Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Savourons sans mesure...

8 Octobre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Savourons la victoire sans se priver... Notamment sur le "protectionnisme intelligent".

Le protectionnisme n'a jamais empêché le commerce, nous dit langlois, dépression de la demande et crise de l'endettement...

il y a de quoi rougir devant tant d'aveux.

 

Tout était faux. La base de la politique des 40 dernières années, totalement erronnée.

La mise en concurrence des systèmes par la mondialisation a abouti à une dépression de la demande et une progression de l'endettement.
Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/mondialisation-est-elle-vraiment-finie-francois-lenglet-et-alexandre-delaigue-859347.html#MtSEQ2KL1oPUAXWO.99
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Excellente Analyse de Charles Sannat sur l'intérêt des USA de procéder à un défaut partiel sur leurs dettes... :<br /> <br /> http://www.objectifeco.com/economie/dettes/dettes-usa/pourquoi.html
Répondre
B
Le fmi veut taxer les riches, et prendre les sous sur tous les comptes " une fois "...<br /> http://www.liberation.fr/economie/2013/10/10/quand-le-fmi-suggere-de-taxer-les-riches_938442
Répondre
P
"Il lui suffit désormais de reconnaître que les US utilisent bien massivement la planche à billet (ce que je l'ai vu et entendu nier en direct)."<br /> <br /> => Les Etats-Unis n'utilisent PAS la "Planche à Billets"... MAIS la "Planche à Dettes" => Ils créent DONC de l'argent TEMPORAIRE destiné à être remboursé / Disparaître à Terme...<br /> <br /> Ils ont (Privé + Public) 60 000 Milliards de Dettes, à 2% d'intérêts par an = 1200 Milliards d'intérêts à rembourser par an... => La FED crée 85 Milliards de nouvelles dettes / an = (85 X 12 =<br /> 1020 Milliards par an) pour leurs permettre de payer les intérêts... => au bout du bout les US sont en Faillite.
Répondre
B
Le FMI vient de donner ses prévisions pour l'année 2014. La situation des pays industrialisés peut se résumer en quatre mots :<br /> <br /> ils sont en faillite.<br /> <br /> 1- Japon : dette publique de 242,3 % du PIB.<br /> <br /> 2- Grèce : dette publique de 174 % du PIB.<br /> <br /> 3- Italie : dette publique de 133,1 % du PIB.<br /> <br /> 4- Portugal : dette publique de 125,3 % du PIB.<br /> <br /> 5- Irlande : dette publique de 121 % du PIB.<br /> <br /> 6- Etats-Unis : 107,3 % du PIB.<br /> <br /> 7- Espagne : 99,1 % du PIB.<br /> <br /> 8- Royaume-Uni : 95,3 % du PIB.<br /> <br /> 9- France : 94,8 % du PIB.<br /> <br /> Le FMI ne parle pas de la Belgique. En mars 2013, la dette publique de la Belgique était de 104,5 % du PIB.<br /> <br /> http://www.imf.org/external/pubs/ft/fm/2013/02/pdf/fm1302.pdf
Répondre
B
Le procès des mystérieuses enveloppes de l’UIMM.<br /> <br /> Quand les dirigeants de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), l'une des plus anciennes et influentes fédérations patronales, distribuent des enveloppes d'argent liquide, de la<br /> main à la main, à des syndicats, à des associations, des organismes liés à la vie universitaire, des intellectuels, des représentants des médias ou des pouvoirs publics, ils appellent cela de la<br /> "régulation sociale".<br /> <br /> Le code pénal lui donne un autre nom, "abus de confiance" et "travail dissimulé".<br /> <br /> Ces deux versions sont au cœur du procès qui s'ouvre, lundi 7 octobre, devant le tribunal correctionnel de Paris pour trois semaines. Onze prévenus, dont l'ancien vice-président de l'UIMM, Denis<br /> Gautier-Sauvagnac, vont devoir s'expliquer sur la destination de 15,6 millions d'euros retirés en liquide des caisses de l'organisation entre 2000 et 2007.<br /> <br /> Le délégué général adjoint de l'UIMM, Dominique de Calan, ne s'est guère montré plus précis, consentant seulement à indiquer que les enveloppes de "régulation sociale" alimentaient "les<br /> associations, les partenaires sociaux, les intellectuels, les médias et les pouvoirs publics" ou encore "des organismes liés à la vie universitaire."<br /> <br /> Lui aussi justifiait la discrétion qui prévalait dans la remise de ces fonds. "Dans ce climat général de lutte des classes, observait-il, les réformistes auraient été mis au ban de la société et de<br /> leur mouvance si l'on avait su que le patronat aidait ces organismes. Cela évitait en plus le risque d'être accusé de contrepartie. "<br /> <br /> http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2013/10/07/le-proces-des-mysterieuses-enveloppes-de-luimm/<br /> <br /> Les réformistes étaient achetés par le patronat.<br /> <br /> Le patronat a dépensé 15,6 millions d'euros pour acheter les réformistes.<br /> <br /> Ben oui.<br /> <br /> Et ça explique beaucoup de choses.
Répondre
B
Mercredi 9 octobre 2013 :<br /> <br /> SONDAGE EXCLUSIF.<br /> <br /> Le FN à 24% aux Européennes, en tête pour la première fois.<br /> <br /> Selon un sondage Ifop pour "le Nouvel Observateur", le FN arrive en tête des intentions de vote pour les élections européennes de 2014. Bientôt le premier parti de France ?<br /> <br /> http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20131009.OBS0267/sondage-exclusif-le-fn-a-24-aux-europeennes-en-tete-pour-la-premiere-fois.html
Répondre
E
un complément mais en anglais<br /> <br /> http://www.theregister.co.uk/2013/10/08/nsa_data_centre_electrical_meltdown/
Répondre
E
A savourer aussi:<br /> <br /> NSA : le futur grand centre d'espionnage des Etats-Unis victime de mystérieuses pannes électriques<br /> 08/10/2013<br /> La future infrastructure d'espionnage numérique de l'agence de sécurité américaine devrait être mise en service en septembre 2014, avec un an de retard. En cause, des surtensions électriques<br /> chroniques.(...)<br /> <br /> http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203053617250-nsa-le-futur-plus-grand-centre-d-espionnage-des-etats-unis-en-panne-615133.php
Répondre
S
Ouais, enfin Lenglet..? Il ou ils oublient deux choses:<br /> - Absence de marchés d'équipement, c'est à dire à haute consommation. Nous sommes dans un marché de remplacement.<br /> Du moins les marchés qui sont en capacité de payer.<br /> - Absence d'innovations pour réamorcer une consommation. Et peu d'espoir de ce côté vu l'absence de crédits alloués aux r & d. Tous ont servi à la spéculation depuis les années 80.
Répondre
N
Tempête sous un crâne d'oeuf. Encore un petit effort. Il lui suffit désormais de reconnaître que les US utilisent bien massivement la planche à billet (ce que je l'ai vu et entendu nier en direct),<br /> et il pourra prendre sa carte au FN (pardon, au FHaine, restons politiquement correct).
Répondre