Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pauvres cubains...

28 Décembre 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

docteur-jivago.jpgPensez donc à ces pauvres cubains. Ils sont dans la misère. A cause de leur gouverneument abjecteuh, ils n'ont pas la chance de payer un loyer exorbitant pour leur logement, et des frais de santé démentiels pour avoir la satisfaction d'avoir un gros PIB.

En effet, les dépenses de santé se montent à

-   400 $ par personne à Cuba,

- 3000 $ par personne en GB,

- 7500 $ par personne eaux USA.

"Partout où ils sont invités, les Cubains mettre en œuvre leurs holistique axée modèle de prévention, les familles en visite à la maison, la surveillance proactive et santé maternelle et infantile. Ceci a produit «des résultats étonnants» dans certaines régions du Salvador, du Honduras et du Guatemala, du nourrisson et de réduire les taux de mortalité maternelle, de réduire les maladies infectieuses et laissant derrière lui une meilleure formation des agents de santé locaux, selon les recherches du professeur Kirk. "

Là aussi, c'est un des côtés abject du socialisme : le médecin y est considéré comme un trou du cul, et non comme en France, un bénéficiaire économique de l'assurance maladie, chargé de lui faire "une politique de revenu".

Malgré 1/3 de ses médecins expatriés, Cuba bénéficie encore d'un médecin pour 220 habitants.

 

Ce qui est en cause ici, c'est le poids économique; politique et social d'un certains nombres de parasites du système.

Pour ne pas le troubler, on a eu l'affaire du sang contaminé, puis de la vache folle, puis de l'amiante, et enfin aujourd'hui, du médiator.

Toutes ces affaires se ressemblent. On tue "pour le business, pas parce que c'est personnel" (le parrain), et les responsables ont tous pour trait d'être des personnages très bien en cours, on poursuivra quelques types pour tapage nocturne, et on créera un fond d'indemnisation, pour refiler le bébé à la collectivité.

Dans tous les cas, l'excuse des gardiens des camps de concentrations sera acceptée, "c'était les ordres"... Et puis les victimes, elles l'avaient bien un peu cherché...

 

Voilà pourquoi, toutes les tentatives d'attentat à l'état providence sont de courte vue. Les besoins de base, logement, santé, nourriture peuvent être couvert par trois fois rien.

C'est un problème d'arbitrages. Le recours au "libre marché", veut surtout dire, laisser augmenter les prix toujours et encore plus.

 

Surtout que là, on peut constater que les différences d'espérance de vie constatées entre GB, USA et Cuba, ne sont pas significatives. En gros, le système de santé britannique comme US, sont chers et inefficaces.

En comparant seulement les systèmes britanniques et US, on assiste à une ode à l'économie dirigée, car si le "modèle" britannique est très imparfait, il est, dans sa manifestion brute, beaucoup plus efficace que le modèle américain qui pour un coût 1.5 fois plus élevé, arrive à une espérance de vie inférieure.

 

Le problème est donc de quoi faire du budget santé, choyer les médecins, le personnel médical, les labos, etc, ou soigner la population.

Il est clair qu'ici, comme partout, on doit faire des choix politiques. Et l'intérêt de la population, ce n'est pas l'intérêt des médecins, ni des labos, ni des promoteurs immobiliers pour le logement, ni ceux de la "filière agroalimentaire" pour la nourriture.

 

Donc le constat est simple. Le système n'approvisionne plus une population, de plus en plus il l'agresse.

Logiquement, le système va être pulvérisé par la population.

L'homme "sans feu ni lieu", n'existe pas, ou sa vie est courte. On se rattache tous à un système, mais il n'y en a aucun universel.
Faire le pitre pour décharger un sac de riz, ou faire le beau devant les caméras après un tremblement de terre, ce n'est pas une politique, c'est un coup de ripolin pour faire croire que la maison tient encore et n'est pas pourrie.
La raison profonde d'un système c'est d'offrir des contreparties, en échange de son acceptation. Il faut désormais l'accepter de plus en plus, pour de moins en moins de contre-parties...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romano 31/12/2010 09:56


au contraire je suis tres motive !!

et je repete qui s'en prend qq bonnes ?? hum ??


tarzan 30/12/2010 22:26


Il te suffit de faire un copier collé dans google
Même chita sait le faire. Tu n'as pas l'air très motivé


Romano 30/12/2010 19:56


Hé Tarzan...

tu crois parler à chita ???

Qui s'en prend quelques bonnes ?? Le Christ ... ??


Vas y ... donne un lien correct que je rigole


tarzan 30/12/2010 18:41


A propos de dieu, avez vous vu la première partie d'un documentaire 'Zeitgeist Remastered Edition 2008 Dvdrip Divx French-By-Veda' que l'on trouve sur internet?
Il s'en prend quelques bonnes. Pour moi il est KO. Ca tombe bien, je pense depuis quelques temps déja que si dieu existait il faudrait le tuer


Romano 30/12/2010 14:00


@anachorete

la vache c'est du lourd...et quelles sont tes references ??

La Verite c'est que la science n'a toujours pas prouve que Dieu n'existe pas alors qu il y a de multiples preuves de l' existence de NSJC et de la Vierge Marie..

http://www.youtube.com/watch?v=Y3LDEHhkLtA

L'optimisme est une fausse espérance à l'usage des lâches et des imbéciles. Georges Bernanos


anachorète 30/12/2010 11:28


@Romano

Il y en a beaucoup qui nient la primauté de Dieu sur les hommes,et ce avec logique.
En effet "Dieu" est une idée créée par l'esprit humain.Plus précisément par le cortex (humain).
Cette création corticale a pour fonction d'abaisser la souffrance émise par système limbique et le tronc cérébral, par la création d'endorphines.
Plus il y a de souffrance engrammée dans le systéme limbique et le tronc cérébral, plus intenses sont les signaux de souffrance se manifestant au cortex, plus le cortex essaie d'abaisser
l'amplitude de ces signaux par la création d'idées qui génèrent des endorphines.
Une idée comme "Dieu" est la meilleure idée que l'esprit humain ait inventé pour déjouer sa souffrance inconsciente et se shooter avec une drogue dure gratuite et
naturelle.(Amour,compassion,aide,espoir...).
Les endorphines étant plusieurs centaines de fois plus efficaces que la morphine.

"Hope is a dope".

Se référer à la neurobiologie pour comprendre l'origine des "Idées" permet d'éviter de s'étriper inutilement sur des création corticales(les idées) qui ne sont, le plus souvent, que les symptomes
d'une souffrance inconsciente...


Romano 30/12/2010 09:43


@boromsikim

Yvan Illich ben voyons...il va nous sauver ton juif anti catholique...

il etait pretre apparemment... il faisait de l'entrisme.

ses theories sont divertissantes rien de plus...

c'est du noam chomsky dans un autre style... un humaniste citoyen du monde qui nie la primaute de Dieu sur les hommes...

Signe : un ignare neophyte




Sigen


boromsikim 29/12/2010 16:55


@Sébastien
Merci de citer mon Gourou suprême Ivan Illich.
Sans indiscrétion tu as quel âge pour avoir une telle référence ?
En résumé pour les néophytes ignares qui peuplent ce blog. Ivan Illich a exposé comment le système a conduit les individus à se courir après leur queue pour se la mordre. Avec les avancées
technologiques la vitesse de rotation augmente mais au final on avance de moins en moins. Le déplacement circulaire nuisant au déplacement dans une direction utile. Le pire c'est qu'il le
prouve.
Si vous avez des doutes sur la qualité de mon résumé vous n’avez qu’à lire "la convivialité" et me contredire après. Mais après seulement.


BA 29/12/2010 15:34


A propos de l'Italie :

- Emprunt à 6 mois :

Le 26 octobre 2010, l'Italie avait lancé un emprunt à 6 mois. L'Italie avait dû payer un taux d'intérêt de 1,203 %.
Un mois plus tard, le 25 novembre 2010, l'Italie a dû payer un taux d'intérêt de 1,483 %.
Un mois plus tard, mercredi 29 décembre, l'Italie a dû payer un taux d'intérêt de ... 1,698 % !

- Emprunt à 2 ans :

Le 26 octobre 2010, l'Italie avait lancé un emprunt à 2 ans. L'Italie avait dû payer un taux d'intérêt de 1,767 %.
Un mois plus tard, le 25 novembre 2010, l'Italie a dû payer un taux d'intérêt de 2,307 %.
Un mois plus tard, mercredi 29 décembre, l'Italie a dû payer un taux d'intérêt de ... 2,937 % !

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=1d9b5b95a126a062e90a46ec827d77de

Italie : taux d'intérêt des obligations à 10 ans : 4,852 %.

En ce moment même, les taux à 10 ans sont en train d'exploser.

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

Conclusion : plus les jours passent, plus l'Italie emprunte à des taux d'intérêt de plus en plus élevés.

Plus les jours passent, plus l'Italie se surendette.

Plus les jours passent, plus l'Italie se rapproche du défaut de paiement.


Sébastien 29/12/2010 14:40


Lire à ce sujet les livres d'André Gorz (Ecologie et politique;Capitalisme, Socialisme et Ecologie) ou d'Ivan Illich (la Convivialité; Une Société sans Ecole; Némésis Médical, l'expropriation de la
santé...).


Education, santé


anachorète 29/12/2010 12:10


Aux USA 7500 dollars par an de frais de "santé".

Ca c'est un pays développé!


Et avec comme résultat 8,9 millions de personnes hospitalisées inutilement chaque année(chiffres années 2003).

Et avec comme résultat un minimum de 800 000 (huit cent mille !) décès iatrogéniques chaque année.

Aux USA le système médical US est devenu la première cause des décès ,bien avant le cancer ou les maladies cardiaques.

A partir des chiffres officiels disponibles, un médecin américain(Dr Carolyn Dean) a calculé le nombre de décès sur 10 ans ,suite à des interventions médicales.

Elle arrive au chiffre de 7,8 millons de morts sur 10 ans causés par la médecine officielle.
Plus que toutes les victimes de guerre enregistrées parles USA au cours de leur histoire!
Les interventions inutiles se montant, elles, à 30,8 millions sur 10 ans.

L'efficience du capitalisme et de la loi du marché dans toute sa splendeur!


Sclavus 28/12/2010 20:30


Sinon y a un truc intéressant avec les médecins cubains ; en opérant des milliers de paysans démunis en Bolivie ils ont rendus la vue également à Mario Terran - l'homme que tua Che Guevara en
67.
Ainsi va le monde ; et j'ai la certitude que si Che revenait en Amérique du sud en ce moment d'autre Marios Terran (et pourquoi pas le même car il voit maintenant) se porteraient volontaires pour
l'assassiner à nouveau.


wuwei 28/12/2010 17:47


"Faire le pitre pour décharger un sac de riz, ou faire le beau devant les caméras après un tremblement de terre..."

Peut être, mais c'était en chemise de soie et c'est nettement plus chic à l'écran! On peut toujours espérer que la carrière de ce bouffon est enfin terminée puisqu'ils aura écumé toutes les
tendances politiques du pays.


Sclavus 28/12/2010 15:51


Si Kouch-kouch ne faisaient que le pitre avec son sac de riz devant les caméras ça serait encore compréhensible – au départ il voulait faire le comédien – mais le malaise c’est que monsieur est
dans le crime.
Piochez un petit peu sur le net et vous verrez à quel point il est impliqué dans le trafic d’organes provenant des civiles Serbes que la mafia albanaise exécutait pour satisfaire à la demande du
marché ; le sacro-saint marché et sa main invisible qui règle tout.
Comme dans les comptes.
En attendant, monsieur reste le personnage le plus populaire de la classe politique en France « selon les sondages »


sdz 28/12/2010 15:33


En effet, un système n'est légitime que si les dirigeants sont intègres. Et en matière de santé, la pratique des arts martiaux traditionnels coûte encore moins cher que le système cubain!

La politique d'enfumage consiste bien à propager un système de gavage de plus en plus dégradé en terme de qualité... Je ne crois à un sursaut que si chacun dépasse le cadre de sa personne, et là ça
n'est pas gagné tant les corporatismes ont causé du dégât! Restent ceux qui sont tout en bas, et les abstentionnistes, les inconnues dans l'équation... Pour ma part, j'ai relevé le silence
affligeant des personnels de nos forces républicaines: 35000 morts, 60-100000 à venir sur le seul dossier de l'amiante, mais quel syndicat ou haut-gradé a tancé vertement nos gouvernants?

http://www.la-france-contre-la-crise.over-blog.com