Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Premier tour des élections régionales de 2010...

15 Mars 2010 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Ce qui est frappant dans ce premier tour, c'est la calotte.
Les partis "de gouvernement" sont littéralement tous les trois, assassinés (UMP, PS, EE), par l'abstention et le vote blanc.
53.65 % pour l'abstention, contre 39.2 en 2004, 42.3 en 1998, 31.4 en 1992 et 22.1 en 1986. Le résultat est sans appel.
Contre les partis de gouvernement, les pavés.
A cela s'ajoute le vote blanc, dont nous n'avons aucune idée à l'heure actuelle, mais qui corse la sauce, la victoire de certaines grandes gueules, G. Frêche, baron de Languedoc, qui écrase toutes les brindilles qui voulaient s'opposer à lui, et renouvellant la quasi-sécession de Montmorency-Damville de 1574-1576.
On peut aussi citer, en Auvergne Chassaigne, en Picardie Gremetz,  en Aquitaine Lassalle et partout le FN (grand spécialiste des grandes gueules), mais aussi la quasi pestiférée au PS, Ségolène.

Pour les résultats globaux :
- 30 % pour le PS,
- 27 % pour l'UMP, (vraiment "parti unique" et unique parti de la "majorité"),
- 12.5 % pour EE (Europe écologie),
- 12 % pour le FN,
- 6.2 % pour le front de gauche,
- 4 % pour le Modem,
- 1.3 % pour le NPA...

Donc, le résultat est clair : tous sont battus, l'UMP est étrillée : pour le score réel dans l'opinion, il faut diviser par 2.2.
Le PS est devenue un candidat à l'alternance, mais visiblement pas une alternative.

Une seule indication indubitable, le seul parti défendant la politique actuelle, le parti fusionné UMP, a vu sa stratégie échouer complétement : 1 + 1 = 1. 27 % pour un parti unique de la majorité, c'est misérable, rapporté au nombre d'électeur, c'est aux alentours de 12 %, soit un adulte sur huit.
L'UMP, donc, a réussi son OPA : elle ne rassemble plus que la moitié de la réelle "classe moyenne" française. Le reste l'a abandonné.

53 % d'absentions + 24 % pour la gauche + 10 % pour les protestataires de tous poils (FN, DLR, Dissidents, Modem), ça ne fait plus beaucoup pour défendre la politique économique menée.

"Insensiblement, petit à petit, les gens se détournent du régime" (Guy Chaussinand Nogaret dans "la vie quotidienne sous Louis XV), mais visiblement, là on approche du point de collapsus, le détournement se fait de plus en plus rapide...
Parmi les battus, les uns peu moins battus sont les protestataires, et notamment le FN. Bien que son score soit médiocre, il a réussi à survivre, ce qui n'est déjà pas une mince performance (regardez le Modem, et même les verts) et se pose en arbitre...schtroumpf 01

Personnellement, j'ai voté pour un rebelle : j'ai mis un bulletin "Moi, je vote pour le grand schtroumph".
je me demande si je vais appeler à voter pour lui au second tour, ou si je mettrais le schtroumph grognon disant "moi, j'aime pas les candidats !"
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Les voies de la masse sont impénétrables...Bien sûr, il aurait fallu un 2002-bis, mais ne rêvons pas.<br /> Les gens tournent le dos, ce qui est une attitude ô combien méprisante pour l'oligarchie.<br /> <br /> Le jour où ils se retourneront pour leur faire face (sait-on jamais...), par contre, ils n'auront pas les mains vides, et ce ne seront pas des offrandes!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Faudra que l'on m'explique en quoi l'abstention (ou le vote blanc, sa version "noble") est une réponse viable, qui "fait sens" comme on dit au PS, à la crise que nous connaissons...<br /> <br /> Car enfin :<br /> -le système est pourri jusqu'à la trogne<br /> <br /> -pour le faire péter, il faut multiplier les grains de sable dans ses rouages<br /> <br /> -le plus gros grain de sable, à ce jour, c'est bien sûr le vote pour le FN : il emmmerde un maximum de monde.<br /> <br /> Le reste me semble relever de la tergiversation citoyenne et festive.<br /> <br /> J'entends des tas de gens qui se plaignent, sont "décus" par Sarko, au chômedu, en rage contre bruxelles et les banquiers... et ces gens se réfugient dans l'abstention ?<br /> <br /> C'est complètement idiot.<br /> <br /> Il faut à un moment donné essayer d'être rationnel.<br /> <br /> Le vote pour emmerder le système est le vote FN. CQFD.<br /> <br /> Il n'a aucune mérite en soi, je me contrefous du "programme" du FN... son mérite intrinsèque et de faire enrager les petits marquis.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> bravo pour la synthèse des résultats : édifiant,<br /> la faillite des politiciens fantoches est totale.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de reluisant à voter pour le modèle type de l'homme politique indéboulonnable qui croque de toutes les magouilles et qui n'est pas capable de laisser la<br /> place...<br /> Je peux comprendre que pour exprimer sa colère l'on vote pour des partis extrémistes de droite ou de gauche mais voter pour des "Frêche" me semble complétement à côté de la plaque.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Z'avez oublié le reportage sur le patron de l'EPAD : un certain J. Sarkozy<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Je disais ca pour bien montrer qu'avec des elites si autoreproductitrices, il ne faut pas s'etonner que la colère gronde.....<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Je ne suis pas de gauche mais j'aurai bien voté Frêche : j'aime les forts en gueules et je desteste tout ce minables courtisans apparatchiks que l'on nous ressort depuis des années.<br /> Mon cher Patrick, si vous voullez faire plaisir à une femme, faites nous donc un article sur la filsdemite, pandemie qui atteint desormais tout les secteurs de la société : le palmares des filsde<br /> sur les 5 dernieres ceremonies de victoires est saississant.<br /> Illustration d'une journée type en 2014 :<br /> Ce soir, j'ai regardé le journal de Marie Drucker, avec un bon reportage de Fabrice Collaro.<br /> Puis le film, ou j'ai pu voir Laura Smet et Charlotte Gainsbourg.<br /> Ca m'enervait alors j'ai zapppé sur la chaine musicale : Mathieu Chedid et Thomas Dutronc, quel talent ! Bon, ca ne vaux pas Pierre Souchon bien sûr.<br /> Mais mon mari voulait voir de la politique, alors on a zappé et il y avait Marine Le Pen et Martine Aubry sur BFM. Nulles.<br /> Puis Arnaud Lagardère. Nul.<br /> De dégout, nous avons regardé Arté qui proposais un reportage sur l'abolition du droit d'ainesse presenté par un inconnu, Jean Valjean. Qui sait celui là?<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> c'est vrai que ça cause un trouble quand on entend un nom pas usité...<br /> <br /> <br />
L
<br /> J'apprécie beaucoup votre blog que je consulte assidument, pour les infos, votre esprit, votre éclairage et votre culture. Toutefois concernant l'allusion à Montmorency révisez vos dates, et le<br /> terme de quasi-sécession me semble inapproprié pour une réalité plus complexe, comme souvent. Au plaisir de continuer à vous lire.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Indépendance de fait est à mon avis le mot qui convient, même si l'indépendance n'était pas voulu. Elle peut être datée du 2 juillet 1574 et la réunion des états du Languedoc.<br /> <br /> <br />
A
<br /> " A cela s'ajoute le vote blanc, dont nous n'avons aucune idée à l'heure actuelle, mais qui corse la sauce, la victoire de certaines grandes gueules, G. Frêche, baron de Languedoc, qui écrase<br /> toutes les brindilles qui voulaient s'opposer à lui "<br /> <br /> Vous avez tout compris. Etant du Languedoc, j'ai voté pour Frêche même si je ne me fait aucune illusion sur lui. C'est simple, j'ai voté pour lui parce que c'était la grande gueule anti-PS<br /> germanopratin, l'anti-système local. Le PS l'aurait investi, j'aurai voté blanc, peut-être FN pour faire chier mon monde.<br /> <br /> Sinon, on a peut-être depuis peu notre "Ligue du Nord" à nous, la Ligue du Midi.<br /> <br /> http://www.laliguedumidi.com<br /> <br /> <br />
Répondre