Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Redémarrage de l'économie US...

29 Octobre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Il paraït qu'ailleurs ça redémarre. Partout, sauf ici.

 

Aux USA, les importations de pétrole baissent encore, sans doute l'indication d'une accélération foudroyante de l'économie ?

 

Toujours est il que la dernière semaine connue, celle du 18 / 10 / 2013, indique une forte baisse des importations de pétrole brut, et une augmentation toute aussi forte des exportations de produits raffinés. 

En une semaine, il est impossible qu'une variation de la production fasse baisser les importations de brut de 7.948 millions de barils, à 7,600 et les produits raffinés, eux, passent de 1.254 (exportations nettes) à 1.639.

348 000 barils en moins d'un côté, 385 en plus de l'autre, c'est un joli ciseau de plus de 700 000 barils jour.

La donnée la plus importante, ce sont les exportations nettes. Car les raffineries US fonctionnent autant qu'elles peuvent, et il existe une demande mondiale de carburant.

Ce niveau d'activité des raffineries, qui était insuffisant dans les années 2000 pour couvrir la consommation intérieure, est désormais très exportatrice.

 

3.623 millions de barils (raffinés) d'importations nettes en septembre 2005, indique un système impérial arrivé à apogée, celle de l'époque où le train de vie américain n'était "pas négociable", à 1.639 d'exportations nettes en octobre 2013, c'est une évolution donc de 5.262 millions de barils jours...

 

En août 2013, les exportations nettes de produits raffinés s'établissent pour la première fois nettement en dessus du million de baril jour (1.239), tendance qui se confirmera en septembre (1.437 en moyenne brute), et en octobre.

Donc, la séquestration a fait son oeuvre et conduit à un ralentissement généralisé. S'il est clair que la "planche à dette", ou quantitative easing est inutile, qu'elle ne sert pas à relancer l'économie, elle lui sert au moins à ne pas reculer, et il est sans doute nécessaire de passer à une vraie planche à billet, qui, elle, solde les comptes.

Une bonne partie de la dette US est détenue par la banque centrale US, qui n'a qu'à procéder à une simple écriture comptable pour réduire drastiquement l'endettement de l'état US.

Il n'y aurait absolument aucune conséquence, et aucune douleur. Simplement un changement d'affectation dans les lignes d'un bilan...

 

Pour remonter à d'aussi "mauvais" chiffres de consommation pétrolière, il faut remonter à 1991, année aussi de crise économique majeure, suivie d'une reprise longue et poussive... Encore, à l'époque l'appareil économique n'avait il pas la même taille...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
@ BA: curieux... pas de dettes en Allemagne?
Répondre
P
Oui, ça redémarre. J'y crois.<br /> <br /> Ah, tiens?!? Pas l'emploi privé? Comme c'est étrange!<br /> <br /> http://www.lepoint.fr/bourse/usa-nette-deceleration-de-l-emploi-prive-en-octobre-30-10-2013-1749876_81.php<br /> <br /> pour la bonne bouche, les derniers mots de la dépêche de l'AFP :<br /> [... Publiés avec retard en raison de la paralysie de l'administration, les chiffres pour septembre ont à la fois fait apparaître une décrue du taux de chômage à 7,2% couplée à un ralentissement<br /> des embauches. ...]<br /> j'ai très mauvais esprit, mais deux mouvements incohérents entre eux me font subodorer un bidouillage de taille industrielle des statistiques.
Répondre
S
Pour info: vente ONF dans le Nord-Est. Préambule: L'ONF demande aux acheteurs de ne pas laisser traîner leurs bois en forêt, vu la spectaculaire hausse de vols. Naturellement, l'ONF décline toute<br /> responsabilité malgré une pléthore d'agents. Occupés principalement à accabler les productifs par des règlements et statistiques.Donc pas de surveillance, pas synergie ONF et ON Chasse. Pas ou<br /> très, très peu de gendarmes: ils n'ont plus de gas-oil et se limitent aux urgences relatives aux personnes. Et encore.<br /> Plainte déposée en août pour le vol de 60m³ de bois. soit 70 tonnes. Certains bois de plus de 5 tonnes. La Gendarmerie n'a même pas rappelé pour d'éventuels renseignements. Ces pauvres gendarmes<br /> n'ont plus de gas-oil pour exercer leur job. Moralité: en province, l'Etat ne remplit plus ses fonctions, ses devoirs. L'Etat n'employe plus ses forces que pour SE protéger. L'Etat ne fait que<br /> réclamer des impôts et quand c'est un peu chaud, l'autorité recule. Elle n'a plus les moyens de se faire respecter. L'Etat est mort.Bises aux amis de l'hôte.
Répondre
B
Depuis plusieurs années, l’économie des pays européens ne repose que sur … de la dette.<br /> <br /> De la dette des ménages. Et aussi de la dette des entreprises. Et aussi de la dette publique.<br /> <br /> Ces trois dettes forment de gigantesques bulles qui vont bientôt éclater.<br /> <br /> Quand ces bulles éclateront, les pays européens vont subir un effondrement économique et financier.<br /> <br /> En utilisant les chiffres d’Eurostat, nous pouvons additionner ces trois dettes :<br /> <br /> dette des ménages + dette des entreprises + dette publique.<br /> <br /> 1- Médaille d'or : Irlande : dette totale de 432,2 % du PIB.<br /> <br /> 2- Médaille d'argent : Chypre : dette totale de 394,7 % du PIB.<br /> <br /> 3- Médaille de bronze : Portugal : dette totale de 356,3 % du PIB.<br /> <br /> 4- Luxembourg : dette totale de 340,5 % du PIB.<br /> <br /> 5- Grèce : dette totale de 299,4 % du PIB.<br /> <br /> 6- Pays-Bas : dette totale de 294,9 % du PIB.<br /> <br /> 7- Royaume-Uni : dette totale de 291 % du PIB.<br /> <br /> 8- Espagne : dette totale de 287,9 % du PIB.<br /> <br /> 9- Danemark : dette totale de 284,7 % du PIB.<br /> <br /> 10- Italie : dette totale de 260,1 % du PIB.<br /> <br /> 11- Suède : dette totale de 255,1 % du PIB.<br /> <br /> 12- Belgique : dette totale de 251,4 % du PIB.<br /> <br /> 13- France : dette totale de 234,1 % du PIB.<br /> <br /> 14- Malte : dette totale de 231,5 % du PIB.<br /> <br /> 15- Autriche : dette totale de 222,6 % du PIB.<br /> <br /> 16- Finlande : dette totale de 217,7 % du PIB.<br /> <br /> Source pour la dette des ménages et la dette des entreprises :<br /> <br /> http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&init=1&language=fr&pcode=tipspd20&plugin=0<br /> <br /> Source pour la dette publique :<br /> <br /> http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF
Répondre
L
Pourquoi écrire une nouvelle ligne dans le bilan alors qu'un petit gommage serait tout aussi efficace. Par example gommage des monnaie de réserve :) :).<br /> De toute façon, a l'allure ou ils vont, les US, il auront deux ckoix pousser a la guerre surtout a l'extérieur de leur pays ou se passer du dollar comme monnaie de réserve et de monnaie d'échange<br /> internationale.<br /> <br /> A mon avis la banque d'angleterre va sauter, il faut bien qu'il y en ait un qui paient pour les autres.
Répondre
P
Voir http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/10/26/20002-20131026ARTFIG00225-les-francais-craquent-pour-le-chauffage-au-bois.php
Répondre
P
Merci pour avoir bien fait la distinction entre "planche à dettes" et "planche à billets" :-)
Répondre
L
Flash de 16 heures<br /> je viens d'entendre France Bleu Nord<br /> a) grosse inquiétude des salariés de LA REDOUTE<br /> -<br /> b ) les Rroms occupent toujours La Bourse de Lille<br /> demande de logements gratos
Répondre
E
Menaces de David Cameron sur le Guardian : un ton de guerre<br /> <br /> http://www.rue89.com/2013/10/29/menaces-david-cameron-guardian-guerre-247023
Répondre