Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand le sage montre le libre échange...

6 Janvier 2011 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

... le sot parle des 35 heures.

Un article à lire, il me semble.

On pourrait dire la même chose pour la loi de 1973.

Quand le sage montre la loi de 1973, le premier ministre sot parle de réduire les déficits...

Vu l'étendue de ceux-ci, vouloir rééquilibrer par la baisse des dépenses, ça ne traduit pas seulement la bêtise, mais plutôt le trouble obsessionnel compulsif.

D'ailleurs, pour les 35 heures et l'UMP, c'est le même topo.

 

Avec un bon psychiatre et en suivant leur traitement, certains pourraient arriver avec beaucoup de chance à s'en sortir, mais il ne faut pas se faire d'illusion, la plupart en resteraient au stade anal.

Car, comment résumer la situation ? C'est simple.

Le type qui gagne 15 000 euros mensuels, dit au type qui en gagne 1500 d'arrêter de se gaver.

Quand à celui qui gagne 150 000 mensuels, il se demande ce qu'ils font de tout cet argent.

 

L'arrivée est simple. Ils vous cherchent, jusqu'à ce qu'ils vous trouvent.

Bien sûr, vous ne verrez jamais les vrais actualités aux journaux télévisés. Ils préfèrent vous parler d'une cavalière disparue, mais on a très peu parlé des émeutes en Tunisie, et encore moins des émeutes journalières en Algérie.

Là-bas, les émeutes, c'est comme les bouchons, tous les jours. A quoi bon en parler ?

 

Variante locale, le gouvernement ne fait rien, mais ce n'est pas faute de moyen, il ne sait même plus quoi faire de ses dollars. 155 milliards de réserves...

 

Le père Noël, c'est aux USA. Comme l'année dernière, les embauches massives de PN ont fait baisser le chômage en décembre, comme le mode de calcul est simple (une heure travaillée dans le mois, et hop, on n'est plus chômeur), on s'apercevra donc en janvier que rien n'est reparti.

 

Autre article, terriblement limité intellectuellement parlant, disant que l'Europe est déjà sous la pression des créanciers.

Le seul problème, là aussi, c'est que les créanciers sont censés prendre un risque, et qu'ils... risquent de l'apprendre bientôt...

Là aussi, les gens qui devraient regarder la lune, regardent le doigt...

 

 

Bon, je sens que je vais fonder une association des nostalgiques de l'URSS, qui, le temps passant, est passé pour moi du stade de repoussoir à celui de "plus en plus sympathique"...

Il suffisait d'une chose simple : se retrouver dans la même situation qu'eux, en pire.

Allez, je vous le remets :

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> Samedi 8 janvier 2011 :<br /> <br /> Berlin et Paris veulent forcer le Portugal à demander l'aide de l'Union Européenne.<br /> <br /> Les gouvernements allemand et français veulent contraindre le Portugal à demander à son tour une aide financière dans le cadre du plan de sauvetage européen, affirme l'hebdomadaire Der Spiegel à<br /> paraître lundi 10 janvier.<br /> <br /> Sans citer de source précise, Der Spiegel affirme que "des experts gouvernementaux" des deux pays s'attendent à ce que le Portugal ne puisse bientôt plus se financer sur les marchés.<br /> <br /> "Le signal d'alarme a été tiré, selon eux, lorsque le Portugal a dû proposer la semaine dernière 3,69 % d'intérêts pour une émission obligataire à six mois. A titre de comparaison, le même jour,<br /> l'Allemagne a placé un emprunt à 2,87 % sur dix ans sur le marché", écrit l'hebdomadaire.<br /> <br /> Le Portugal doit rapidement se placer sous l'assistance européenne pour éviter une contagion à l'Espagne voisine ou à la Belgique.<br /> <br /> Les membres de la zone euro devraient s'engager dans le même temps à fournir tous les moyens nécessaires pour défendre la monnaie unique, quitte à dépasser les 750 milliards d'euros déjà mis à<br /> disposition, assure encore le magazine.<br /> <br /> http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5ioU0qkhNoTdqnSNl5BmCiaFhOflQ?docId=CNG.b2faa182515312953f9b79472d025947.b81<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Vendredi 7 janvier 2011 :<br /> <br /> Obligations : les inquiétudes sur les dettes des pays fragiles persistent.<br /> <br /> Les taux des pays fragiles de la zone euro, notamment ceux de l'Espagne et du Portugal, ont poursuivi leur envol vendredi, franchissant de nouveaux sommets dans un marché obligataire toujours<br /> inquiet de leur capacité à mener à bien le redressement de leurs finances publiques.<br /> <br /> Vers 18H00 (17H00 GMT), les taux espagnols à 10 ans se tendaient à 5,526% contre 5,460% la veille à la clôture, après avoir atteint un plus haut depuis 2000 à 5,543% dans la matinée.<br /> <br /> Les taux portugais s'envolaient à 7,193% contre 6,957% jeudi, un record depuis l'entrée du pays dans la zone euro.<br /> <br /> Les propos du Premier ministre portugais José Socrates, qui a réaffirmé vendredi que le déficit du pays serait bien ramené à 7,3% du produit intérieur brut en 2010, n'ont pas réussi à rassurer les<br /> opérateurs.<br /> <br /> "L'Espagne et le Portugal ont une croissance et une inflation faibles. Ajoutez à cela des taux obligataires élevés et le cocktail est explosif", commente Patrick Jacq, stratégiste obligataire chez<br /> BNP Paribas.<br /> <br /> Les investisseurs restent aussi prudents car "les vrais tests pour le marché sont à venir la semaine prochaine" où l'on attend des émissions du Portugal (mercredi), de l'Italie et de l'Espagne<br /> (jeudi), souligne René Defossez chez Natixis.<br /> <br /> "Il y aura de la demande mais à quel prix ? voilà toute la question. Si les taux d'emprunt sont encore plus élevés, cela deviendra très alarmant", ajoute-t-il.<br /> <br /> http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=2d8fee2af4db870728273b58eb11b959<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> L'Urss et son socialisme ne sont pas des idéaux.<br /> Ce n'est pas un projet politique qu'il nous faut comme alternatif.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> vous écrivez;"vouloir réequilibrer les déficits par la réduction des dépenses........"<br /> comment se fait il justement que non seulement aucun homme politique, mais aucun économiste ou blogueur critique ne s'exprime jamais sur ce sujet(à noter qu'il s'agit d'un processus<br /> EUROPEEN)????<br /> il suffit pourtant d'aligner par pays les 2 chiffres endettement total et montant annuel de la réduction des<br /> dépenses publiques pour comprendre; or même vous, patrick raymond, vous ne les alignez pas ces 2 chiffres, sachant qu'il y a également un troisieme chiffre à faire ressortir: les interets annuels<br /> de la dette<br /> est ce que les lecteurs ne seraient pas capables de mieux comprendre l'escroquerie si ces chiffres étaient rappelés régulièrement?<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Le Titanic "ZONE EURO" a percuté l'iceberg.<br /> <br /> Jeudi 6 janvier 2011 :<br /> <br /> Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,767 %.<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND<br /> <br /> Espagne : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 5,460 %.<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR:IND<br /> <br /> Portugal : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 6,957 %.<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND<br /> <br /> Irlande : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 9,042 %.<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GIGB10YR:IND<br /> <br /> Grèce : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 12,638 %.<br /> <br /> http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Tu ne risques pas de fonder l’association des nostalgiques ; l’URSS et affidés je les ai connu et cru être dégouté à vie ; par contre les fumiers qu’ont mis le monde parterre en moins de 20 ans<br /> d’absence de concurrence idéologique (et pour cela ils n’ont pas lésiné sur les moyens vu l’immense production audiovisuelle, écrite, etc. pour fabrique l’équation des « deux maux du sicle »<br /> communisme = nazisme) l’ont réhabilitée ; et son régime ; et son idéologie ; et son rôle historique.<br /> Quand on voit la nature des types qui façonnent le monde actuel on ne peut pas s’empêcher de ressentir qqs vagues sympathies pour ce monde défunt.<br /> Le tout c’est de rester lucide et ne jamais oublier de le voir tel qu’il était vraiment.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Libre échange mon oeil !<br /> <br /> http://www.courtier-or.fr/int/index.php/136-la-defense-chinoise.html<br /> <br /> Y a fort à parier, que les barrières se lèveront à force de hurlements.<br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br />
Répondre