Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petrole : diverses nouvelles...

14 Juin 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

On apprend que les premières réserves sont vénézuéliennes.
En fait, non, on n'apprend pas.

 

On le savait déjà, depuis de nombreuses années.

Le brut lourd de l'Orénoque a d'amples réserves, mais on ne sait pas les extraire rapidement, et la production vénézuelienne recule.

Ce chiffre de réserves est politique, le brut saoudien est "sûr", pour les USA, le brut vénézuélien est celui d'un ennemi.

Donc difficilement avouable pour des organismes comme l'AIE, dominé par USA et occidentalistes.

 

Mais on voit aussi les manoeuvres, on "redécouvre" périodiquement, les bruts lourds de l'Orénoque, avec les recommandations lénifiantes de ne pas s'inquiéter...

 

En réalité, la demande se tasse, et on assiste clairement en occident à un décrochage de consommation, un "pic oil de la consommation", de par le progrès technique, et les progrés dans la paupérisation en marche, et pour ne pas le citer, la crise économique en marche précipite vers le bas les consommations.

 

La baisse de la consommation, d'ailleurs a plus baissé en Europe et dans le "pacifique", qu'aux USA même, dans l'un des cas, la consommation passe de 25.6 millions de barils jour en 2006 à 23.8 en 2010, pour l'Europe de 15.7 à 14.6 et le pacifique 8.5 à 7.8.

L'efficacité énergétique n'est donc pas une priorité aux USA...

 

On voit aussi que la production piétine, mais que l'inquiétude règne, sur la vitalité économique européenne et sur les politiques économiques menées.

la consommation est donc susceptible de s'effondrer AVANT la production, sans parler, bien sûr, des effondrements partiels possibles, comme le transport aérien, ou l'effondrement de la zone dollar...

 

Jusqu'à maintenant, le joint a été fait grâce aux bio-carburants et aux pétroles lourds, mais sans eux, la crise pétrolière aurait été visible et ils plafonnent et ne progressent que peu, et progresseront moins vite et pas autant que la production classique ne se contractera.

 

Le gaz de schiste, aussi, est un leurre. C'est purement une opération financière, qui rappelle les magouilles de Deubeuliou.

Il faut rappeler ce que c'était, G Bush gagnait de l'argent en trouvant du pétrole, GW Bush gagnait de l'argent en prétendant en trouver (et bizarrement, le bruit en courrait), ce qui lui permettait de vendre à temps les actions de ses sociétés...

 

Je rappelerais aussi que l'énergie, c'est le domaine du mensonge et de la manipulation...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Les Etats-Unis ont GELE depuis les années 60 l'équivalent d'une Arabie Saoudite dans leur sous-sol (autour de la frontière canadienne / Dakota du Nord) en réservant justement cette production pour<br /> le jour où les autres réserves mondiales seraient en voie d'épuisement afin de pouvoir le vendre à 200 Dollars le baril :<br /> <br /> http://www.daily-bourse.fr/Petrole-Un-gisement-gigantesque-aux-US-analyse-16361.php<br /> <br /> Et ce pétrole sort de terre à moins de 15 Dollars le baril...<br /> Une ARNAQUE... une GIGANTESQUE ARNAQUE !!!<br /> <br /> Pour faire monter le prix du baril = rien de mieux qu'une bonne guerre régionale au moyen orient pour ruiner les pétro-dollars et s'approprier le monopole pétrolier...
Répondre
Y
Et qu'est-ce qui n'est PAS du domaine du mensonge et de la manipulation en notre triste monde ??
Répondre