Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salaires du privé en chute libre...

26 Avril 2012 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

En Grèce, mais finalement, ils doivent s'en foutre : il n'y a plus de boulot.

 

A part devenir bandit de grand chemin, d'autant que là-bas, il n'y aura plus d'erreur possible : le seul type qui puisse se payer un plein, c'est certainement un gros richard. 

Et ça sera très moral : prendre à un riche -lui-, pour donner à un pauvre -soi-même-. En plus, il n'y aura plus d'intermédiaire véreux.

 

Donc l'investissement à prévoir est simple : une herse et un fusil.

On voit le progrès depuis la bible et le fusil.

Mais on peut aussi casser les pieds du détroussé en lui lisant quelques passages bien sentis : "l'éternel a donné, l'éternel à repris, loué soit l'éternel !" (au passage, on peut demander de dire merci).

 

Circonstance aggravante, le crédit s'effondre en zone euro, malgré tous les efforts de Supermario pour vouloir nous donner du fric que l'on ne gagne plus en travaillant.

Supermario veut aussi détruire toutes les marques qui font la civilisation : CDI, etc... Pour une politique sado-masochiste affirmée.

 

Mais toute politique de relance sans réindustrialisation tombera dans le vide, comme est tombée la relance US.

En fin de compte, tout le monde tombera dans le trou. Tous faute de revenus, les occidentaux ne produisant plus rien, les orientaux n'ayant plus de clients.

 

Quand à doubler la capacité de prêt, ça ne sert à rien si plus personne n'est capable de rembourser.

On prête finalement aux états, mais la capacité de lever des impôts s'effondre. La suite sera logique.

 

Finalement, j'ai beaucoup évolué. Je crois que je vais m'acheter une icône de Staline -un saint homme, finalement-.

 

Mais Staline, ça sera pour plus tard. Aujourd'hui, ça ressemble de plus en plus à 1916-1787 :

"La demande des ménages a également baissé à -43% contre -27% pour les achats de maison et à -26% contre -16% pour le crédit à la consommation. "

 

On va sans doute arriver à une situation à l'américaine, où l'on détruit 10 logements pour 1 construit... Avec les dégâts économiques qu'on peut imaginer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Comme d'hab', Libé chie dans la colle, en essayant de faire pleurer les madeleines.

Par contre le Monde va un peu plus loin... Etude de l'OCDE... qui confirme en effet une chute des salaires, mais qui nous remet les choses en perspective...

Eh oui, les Grecs sont des crapules... Il y a largement de quoi dégraisser encore !

*************
En moyenne, le salaire net est retombé à 12 530 euros par an en Grèce, soit moins de la moitié de ce qu'il est en Allemagne. Ce chiffre est également inférieur au salaire net moyen au Portugal -
autre pays de la zone euro en difficulté.

Le salaire grec retombe ainsi à son niveau de 2006. Il reste toutefois de quelque deux tiers supérieur au niveau de 2000, année qui a précédé l'entrée de la Grèce dans l'euro.
******************

Bon bien sûr ils ne peuvent plus s'acheter de Audi ou de BMW. Et alors ?

Ca emmerdera nos amis allemands, ce qui est toujours une petite joie, avouons-le.

En tout cas, les Grecs se marrent bien, se foutent de nous et sont encore les champions de monde de la chirurgie esthétique pour l'élargissement... de pénis.
Oui vous avez bien lu.

http://tinyurl.com/cyc69d5

Verser des larmes (hypocrites) sur ces crapules qui se gavent depuis qu'on leur a filé l'Euro pour satisfaire la mégalomanie de nos propres Papandréou... est vraiment obscène.
Répondre
T
Juppé peut menacer tout ce qu'il veut: c'est lettre morte si l'on ne peut pas approcher des côtes syriennes à cause des SS 300.
Le ministre de la Défense pourrait lui dire.
Répondre
S
Alain Juppé menace de recourir à la force en cas d´échec du plan Annan en Syrie.

Avec tout nos Mohamed Merah, on va pouvoir faire une pierre deux coups : vider notre pays des integristes et passer pour une puissance militaire dans la région .
Répondre
G
la meilleure photo de Iossif Vissarionovitch pour ton portrait a accrocher :

http://feusurlequartiergeneral.blogspot.co.uk/2010/04/citer-vailland-aimer-staline.html

moi je l'ai mis a coté de celle de Nestor (Makhno)
Répondre
N
On peut se consoler en pensant que tout ça c'est mieux qu'une guerre.

Il semblerait que Obama, prix Nobel de la paix (allégé à 0%), commence à se rendre compte qu'il n'a plus les moyens d'une guerre (en Iran par exemple). Et Poutine lui confirme.

Quelle chance on a !
Répondre
A
Supermario ne peut rien faire lorsqu´une bulle im mobiliere explose. Surtout s´il elle concerne des millions de logements.

Ou il degage l´Espagne de l´Euro et rembourse ses dettes en Pesetas , ou c´est le Japon puissance 10 000 , où on imprime des euros pour eteindre un incendie dont on sait pertinemment que cela
conduira à notre ruine :



"Selon le New York Times qui a dernièrement consacré une enquête fouillée au sujet, des professionnels de l’immobilier chiffrent à 1,9 million de logements le parc d’invendus et à 3,9 millions le
nombre de ceux qui pourraient être mis sur le marché dans les années à venir. Par rapport à leur pic de 2007, les prix seraient destinés à chuter de 60 %

Un éclairage inédit a également été apporté par l’enquête du New York Times. Suivant l’exemple donné par les banques américaines, leurs consoeurs espagnoles n’ont pas manqué d’évacuer de leurs
bilans à destination du marché européen beaucoup de leurs crédits immobiliers en les titrisant après les avoir packagés."

Francois Leclerc , blog Paul Jorion
Répondre
S
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Hqx5iey6pZo
Vers le milieu (3’40’’) il parle de la politique économique de Mario Monti « supposée de créer de la croissance » Supposée !! En appuyant bien sur le mot ; et ça fait tellement penser au
suppositoire. Mais après tout, ça peut aussi n’être qu’une question de calibre.
Répondre
H
Ce qui est tenté en Grèce, ils appellent ça une "déflation compétitive". C'est censé remplacer une forte dévaluation de la monnaie, qui aurait lieu si la Grèce n'était pas dans l'euro. D'ailleurs
les dévaluations ont eu lieu dans le passé dans de nombreux pays, y compris comme la France.
Mais ça ne semble pas marcher comme prévu. Une des raisons étant que ça ne touche que les pauvres, contrairement à une dévaluation.
Répondre
B
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/04/25/harvard-rejoint-les-universitaires-pour-un-boycott-des-editeurs_1691125_1650684.html

"Ce que nous voyons ici, c'est du capitalisme rentier pur : monopoliser une ressource publique et faire payer des frais exorbitants pour l'utiliser. Un autre terme pour le qualifier est le parasite
économique."
Répondre