTURES? PAS POUR LES LOISIRS C'EST FINI DEPUIS LONGTEMPS<br /> <br /> LES RESTOS ET COUP A BOIRE VACANCES ET AUTRES. les loyers<br /> <br /> démentiels cause n°1, même les petits boulots il n'y en a<br /> <br /> plus guère, recohabitation : les enfant qui retournent<br /> <br /> vivre chez les parents,ils ne peuvent plus payer le loyer<br /> <br /> suite a chômage, séparation etc.<br /> <br /> alors oui c'est la reprise....,<br /> <br /> je ne pense pas que le locataire de l'elysée termineras<br /> <br /> son mandat en toute quiétude, si tant est qu'il ne soit<br /> <br /> pas destitué avant.... lui qui commentait si bien<br /> <br /> l'affaire Morsi.
Répondre
B
Jeudi 25 juillet 2013 :<br /> <br /> "La crise de l'euro va s'aggraver à la fin de l'automne"<br /> <br /> Il y a un an, le président de la BCE Mario Draghi a annoncé son intention de tout faire pour sauver l'euro. L'ancien économiste en chef de la BCE Jürgen Stark estime que cette crise de l'euro lui<br /> sera fatale. Il craint que la BCE doive bientôt soutenir la France avec des rachats d'obligations de l'Etat français.<br /> <br /> L'ancien économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), Jürgen Stark, met en garde contre un rebond violent dans la crise de la dette en zone euro.<br /> "Je pense que la crise va s'aggraver à la fin de l'automne. Nous entrons dans une nouvelle phase de gestion de la crise", a dit Jürgen Stark au Handelsblatt (édition du vendredi). "Après les<br /> élections législatives allemandes à la fin du mois de septembre, la France va accroître la pression sur la BCE et sur l'Allemagne. Le programme de rachat des obligations d'Etat OMT devrait en fait<br /> être utilisé en Espagne et en Italie. Mais la pression sera énorme pour que la BCE utilise cet instrument en France. Et sans ce déclenchement du programme de rachat d'obligations, il faudra mettre<br /> sur pied un plan de sauvetage", a déclaré Stark.<br /> <br /> http://www.handelsblatt.com/politik/konjunktur/geldpolitik/ex-ezb-chefvolkswirt-stark-die-euro-krise-wird-sich-im-spaetherbst-zuspitzen/8549974.html<br /> <br /> La réalité, ici encore, rattrape le petit corrézien François Hollande, qui aura donc fait une erreur de 5 points de PIB dans ces estimations de croissance entre 2012 et 2014 ! S’il n’avait pas<br /> raconté n’importe quoi, on produirait en 2014 plus de 70 milliards d’euros en plus et on aurait 35 milliards de déficit en moins. Conséquences : le gouvernement n’a donc pas les moyens d’appliquer<br /> la politique pour laquelle il a été élu, et il est même obligé de faire le contraire de ce qu’il avait promis… Pire, la parole de la France perd encore de la crédibilité parce que tout le monde<br /> sait bien qu’on ne tiendra pas nos engagements européens, même révisés. Et puis notre économie s’en remet encore une fois à la très grande mansuétude des copains de Pépère, les marchés financiers.<br /> Attendez qu’ils s’énervent, et c’est le défaut de paiement…<br /> <br /> Nos amis les européens.<br /> <br /> Jürgen Stark, l’ancien chef économiste de la BCE, a jeté un joli pavé dans la mare hollandiste cette semaine, en reconnaissant s’attendre à un défaut de paiement français à l’automne. En d’autres<br /> termes, il prédit la faillite de la France dans les 4 mois qui viennent… On se dit d’abord qu’il n’a pas écouté pépère le 14 juillet, ce monsieur, puisqu’il nous annonçait en fanfare que la reprise<br /> « était là » ! Remarquons que Pépère n’en était pas à son coup d’essai : il nous claironne depuis quelques temps déjà que la crise européenne est derrière nous alors qu’on continue de donner entre<br /> 5 à 6 milliards à la Grèce tous les 3 mois… de l’argent d’ailleurs que nous n’avons pas… Tout ça va mal finir, on pressent… Manquerait plus qu’Angela repasse en Allemagne, et Pépère se retrouverait<br /> bien, tiens…<br /> <br /> http://24heuresactu.com/2013/08/02/une-semaine-en-hollandie-45/
Répondre
L
Oui, la partie guerre économique arrive a sa fin. Encore quelleques faillite de grande ville américaine et la puissance US risque de se retrouvé en mauvaise posture. Il va leur falloir surement<br /> qu'il combattent a l'intérieur même de leur territoire. Ménner une guerre extérieur et intérieur a la fois va surement laisser des bréches béantes a l'internationnale.<br /> <br /> Israél a bien jouer la carte carte du désordre mondial. Par contre en plombant sont meilleur allié, les US. Il va se mettre une balle dans le pied.<br /> <br /> L'US qui a soutenu le régime nazi et qui n'as de cesse de tenter de se faire pardonné en soutenant mainternant l'état hebreux, n'as rien compris au fonctionnement juif. Pour qui le sacrifice est la<br /> vengeance sont bien plus important que tout le reste. Car étant les enfants élu il ont le sentiment que dieux les épargnera et qu'il survivront pour continuer leur mission divine.<br /> <br /> Pauvre naîf d'américains qui pense que l'ont peut se racheter. La fgrance a tenter la même chose en donnant l'arme nucléaire a israél. En contrepartie isréal nous a donner l'islamisme radical, qui<br /> n'existait pas avant la détruction de la palestine.<br /> <br /> Sun Tzu, explique trés bien dans l'art de la guerre, qu'il y a un moyen facile de battre son adversaire sent avoir besoin d'utiliser la force. Il suffit pour cela de l'infiltrer en profondeur et<br /> d'ensuite le manipuler pour qu'il nuise seul a ces propres interets. En lui donnant de mauvais conseil et en étant informer de ses moindres intention.<br /> <br /> Les US pense que sans leur soutient Israél ne peut survivre, d'un certains piont de vue c'est vrai, les US pense qu'Israél sert bien ces projet de controle du moyen orient c'est toujours vrai. Les<br /> US ont oublier que dieux a puni les fils d'israel a l'érance et que soutenir la création de l'état d'israél est voué a l'échecs. Car le sentiment de percécution juif a une tendance sado_masochiste<br /> il feront tous pour donner raison a leur inconscient, c'est a dire a tout faire pour rester les victimes quitte a se venger des US et a y trouver la perte d'israél.<br /> <br /> Bisous.
Répondre
T
le lissage des pointes EDF !?!<br /> gratuité le samedi, pour quoi pas, mais ça pose le pb du comptage.<br /> <br /> Les "gros" consommateurs (pros et privés-tout-électriques) ont des comptages HC / HP. là facile d'intervenir (en matraquant un peu plus sur les heures pleines ?)<br /> Les privés-tout-élect ont un système EJP où on cogne très fort pendant les jours de pointe. ça c'est efficace, mais ça porte sur un nombre limité de consommateurs (donc finalement négligeable au<br /> total).<br /> <br /> N'allons pas jusqu'à instituer des triples comptages, car là l'électricité deviendrait une usine à gaz (que dis-tu de cette formule Patrick ?)<br /> <br /> Il faudrait généraliser le double comptage pour TOUS :<br /> - application des EJP pour les pros (tu veux continuer à chauffer tes bureaux en heures de pointe, hé bien tu dérouille)<br /> - les consommateurs particuliers avec leurs heures normales à 95% du temps et des heures EJP, rares mais dissuasivement matraquantes.<br /> <br /> Les pointes seraient vite émoussées.
Répondre
B
Vendredi 2 août 2013 :<br /> <br /> Pour les Français, la situation s'aggrave.<br /> <br /> Sept français sur dix estiment que la situation économique s'aggrave, selon l'opinion exprimée dans un sondage CSA (pour l'Institut Montaigne et Les Echos) qui tranche avec l'optimisme affichée par<br /> François Hollande.<br /> <br /> 70% des Français ont "personnellement le sentiment que la situation économique en France est plutôt en train de s'aggraver", tandis que 25% considère qu'elle est "plutôt stable", et seulement 4%<br /> qu'elle est "plutôt en train de s'améliorer".<br /> <br /> CSA note que le pessimisme "est assez homogène dans la population au regard des catégories d'âge ou de profession", même si l'on constate tout de même une plus grande inquiétude chez les ouvriers<br /> et employés (76% voient une dégradation, au lieu de 62% chez les Cadres supérieurs) et les femmes (75%, au lieu de 66% chez les hommes).<br /> <br /> "L'écart reste grand entre le pessimisme des Français vis-à-vis de la situation économique, s'exprimant nettement depuis le début du quinquennat de François Hollande, et l'optimisme affiché par<br /> celui-ci concernant le retour de la croissance et l'inversion de la courbe du chômage", analyse l'institut de sondage sur son site.<br /> <br /> "L'impopularité actuelle du chef de l'État se nourrit probablement en grande partie de cette distorsion"<br /> <br /> La devise de François Hollande :<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE
Répondre